Aquila | Ne pas oublier la monnaie.

 :: Gestion :: Correspondances
Aquila
Nombre de messages : 230
Rôle : mercenaire / chasseuse de tête / messagère du dieu de la discorde

Plus sur le personnage
Âge: 22 - 27 ans
Race: Maître-Magicienne/ Quscpasseribus
Dim 21 Oct 2018, 07:07


Aquila


Mercenaire; Assassin; Chasseuse de Tête




  • Professionnel : quelles seraient les relations personnelles d'Aquila ?
  • Aquila répond selon les lettres et la récompense qui les accompagne souvent.
  • Aquila écrit de manière efficace et lisible, sans chercher à faire de belles arabesques.
  • Aquila n'est joignable que dans une auberge près de la frontière entre Emeraude, Turquoise et Perle.
  • La discrétion étant de mise, les pigeons sont privilégiés (ils ont plus de chance de repartir en vie qu'un messager.


 


Crédit à Taëva. Réalisé pour usage sur rpg-chevalier seulement.
Vaelin
Nombre de messages : 160
Rôle : Roi

Plus sur le personnage
Âge: 18-23
Race: Humain
Jeu 27 Déc 2018, 02:44


La missive est écrite sans la moindre faute, sur un parchemin de qualité impressionnante qui doit se vendre à prix fort. Il n'y a pas la moindre tache d'encre sur le papier et les traits se fondent les uns dans les autres en de gracieux arabesques, ce qui démontre une impressionnante maîtrise de la calligraphie. Le message est porté par un étrange corbeau au regard vitreux qui tombe raide mort dès qu'on le déleste de son fardeau, rendant impossible la moindre réponse.

Aquila,

Je n’arrive pas à croire qu’il y a si longtemps déjà que j’ai eu de vos nouvelles pour la dernière fois. Vous me manquez terriblement. Attendrai-je que l’opportunité de vous revoir se présente ou m’arrangerai-pour pour la créer moi-même ? En toute honnêteté, je vis mal cette attente interminable, je me languis chaque jour davantage. Haut et vertigineux est mon désarrois, et sa contemplation me rend maladif. De jour en jour, je me sens dépérir de cette inexorable attente. La vie me semble si fade lorsque vous n’êtes pas auprès de moi. Plus je repense à ces nuits que nous avons partagé, plus je sens mon cœur se serrer à l’idée qu’il y a déjà si longtemps qu’elles se soient déroulées. Grande est ma peine et nombreuses sont mes larmes, quand je constate que votre parfum n’est plus à mon nez qu’un souvenir lointain. Tour à tour, mes amis se succèdent pour tenter de me réconforter, mais sans succès, votre présence est indispensable à ma vie ! Du moins, je le crois, car même si je vis, je ne me sens pas vivre. Château de sable, vagues apaisantes, vent rafraichissant; tant de souvenirs de nos innombrables journées à la plage.
D’autant de souvenirs m’assaillent inlassablement. Émeraude aurait été un merveilleux royaume à visiter, eussions-nous eu le temps de le faire. Au moins, il me reste toujours ce souvenir que je chéris tant, vous savez ce à quoi je fais référence. Prochain tableau qu’il me faudra peindre afin de ne pas en oublier le moindre détail. Solstice de cet été de 1565.

V


Crédit à Taëva. Réalisé pour usage sur rpg-chevalier seulement.
Page 1 sur 1

 :: Gestion :: Correspondances
Sauter vers :