Une rencontre inespérée [Eyreen]

 :: Hors Jeux :: Dix-neuvième génération
Invité
Invité
avatar
Invité
Invité
Ven 01 Sep 2017, 12:42
Une rencontre inespérée :

Pas de cours aujourd’hui, Ahzen c’était rendu à l’heure devant la salle de classe ce matin comme à son habitude et avait été surpris de n’y trouver personne. Peut-être que s’il parlait un peu plus avec les autres élèves, ou mieux, s’il avait des amis, il aurait été informé de l’annulation du cours. C’est déçu de ne pas avoir eu sa dose d’enseignement magique quotidienne, et légèrement frustré de ne pas avoir été prévenu, qu’il se dirigea vers la bibliothèque du château pour se consoler avec quelques livres.

Cela faisait déjà plusieurs mois qu’Ahzen était arrivé à la tour, et il avait emprunté cette direction un bon nombre de fois, la bibliothèque était son refuge. Il avait réussi à s’habituer au long et grand couloir de sa nouvelle demeure, mais le portail, il s’émerveillait de nouveau à chaque fois qu’il l’empruntait. Finalement il décida que l’annulation de son cours était une bonne chose, il n’avait pas fini ce livre qu’il dévorait sur la magie de l’illusion, magie qu’il appréciait particulièrement, et c’était le moment idéal d’en apprendre plus. Il arriva devant les portes de la bibliothèque et y entra. Il s’y sentit immédiatement chez lui. Le calme qui y régnait lui apportait une sérénité qu’il appréciait particulièrement, et cette odeur... Cette odeur typique des vieux livres était tout ce qui lui fallait pour le transporter dans son monde. Il chercha le livre qu’il convoitait, ce qui lui demanda environ deux minutes, les rangements de la bibliothèque n’avait déjà plus de secret pour lui. Il était assez gros et lourd, il dut le soulever à deux mains et se traîner vers la table la plus proche rapidement pour ne pas le faire tomber. Il le déposa doucement sur la table pour éviter ce bruit sourd qui aurait pu résonner dans toute la pièce. Un léger nuage de poussière se souleva de la table en bois clair, pour disparaître aussitôt. Le titre du livre, « Les secrets de l’illusion », était écrit en lettres dorés sur la couverture marron en cuir. Il feuilleta quelques pages jaunies par le temps afin de se remémorer ce qu’il avait déjà lu, puis repris sa lecture là où il l’avait laissé.

Au bout de quelques instants, ou quelques heures, il ne savait pas vraiment, sa notion du temps n’était pas fiable lorsqu’il se mettait à étudier, il entendit une faible voix qui le sortit peu à peu de sa lecture. La voix venait d’une jeune fée qui était installée à l’autre bout de la table. Depuis combien de temps était-elle là ? Ahzen ne l’avait pas vu arrivée, elle était peut même là avant lui, il n’avait pas vraiment fait attention aux personnes présentes quand il s’était installé. Elle avait de longs cheveux noirs bouclés qui cachaient légèrement son visage. Ses quatre ailes teintés de vert attirèrent le regard curieux d’Ahzen, il n’avait pas vu beaucoup de fée dans sa courte existence, et ça n’avait commencé que depuis son arrivé à Émeraude. Il se demandait si elle pouvait voler avec. Sûrement, pourquoi en aurait-elle sinon ? Il s’imagina à cause de la taille jeune fille qu’elle devait avoir à peu près son âge, mais il avait, pendant un instant, oublié que les fées étaient par nature plus petites les humains. Il se sentit légèrement honteux quand il réalisa qu’il n’était guère plus épais qu’elle. Des souvenirs peu agréable de son passé à la ferme avec son père ressurgirent brièvement.
Elle aussi lisait un livre de magie, ce qui le surprit, il ne l’avait jamais vu avec les autres élèves de son âge, peut être avait-elle droit à un enseignement spécial ? Il l’écouta un instant, et se rendit très vite compte que ce qu’elle étudiait était à un niveau au dessus du sien, il ne comprenait pas grand-chose, et décida qu’il valait mieux se concentrer sur son propre livre. Il se remit à étudier mais se surprit à devoir relire trois une même ligne avant de la comprendre, sa concentration était partie et ne revenait pas. Cette sensation intense qu’il éprouvait lorsqu’il s’abreuver de connaissances avait disparu. La voix presque silencieuse de la fée le distrayait, le sujet complexe qu’elle traitait assaillait de question l’esprit du jeune garçon. Très vite il éprouva un certain agacement et ne put s’empêcher de le contenir.


« - Ta voix me dérange, tu peux arrêter ? »

C’était ce genre de réaction qui l’avait tenue éloignée des autres élèves. Il ne pensait pas être vexant ou dégradant en parlant ainsi il disait tout simplement ce qu’il pensait sans réfléchir plus loin. Mais il apprenait de ses erreurs, lentement. Il sentit donc qu’il avait été peut être un peu froid avec elle et qu’il devait faire un effort pour rectifier le tir, surtout s’il voulait lui aussi un jour avoir des amis. Il ajouta alors d’un regard honteux et fuyant :

« - Enfin je veux dire… s’il te plaît...»

Il se sentit encore plus honteux, et ridicule, il ne savait pas ce qu’il pouvait dire d’autre, sa voix avait été incertaine et presque tremblante. Il pouvait lire et apprendre entièrement certains livres de magie mais était incapable de tenir une conversation « normale ». Tout le monde y arrivait sauf lui et ça le frustra, il était en colère contre lui même. Il fit cependant attention à cacher ses émotions, le visage de la jeune fille s’était relevé et son regard s’était posé sur le garçon maladroit. Elle avait des yeux verts en amande et Ahzen avait l’impression qu’ils pouvaient lire en lui aussi aisément que dans un livre, ils brillaient sous ses cheveux noirs ce qui leur donnait un air mystique. Son visage semblait cependant amical, chaleureux, il pourrait presque dire qu’elle était mignonne, presque car il savait que jamais il ne le dirait. Il baissa les yeux et remis son nez dans son bouquin en espérant qu’elle ne se vexe pas.
Invité
Invité
avatar
Invité
Invité
Dim 10 Sep 2017, 09:45
Eyreen était apprentie depuis peu, quelques mois à peine. Les entraînements avec Juny lui prenait tout son temps, en mettant de côté les nombreuses raillerie de son maître, elle la trouvait intéressante, fascinante, même lorsqu'elle se lançait dans les explications relatif à ces nombreux savoir. Jeune femme forte et indépendante, Eyreen ne savait comment se comporter lorsqu'elle lui faisait face. Fait là bien coutumier chez elle en réalité. Les savoirs théorique ne lui posait guère problème au contraire des relations humaine, bien plus concret et plus compliqué pour la jeune fille. Elle ignorait toujours comment réagir de manière adaptée et se trouvait toujours très maladroite en pareille circonstance.

La bibliothèque... Son havre de paix, son refuge. C'était ce qui pour elle, en dehors de la demeure de ses parents, s’apparentait le plus à un foyer. Elle y venait à chaque fois qu'elle avait du temps libre bien sur elle pouvait lire dans sa chambre les livres emprunté, mais alors l'ambiance du lieu lui manquait. L'odeur de papier mêlée à celle de l'encre, le léger échos qui régnait dans cette immense pièce, la faible lumière des nombreuses bougies … Tout pour elle avait le parfum d'un moment chaleureux et de la bienveillance même.

Aussi tout naturellement se trouvait elle, dans ce lieu ce soir là. Elle s'était assise au bout d'une longue table ou était déjà installé un jeune garçon. Pour ne pas le déranger elle c'était placé loin de lui, mais Eyreen aimait la compagnie même si celle ci consistait à simplement être dans la même pièce sans se dire mot. La solitude la rongeait moins que plus jeune, mais la jeune fille demeurait une personne profondément grégaire.

Des livres tout autour d'elle était éparpillée.
Compte tenue de la magie nécromancienne de son nouveau maître, la Rubienne avait trouvé là un prétexte de choix pour en faire l'étude. Aussi ses ouvrages traitaient il tous de cette magie si étrange à ses yeux. Eyreen aimait apprendre et tout occasion était bonne pour se faire, celle ci comme une autre à dire vrai.
Comme à son habitude elle lisait à haute voix, enfin haute dans un murmure pour ne pas gêner. Après tout ce lieu était censé être calme et paisible. Après de longue minute elle entendit une voix s'élever de l'autre côté de la table

« - Ta voix me dérange, tu peux arrêter ? »

Eyreen lui offrit un sourire, c'était là une bien mauvaise habitude, mais elle retenait mieux les choses ainsi. Sa mémoire auditive était excellente, mais semblait parfois éclipser toute les autres. Elle était certaine de n'avoir jamais entendu cette voix mais quand au visage elle ne pouvait en être certaine. Le jeune garçon avait une mine au teint clair et des yeux d'un noir profond, ses cheveux clair tranchait d'ailleurs heureusement avec leur teinte sombre. De carrure fluette, il ne semblait pas avoir mangé à sa faim les premières années de sa vie. Sa voix était sure, déterminée tout comme sa manière de lire. Il paraissait dévoré sa lecture. Il parut d'ailleurs immédiatement sympathique à Eyreen, une personne qui semblait aimer lire et apprendre ne pouvait être mauvaise.

Elle fut toutefois surprise qu'il put l'entendre à cette distance, sa voix n'était guère plus qu'un filet ténu, mais après elle n'était pas ici pour déranger qui que ce fut.

« - Enfin je veux dire… s’il te plaît...»»

Il s’excusait ? C'était gentil. Inutile, mais appréciable. Eyreen ne s'était pas sentie agressée par ses paroles bien sur. Elle avait des difficultés à penser que les individus pouvait avoir de mauvaises pensées.

«  Je te pris de m'excuser, c'est une de mes mauvaises habitudes. Je vais être plus vigilante »

Elle lui offrit un large sourire amicale. Elle se sentait bien simplement ainsi, chacun à s'affairer de son côté, mais ensemble tout de même.
Au bout d'une heure environ, son livre s'intitulant la nécromancie mythe ou magie, terminé, Eyreen partit en quête d'autres lecture.
Le jeune garçon près d'elle lisait un ouvrage qu'elle avait dévoré, plus jeune. Il traitait de la magie d'illusion et la listait en grande famille pour ensuite en repérer les ressemblances et différences. Il était intéressant mais peut être un peu trop scolaire, trop protocolaire. Peut être que … Elle chercha un moment pour dénicher ce qu'elle cherchait. Les vastes rayonnages s'étendait un peu partout et il était aisé de s'y perdre, mais force de l'habitude oblige elle parvint à s'y retrouver avec brio.
Le livre qu'elle avait trouvé était un épais ouvrage pourvue d'une couverture en cuir épaisse, le titre y était écrit en large lettre

«  l'illusion rêve ou réalité ? »

Celui ci était sans doute plus fin dans son traitement des informations, plus ciblé également et le style d'écriture était tout autre. Cela avait était écrit comme un roman historique et pourtant il s'agissait bien là d'un livre d'étude sur la magie. Eyreen adorait cet auteur et trépignait d'impatience de le faire peut être découvrir à son jeune condisciple. S'il n'aimait pas cela leur fera un point de discution interessant et dans le cas contraire la brune appréciait faire connaître cet auteur trop méconnu à son goût.

C'est alors avec un certain empressement qu'elle retourna à sa table, elle se mit relativement proche de l'élève, en attendant qu'il la regarde pour ainsi ne pas risquer de le déranger.

Il finit d'ailleurs par lever la tête vers elle

- «  J'ai vu tout à l'heure que tu lisais «  les secrets de l'illusion », j'avais trouvé le style de l'auteur un peu lourd car purement descriptif, même si son point de vue reste intéressant. J'ai tout simplement adoré celui ci, je me suis donc dit qu'il pourrait peut être t’intéresser. C'est un style d'écriture tout à fait opposé à mon sens à celui-ci, alors peut être ne t’intéressera t'il pas, il y a également plus de réflexion sur la nature humaine dans ce deuxième ouvrage. Je serais ravie de converser de livre avec toi à l'occasion. J'ai nom Eyreen »

Elle plaça le livre sur la table à côté de lui, lui souriant toujours.
Invité
Invité
avatar
Invité
Invité
Dim 01 Oct 2017, 06:22
«  Je te pris de m'excuser, c'est une de mes mauvaises habitudes. Je vais être plus vigilante »

Ahzen fut totalement déconcerté. Habituellement c'était à ce moment qu'il s'attirait les foudres de la personne, mais cette fois-ci il avait eu droit à un grand sourire amicale. C'était peut-être le premier contact amical qu'il avait eu depuis son arrivé et il se surprit à apprécier ça. Sa voix était sincère et calme, ce qui l'apaisa. La honte qu'il éprouvait il y a quelques instants s'était envolée et il ne put s'empêcher d'exprimer un petit sourire discret. Mais il ne fallait surtout pas qu'elle le voit, il garda alors sa tête exagérément baissée vers son livre. Ce court échange pouvait paraître anodin, mais pour lui, cela signifiait beaucoup. Il aimait certes le calme et la solitude, mais un manque qu'il refusait d'écouter s'installait doucement.  Il observait parfois de loin les autres, il ne se l'avouait pas mais il les enviait, ils avaient l'air heureux ensemble.

Ahzen reprit sa lecture, il pouvait plus facilement se concentrer maintenant qu'il n'entendait plus que les bruits familiers de la bibliothèque. Le son des pages qui se tournaient ou des bruits de pas des autres curieux de la bibliothèque s'atténuer doucement dans l'esprit du garçon. Le monde autour de lui s'évaporait, la jeune fée aussi avait disparu, il ne restait plus que lui et son livre. Une des magies listées l'intéressait particulièrement, il n'arrivait pas à lire son nom d'origine qui n'avait pas été traduit mais sa description lui paraissait extrêmement clair. Elle permettait de modifier les sens d'une personne et ainsi changer sa perception de son environnement. Mais il fallait faire attention au potentiel magique de la personne et surtout de sa personnalité, sinon celui-ci se rendrait compte de la supercherie. Ahzen trouvait le procédé d'une grande élégance, il fallait analyser sa cible et naviguer ensuite dans son esprit pour tirer les ficelles de l'intérieur. Malheureusement le livre ne rentrait pas dans les détails pratiques. Cependant la technique serait très certainement trop complexe à réaliser pour lui à ce stade de son apprentissage. Hormis le fait qu'il ne savait pas encore très bien contrôlait sa magie, il ne pensait pas être capable de discerner la personnalité de quelqu'un suffisamment bien pour entrer dans son esprit. Mais il savait comment combler ses faiblesses avec le travail, c'est ce qu'il avait fait depuis son arrivée. Il avait eu du mal à suivre le niveau des autres élèves les premiers mois, mais à force d'étude, il avait réussi à rattraper son retard.
Un avertissement attira le regard du garçon, il était écrit dans le coin inférieur droit de la page, pour ne pas empiéter sur le texte, mais avec une encre rouge pour être sûr que le lecteur la remarque :

<< Cette magie comporte un risque, entrer dans l'esprit d'une personne n'est pas anodin, et vous pourriez en ressortir changer, cert-... >>

Une ombre venait d'apparaître sur le livre. Le monde réapparut soudainement autour d'Ahzen. Il se sentit légèrement désorienté, un symptôme typique qui survenait après l'interruption d'une lecture intensive. C'était l'ombre de la fée, celle qui lui avait sourie auparavant,  qui s'était penché au dessus du jeune garçon et attendait d'obtenir son attention. Elle tenait un livre tout aussi imposant que celui qu'il lisait, il réussit à deviner le premier mot du titre qui était partiellement caché par les bras frêles de la jeune fille " L'illusion". Elle avait surement remarqué son type de lecture et voulait alors le conseiller. "Pourquoi fait-elle ça ?" se demanda-t-il, ils ne se connaissaient pas, et par deux fois elle s'était montrée gentille avec lui.

- «  J'ai vu tout à l'heure que tu lisais «  les secrets de l'illusion », j'avais trouvé le style de l'auteur un peu lourd car purement descriptif, même si son point de vue reste intéressant. J'ai tout simplement adoré celui ci, je me suis donc dit qu'il pourrait peut être t’intéresser. C'est un style d'écriture tout à fait opposé à mon sens à celui-ci, alors peut être ne t’intéressera t'il pas, il y a également plus de réflexion sur la nature humaine dans ce deuxième ouvrage. Je serais ravie de converser de livre avec toi à l'occasion. J'ai nom Eyreen »

Sa voix était tout aussi chaleureuse qu'auparavant, mais cette fois-ci, on pouvait y ressentir sa passion des livres, même Ahzen l'avait senti. Elle avait placé le livre à côté de lui et avait attiré son attention dessus. D'après elle, la nature humaine y était abordée, il se demandait si ce n'était pas ce sujet dont il avait besoin. Il le regarda de plus près. Le titre complet était "L'illusion, rêve ou réalité ?", et avait l'air tout aussi épais que celui que dévorait le garçon plus tôt.

<< - Merci ! Je viens juste de finir le chapitre qui m'intéressait et je trouvais justement qu'il manquait certains éléments, ça tombe bien. Moi c'est Ahzen, et je serais aussi ravi d'en discuter. J'ai encore du mal avec certains aspects de cette magie, mais je la trouve passionnante. >>

Il s'étonna d'avoir réussi à lui répondre aussi simplement, sa passion avait pris les devants. Il espérait qu'elle puisse l'éclairer sur le côté humain, il était ravi qu'elle ait proposé d'en discuter plus tard, lui ne l'aurait jamais fait et pourtant il pourrait en apprendre bien plus avec l'aide de quelqu'un d'autre.


<< - Je pense d'ailleurs le commencer aujourd'hui, mes cours ont été annulé aujourd'hui, je n'ai pas grand chose d'autre à faire. >>

Le soleil ne semblait pas encore vouloir se coucher, Ahzen ne savait pas combien de temps il était là mais il semblait qu'il avait encore un peu de temps. Il se demandait ce qu'allait faire la fée, il n'osait pas lui demander et espérait qu'elle lui accorde encore un peu d'attention. Il aimait bien sa compagnie et s'en rendait compte.
Invité
Invité
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Oct 2017, 14:03
<< - Merci ! Je viens juste de finir le chapitre qui m'intéressait et je trouvais justement qu'il manquait certains éléments, ça tombe bien. Moi c'est Ahzen, et je serais aussi ravi d'en discuter. J'ai encore du mal avec certains aspects de cette magie, mais je la trouve passionnante. >>

Eyreen ne pouvait qu'être en accord avec ses dires. Elle trouvait cette magie intéressante bien qu'une notion l’embêtait toutefois. Les illusions consistaient parfois à duper les autres, ce qui posait problème moral à l'apprentie. S’immiscer ainsi dans l'esprit d'autrui ne lui semblait pas bonne chose en soi. Ou était le bien et le mal en cela ? Ou était la frontière entre les deux ? C'était là question qu'elle se posait plus régulièrement récemment. La fin justifiait elle les moyens ? Si la cause était bonne, les actions pouvait elle être mauvaise pour que la juste finalité triomphe?
Bien sur pour l'instant Eyreen ne parvenait pas à trouver réponse satisfaisante. Elle voulait croire, comme lui avait appris Oxine,  que le monde était profondément bon, mais certaines guerres, affrontements ou comportements la mettait en déroute. Son entraînement parfois dur avec Juny n'était pas en reste de ses interrogations.

<< - Je pense d'ailleurs le commencer aujourd'hui, mes cours ont été annulé aujourd'hui, je n'ai pas grand chose d'autre à faire. >>

Eyreen sourit à l'enthousiasme évident d'Ahzven. Il paraissait avoir une passion pour les livres et savoirs qui lui était bien commune. Cela était plaisant de partager quelques intérêts commun et c'était rare chez individus aussi jeune. La plupart de leur condisciple préférant courir et s'amuser plutôt que de lire dans le calme. La brune pouvait comprendre bien qu'elle ne partageait évidement pas ce point de vue

- « Si le cœur t'en dit je veux bien tenter de répondre à tes questions, dans la mesure de mes propres savoirs bien sûr. Je ne rejoints pas mon maître avant un moment, je serais donc ravie de t'aider »

Converser aussi simplement ravissait Eyreen, elle se sentait encore si seule parfois. Un rapport aussi amical lui mettait réellement du baume au cœur. Qui plus était, Azhven semblait s’intéresser à nombres de connaissances et la brune aimait bien peu de choses  autant qu’apprendre. Elle détestait ne pas comprendre ce qui l'entourai, ce qui était régulièrement source  de ses maux de tête. Les nombreuses interrogations qui lui vrillaient l'esprit ses derniers temps ne lui laissait guère de repos et ses migraines ne la quittait que bien peu.
Toutefois pour l'heure, elle  réussissait à se concentrer surtout sur la conversation qu'elle avait avec Ahzven, ainsi la douleur semblait s'amoindrir. Oui il était agréable d'éventuellement se trouver un allié dans cette immensité.

- « je sais qu'il est parfois difficile de trouver ses marques ici, particulièrement au début. Si tu le désir je suis là pour t'écouter, répondre à tes questions ou simplement digresser sur nos dernières lectures. N'hésites pas si tu en éprouve le quelconque besoin»

Eyreen faisant souvent preuve de prévenance, c'était simplement naturel chez elle. La brune offrit un sourire à son interlocuteur avant de se replonger un temps dans sa leture, lui laissant le temps de réfléchir à ses paroles.
Invité
Invité
avatar
Invité
Invité
Sam 04 Nov 2017, 10:45
Eyreen semblait elle aussi apprécier discuter avec le jeune garçon, un sourire chaleureux illuminait le visage de la fée. Ses intentions étaient amicales et surtout, elle étaient claires. Ahzen ne comprenait pas le besoin qu’avait certaines personnes de masquer le vrai sens de leurs phrases avec des sous-entendus qui ne faisait qu’embrouiller son esprit. Il n'y avait pas de ça entre les deux futurs mages, ce qu’appréciait particulièrement le plus jeune des deux

- « Si le cœur t'en dit je veux bien tenter de répondre à tes questions, dans la mesure de mes propres savoirs bien sûr. Je ne rejoints pas mon maître avant un moment, je serais donc ravie de t'aider » 

Son maître ? Ahzen avait fini par conclure qu’elle était, tout comme lui, une élève de la tour qu’il n’avait pas encore remarqué. Elle ne semblait pas plus vielle que lui, mais les traits féeriques de l’apprentie avait trompé le garçon. Il venait de discuter avec une aînée comme si elle était son égale, il se sentit mal à l’aise. Il n’était certes pas doué avec les autres, mais il savait qu’il devait un certain respect envers les plus âgés. Une leçon qu'il avait appris à ses dépends auprès de son paternel. Cependant la fée n’avait pas vraiment l’air de lui en tenir rigueur et heureusement. En tout cas son aide lui serait précieuse, elle en savait sûrement bien plus sur la magie que lui, que ce soit en théorie ou en pratique.

- « je sais qu'il est parfois difficile de trouver ses marques ici, particulièrement au début. Si tu le désir je suis là pour t'écouter, répondre à tes questions ou simplement digresser sur nos dernières lectures. N'hésites pas si tu en éprouve le quelconque besoin»


Il ne pouvait qu’approuver ses paroles. Il ne s’était fait aucun ami depuis qu’il était arrivé et commençait à éprouver le besoin d’en avoir, sa proposition était la bienvenue. La fée avait alors repris sa lecture. C'était au tour du garçon de prendre l'initiative, il hésita. Il cherchait ses mots, mais aucun ne lui venait. Le sujet était simple, mais il n'y était pas habitué. Après quelques secondes qui lui avaient semblé bien longues, il se lança

- « Je suis arrivé à la tour il y a quelques mois, et je n’ai pas encore vraiment eu le temps de rencontrer beaucoup de personne, alors merci de proposer ! »


C’était un petit mensonge mais qu’il lui permettait de ne pas avoir à parler de ses quelques problèmes, il n’aimait pas se confier et encore moins à quelqu’un qu’il venait tout juste de rencontrer. Elle s'était montrée très amicale, mais le garçon détestait se confier. Cela le forçait à s'ouvrir à son confident et lui donner l'impression de s'apitoyer sur son sort, deux choses qu'il ne supportait pas. Et puis... Il préférait avoir l'air "normal". Il valait mieux rester sur un sujet qu’il savait aborder et apprécier, la magie.

- « D’ailleurs, puisque tu as déjà étudié cette magie, j’aurais bien quelques questions... »

Il lui demanda alors des précisions sur certains détails théoriques qui avaient été abordés dans le livre qu’il venait de dévorer, mais qui restaient flous dans son esprit. Ces quelques questions se suivirent rapidement par un flot incessant d’autre question. La curiosité d’Ahzen était sans fin, et il ne pensa pas une seule seconde qu’Eyreen n’avait pas forcement toutes les réponses à ses questions. La connaissance l’enivrait. C’était quand cette avalanche de question se bousculait dans sa tête qu’il se sentait réellement bien, lorsqu’il résolvait un à un les problèmes qui apparaissait après l’acquisition d’un nouveau savoir. Il finit par se rendre compte qu’il s’était légèrement emporté et avait totalement stoppé la fée dans sa lecture.

- « Désolé pour toutes ses questions, j’ai du mal à m’arrêter quand il s’agit de magie »

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas autant parler avec quelqu’un, et ça lui avait fait du bien. Il espérait ne pas avoir trop ennuyer sa nouvelle amie. Amie ? Peut-être, il l’espérait en tout cas.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Sauter vers :