La pie et le cube de glace... (Pv Dayle)

 :: Confrérie de Jade :: Province de Topaze :: Château
avatar
Nombre de messages : 65

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Dim 11 Nov 2018, 20:11
1570 - Mois 10

Topaze est un royaume plutôt compliqué pour une chevalière. Oh ce n'était pas parce que les chevaliers y sont mal vus. Ni parce qu'ils ne sont pas alliés à la confrérie. Mais parce que leur système repose sur une mysogénie prononcée. Ou enfin, c'était peut-être exagéré pour la jeune chevalière Jadoise, mais c'était presque comme ça qu'elle le voyait. Ses premiers mois ont été horrible au travail (et même si elle c'est habitué un peu aujourd'hui, ils le sont toujours selon elle). Tout ce qu'elle pouvait faire c'était pratiquement que se balader à l'extérieur des murs du château, de village en village, en espérant que tout ait pour le mieux. On la voyait un peu comme un soldat inutile, avec de la magie pratique pour aider le peuple. Mais en ce qui concernait les choses un tantinet plus important. Nope, la porte lui claquait violemment au nez. Ce que cela pouvait être insultant à la fin. Et c'était une chose sur lequel elle devait demander à Dayle pour améliorer. Comment pouvait-elle faire son travail si la seule chose qu'elle pouvait faire était de se pavaner joyeusement comme un étendard? Ce n'était pas elle, ce n'était pas son style. Il fallait qu'elle puisse AGIR. Mettre ses talents et ses compétences et les poussés à leur maximum pour s'occuper l'esprit. Heureusement, elle avait une écuyère sur lequel elle pouvait passer ses nerfs.

Ah non, ce n'était pas tout à fait vrai. Noah ne pouvait pas passer ces nerfs sur son écuyère. Celle-ci était encore beaucoup trop chétive, débutante et surtout, MAIS SURTOUT, horriblement maladroite. Suffisament pour lui donner un mal de crâne à chaque fois qu'elle y pensait. La chevalière avait beau tenter le premier mois de remédier à cette situation en lui donnant des exercices de concentration, d'équilibre et de précision. NOPE, elle n'y arrivait tout simplement pas. Et après il fallait que l'ancienne impériale crée un miracle pour que cette dernière devient une chevalière exemplaire? Et le tout, éduqué dans un royaume ou les femmes n'avaient que trop peu de reconnaissance? AH! Qu'ont les amènes les défis, ce n'était pas ces enrageantes sottise qu'on lui balançait au visage de la gauche et la droite qui allait l'arrêter. Jehan avait vu pire, elle avait vécu pire. La confrérie était presque un havre de paix comparer à ces années sur Irianeth. Mais au final, cela n'empêchait pas que tous ses accumulations étaient suffisantes pour miner l'humeur de la chevalière. Sans compter qu'elle recommençait à avoir des cauchemars c'est temps-ci. La joie quoi, la joie.

Le seul petit côté qui la réconfortait, Dayle. Qui était aussi la seule raison pour laquelle elle s'entêtait à rester ici. Pourquoi donc? Il lui serait si facile de fuir, choisir un royaume beaucoup plus aisée et confortable, tenter de se lier d'amitié avec quelqu'un d'autre. Quoique non, ce dernier point était trop difficile à faire. Et c'était peut-être pour ça qu'elle n'arrivait pas à partir non plus. Dayle était comme la lune dans le ciel nocturne étoilé. Elle était son ange gardien, sa bouée de sauvetage. La reine régente était comme la mère et la soeur qu'elle n'avait jamais eue. On pouvait dire que Noah était prise d'une certaine dépendance affective face à cette pie bavarde. C'était mal, elle le savait. Mais avec le caractère de la chevalière, c'était la seule personne qui avait pris le temps d'essayer de la sortir des ténèbres de la solitude. Et juste pour cette raison, elle lui devait l'amour qu'elle lui portait. Oh, n'allez pas penser que c'était de l'amour comme vous l'entendez. C'était un amour fraternel, presque familial? Bien qu'elle n'allait jamais l'avouer ouvertement. C'était quand même un lien qui comptait énormément pour la jeune femme. L'ancienne écuyère était aussi celle qui l'avait rendu un peu plus ouverte face à son maître et aussi son écuyer. Qui sait, peut-être qu'un jour, la dirigeante de Topaze réussira à aider Jehan à retrouver les émotions qu'elle n'a jamais pu vivre sur Irianeth.

Parlant de son amie, celle-ci arriva dans le petit salon où ce situait Noah. Ah d'ailleurs, vous ne savez pas où se trouve Noah en ce moment? Voilà, je vais vous expliquer une autre des étrangetés du royaume. Il se trouve qu'au château de Topaze, il y a des salles qui sont réservées aux femmes et d'autre qui leur sont totalement interdites. Bien que cela pouvait avoir parfois son intérêt, pour assurer la sécurité de chaque recoin du château c'était plutôt difficile pour Noah. Ce qu'elle aimerait avoir un frère d'arme pour pouvoir couvrir tous les recoins du royaume, là où elle n'avait pas accès. Enfin, elle se débrouillerait d'une façon ou d'un autre. Pour le moment, elle salua d'un air distrait son amie qui venait de rentrer tout en gardant un oeil sur les quelques rapports sur lequel elle avait réussi à mettre la main. Soit les trucs inutiles. Rien qui ne pouvait l'aider dans le complots qui avait amené Dayle a prendre le titre qu'elle avait présentement. La mort d'un proche, elle pouvait connaître ça d'une certaine façon, même si les membres de sa famille devaient probablement êtres encore tous vivant. Avec Jahël, rien n'était sur pourtant. Qu'était-il arrivé pendant qu'elle était partie? Honnêtement, elle ne voulait même pas le savoir. Lorsqu'elle termina la lecture du document qu'elle avait présentement dans la main, Noah le déposa sur la table tout en soupirant d'un long sourire las, puis rapprocha la coupole qu'elle avait sur la table pour y prendre la tasse de thé qui était déposé dessus pour l'apporter à ses lèvres et prendre une petite gorgé.


''Thé?''

Demanda simplement la jeune femme d'un air morne, mais moins dur que ce qu'on était habitué à la voir portée. Si son amie acceptait, elle lui en verserait volontiers. Dans tous les cas, elle était curieuse de la voir ici en cette soirée. Bien que le château au complet n'était pas endormi à cette heure, Dayle devait surement avoir été très occupé ses temps-ci avec... tout ce qui se passait dans les alentours. Mais si elle pouvait être une oreille attentive pour son amie, que grand bien lui fasse. Cela lui ferait énormément plaisir.
Page 1 sur 1

 :: Confrérie de Jade :: Province de Topaze :: Château
Sauter vers :