2. L'Histoire d'Enkidiev

 :: Avant tout :: Annexes :: Bibliothèque
La Gardienne
◊ Légende ◊
avatar
Nombre de messages : 1779
Rôle : Compte Fondateur

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Race: Inconnue
Ven 25 Mai 2018, 17:50


L'histoire


« Lorsque j'ai créé les hommes, j'ai aussi créé la guerre. »
- Parandar

Depuis des millénaires, deux continents se livrent bataille malgré l’océan qui les sépare. Le continent d’Irianeth est l’instigateur de ce que l’on nomme les Trois Grandes Guerres, chacune initiée pour différentes raisons. Au cours de ces guerres, le continent d’Enkidiev créa et remis sur pied un ordre de chevaliers soumis au noble serment « Courage, honneur et justice » pour protéger leurs terres des envahisseurs. Cela eut un grand succès lors des deux premières grandes guerres, créant tout de suite une période de paix et de prospérité.

Le continent d'Enkidiev s’était livré, depuis ses tout-débuts, à des conflits sociaux et politiques internes comme toute société qui se développe. Si jusque-là, il avait été naturel pour les mercenaires et les exilés politiques d’aller se réfugier dans le désert, à un certain point, le continent noir était devenu promesse d’un endroit sûr et surtout vierge de la pensée de l’homme de loi qui les avaient bannis. Ainsi naquit, sur les rives de la grande île, une société prônant la liberté et le mérite des plus puissants. Ils unifièrent les derniers peuples vivants reclus sur le continent et ensemble, ils rebâtirent le grand Empire Noir.

Vint toutefois une période où les terres fertiles, peu nombreuses, ne suffirent plus à fournir nourriture et matériaux. L’île ne pouvait suffire au rêve de grandeur que l’Empereur Noir chérissait. Il était constamment en quête de modernité pour sa civilisation. Il lui parut normal de se tourner vers les terres qui avaient exilés ses pères des décennies plus tôt. Ravager n’était toutefois pas son but, il voulait prendre les terres et rebâtir à l’image de l’empire mère. Il envoya donc prendre le large sa flotte chargée de soldats, mais aussi de chevaliers, de sorciers et de seccyeths.

Désemparés devant la puissance de l’ennemi, les chevaliers d’Émeraude peinèrent à protéger les terres d’Enkidiev. En 1195, le royaume d’Argent passa entre les mains d’Irianeth qui en fit son port principal. En 1209, après un tremblement de terre à l’Est du continent, les royaumes côtiers de Zénor et de Cristal ainsi que ceux de Fal et Perle tombèrent aussi sous le joug de l’Empire. Le royaume de Shola fut pris quant à lui en 1225 comme premier pas dans la conquête du Nord et des minéraux dont son sol regorge. Une menace sombre, bien que neutre, força les deux continents à cesser leurs batailles un certain temps. Cet ennemi commun venait envahir et détruire des terres que les deux camps désiraient. Le statu quo se prolongea même une fois le chapitre des Ombres, le fameux ennemi commun, terminé. Après avoir vécu des années de souffrance à cause des Ombres, les deux peuples étaient épuisés et aspiraient seulement à jouir de cette nouvelle paix. Malheureusement pour eux, l'influence des Ombres ne disparut pas si rapidement. En effet, comme un poison infectant les cours d'eau, la végétation et les terres, les Ombres infectèrent les êtres vivants, diminuant leur espérance de vie de près de la moitié. Nulle race ne fut à l'abris de cet affreux désastre.

Incapables de supporter ce qu’ils considéraient être une paix mensongère, les chevaliers d’Émeraude entreprirent d’assassiner l’Empereur Noir. Ce qui devait être un acte indépendant de la part de la chef de l’Ordre fut revendiqué par l’Ordre entier et lorsque celui-ci désobéi au conseil des royautés d'Enkidiev en entreprenant un sauvetage interdit, le conseil entreprit de sévir. L'Ordre des chevaliers d'Émeraude se retrouva donc complètement dissout.  

La position dans laquelle le continent d'Enkidiev se trouvait alors eut tôt fait d'inquiéter certains dirigeants qui s'imaginaient déjà perdre leur royaume. Une royauté bien forte et déjà puissante militairement prit les rennes, rallia les forces de plusieurs royaumes et instaura un nouvel Ordre qu'ils voulaient plus puissant et plus actif que les feu chevaliers d'Émeraude pour protéger et contrôler Enkidiev : La Confrérie de Jade. Aux yeux de l'Empire Noir, un nouvel ennemi était apparu, mais il en allait de même pour les royaumes qui n'avaient pas rejoint les forces de la Confrérie : une nouvelle force importante voulait prendre le contrôle du continent tout entier et cela, ils ne pouvaient pas l'accepter. De cette situation naquit une alliance entre les royaumes qui désiraient conserver leur indépendance plutôt que s'allier à l'une des deux grandes forces militaires.

Crédit à Taëva. Réalisé pour l'usage sur rpg-chevalier seulement.
La Gardienne
◊ Légende ◊
avatar
Nombre de messages : 1779
Rôle : Compte Fondateur

Plus sur le personnage
Âge: Inconnu
Race: Inconnue
Ven 25 Mai 2018, 18:43
Les 300 dernières années


Au cours des 300 dernières années, de nombreux changements occurrèrent dans la gouvernance et l'appellation des différents royaumes d'Enkidiev. En effet, en 1366, le royaume de Cristal, propriété de l'Empire, fut absorbé par le royaume d'Argent, plus puissant et fort militairement. En 1443, les Elfes reprirent le contrôle de leur royaume, expulsant les troupes d’Irianeth qui s’y étaient installées. Avec les années, les elfes dispersés sur le continent purent retourner à leur royaume d'origine, même si l'on peut encore en retrouver quelques communautés à Diamant.  

La Confrérie de Jade, fondée en 1263 et comprenant les royaumes de Jade, Opale et Rubis, pu prendre sur les 50 dernières années, de plus en plus de territoire au royaume de Béryl qui est un territoire neutre. Celui-ci, laissé vaguement à l'abandon par les anciens habitants, soit d'étranges créatures, continuait d'être évité par la majorité de la population qui craignait la présence de monstres et de malfaiteurs.

L'Alliance d'Enkidiev fut officiellement fondée, quant à elle, en 1264, lorsque les royaumes d'Émeraude et de Diamant refusèrent de s'allier avec Jade. La brume qui était présente sur toutes les terres de Fées, royaume ayant été abandonné par l'Empire en 1266 à cause de la dangerosité de l'environnement, disparue lentement avec les années jusqu'à ce que les habitants puissent réintégrer le royaume en toute sécurité en 1269. L’Alliance intégra le royaume des Fées dans un but purement économique. Cependant, et ce malgré le bon avancement de la reconstruction des forces des royaumes, quelques années plus tard, l’Alliance commença à changer de rapport envers la magie, y voyant un certain danger. De ce fait, peu à peu, les Fées furent rejetées, dénigrées, jusqu’à ce qu’en 1376 elles décident d’accepter de se joindre à l’Empire d’Irianeth pour fuir l'Alliance. En 1502, le royaume d’Elfes s’est intégré à l’Alliance.

Entre les années 1300 et les années 1550, le manque de population, l'extinction de la royauté des royaumes de Shola, Alombria et Espérita en plus de leur abandon apparent par les autres royaumes menèrent à la disparition du nom de ces royaumes. Ils finirent par se faire regrouper sous une seule appellation, celle de Territoires Nordiques.

Le changement le plus frappant des 300 dernières années fut probablement la fermeture de la Tour des Mages en 1270. La Tour était de prime abord une immense école de magie où des personnes de tout âge et de toute ethnie venait apprendre à contrôler et utiliser sa magie. Il était même d'un grand prestige que d'envoyer les héritiers aux trônes étudier la magie. Cependant, les guerres se faisant plus omniprésentes, la Tour devint objet de convoitise pour le pouvoir. L'Immortel Caelion voyait en la Tour un endroit où la neutralité et la paix devait régner. C'est ainsi que, dégoûté par les vices mortels, il fit fermer la Tour. Plus personne ne pouvait pénétrer ses portes et étudier la magie. Les mages furent dans l'obligation de quitter la Tour pour enseigner leur magie tant bien que mal à des apprentis dans le monde. Seul subsistait l'espoir qu'un jour, un être digne puisse rouvrir cette montagne de savoir. Et cela, c'est ce que les Touristes, chercheurs de magie, ont bien l'intention de faire.

Nous voici donc en 1570, plus de 300 ans après la chute des Chevaliers d'Émeraude, dans de nouvelles batailles, une nouvelle guerre et un tourbillon de décisions plus difficiles à prendre les unes que les autres. Qui rejoindre ? Qui appuyer ? Qui combattre ?

Crédit à Taëva. Réalisé pour l'usage sur rpg-chevalier seulement.
Page 1 sur 1

 :: Avant tout :: Annexes :: Bibliothèque
Sauter vers :