Des livres, toujours plus de livres! (pv. Ahzen)

 :: Hors Jeux :: Dix-neuvième génération
Invité
Invité
avatar
Invité
Invité
Dim 29 Oct 2017, 21:07
Semé! Elle l’avait enfin semé! Cet espèce de petit prétentieux qui ne la lâchait pas d’une semelle était maintenant loin d’elle et elle était loin de s’en plaindre. Il faisait tout pour l’énervée et la faire fâchée et elle avait toujours du mal à s’en débarrasser. Noah avait finit par s'éclipser dans la bibliothèque, probablement le dernier endroit où il aurait l’idée de venir la chercher. Elle détestait lire des livres sans avoir une bonne raison de le faire et puisqu’il semblait si bien la connaître, comment pourrait-il se douter que cet endroit deviendrait sa cachette.

Dissimulée derrière un rayon, l’adolescente jetait des coups d’oeil à l’entrée de la grande salle de savoir, mais aucun signe de vie jusqu'à ce qu’un autre adolescent décide d’y entrer. Elle allait enclencher son pouvoir de métamorphose mais se ravisa en voyant que ce n’était pas celui qu’elle fuyait. Elle lâcha un soupir puis fit mine de regarder les titres des livres de la rangée dans laquelle elle était. Psychologie, philosophie… Et toute sorte d’autre sujet pour ceux ayant de la difficulté à trouver le sommeil.

Ce n’était cependant pas les livres qui intéressait la demie pardusse, mais plutôt le garçon… Elle avait oublié son nom, mais elle savait qu’il était un élève… et il lui semblait également qu'à chaque fois qu’elle le croisait il était toujours, ou presque, accompagné d’un bouquin et bien souvent en ce lieu. Se donnait-il pour mission de livre tous les livres de la pièce? Pouvait-il faire autre chose de ses journées ou restait-il toujours enfermé?

Se faisant discrète Noah l’observa prendre un livre et aller s’asseoir près des fenêtres. Mais bon, sa mission espionnage fut de courte durée. Quoi de plus passionnant que d’observer un lecteur plongé dans un livre. Elle allait quitter la bibliothèque, sans doute son poursuivant l’avait-il oublié, lorsqu'une idée naquit dans son esprit. Demeurant caché, elle fixa le livre que le garçon tenait et il ne fut pas long que ce dernier fut parcouru de petits éclairs, rien de bien méchant, le pire qu’ils pouvaient était de pincer légèrement la peau. Ce fut de courte durée puisqu’elle fut prit d’un fou rire en voyant la tête du garçon et dû se calmer, mais cela ne l’empêcha pas de revenir à l’attaque.
Page 1 sur 1

Sauter vers :