La pie et le cube de glace... (Pv Dayle)

 :: Confrérie de Jade :: Province de Topaze :: Château
Noah
Noah
Noah
Nombre de messages : 104

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Noah
Dim 11 Nov 2018, 20:11
1570 - Mois 10

Topaze est un royaume plutôt compliqué pour une chevalière. Oh ce n'était pas parce que les chevaliers y sont mal vus. Ni parce qu'ils ne sont pas alliés à la confrérie. Mais parce que leur système repose sur une mysogénie prononcée. Ou enfin, c'était peut-être exagéré pour la jeune chevalière Jadoise, mais c'était presque comme ça qu'elle le voyait. Ses premiers mois ont été horrible au travail (et même si elle c'est habitué un peu aujourd'hui, ils le sont toujours selon elle). Tout ce qu'elle pouvait faire c'était pratiquement que se balader à l'extérieur des murs du château, de village en village, en espérant que tout ait pour le mieux. On la voyait un peu comme un soldat inutile, avec de la magie pratique pour aider le peuple. Mais en ce qui concernait les choses un tantinet plus important. Nope, la porte lui claquait violemment au nez. Ce que cela pouvait être insultant à la fin. Et c'était une chose sur lequel elle devait demander à Dayle pour améliorer. Comment pouvait-elle faire son travail si la seule chose qu'elle pouvait faire était de se pavaner joyeusement comme un étendard? Ce n'était pas elle, ce n'était pas son style. Il fallait qu'elle puisse AGIR. Mettre ses talents et ses compétences et les poussés à leur maximum pour s'occuper l'esprit. Heureusement, elle avait une écuyère sur lequel elle pouvait passer ses nerfs.

Ah non, ce n'était pas tout à fait vrai. Noah ne pouvait pas passer ces nerfs sur son écuyère. Celle-ci était encore beaucoup trop chétive, débutante et surtout, MAIS SURTOUT, horriblement maladroite. Suffisament pour lui donner un mal de crâne à chaque fois qu'elle y pensait. La chevalière avait beau tenter le premier mois de remédier à cette situation en lui donnant des exercices de concentration, d'équilibre et de précision. NOPE, elle n'y arrivait tout simplement pas. Et après il fallait que l'ancienne impériale crée un miracle pour que cette dernière devient une chevalière exemplaire? Et le tout, éduqué dans un royaume ou les femmes n'avaient que trop peu de reconnaissance? AH! Qu'ont les amènes les défis, ce n'était pas ces enrageantes sottise qu'on lui balançait au visage de la gauche et la droite qui allait l'arrêter. Jehan avait vu pire, elle avait vécu pire. La confrérie était presque un havre de paix comparer à ces années sur Irianeth. Mais au final, cela n'empêchait pas que tous ses accumulations étaient suffisantes pour miner l'humeur de la chevalière. Sans compter qu'elle recommençait à avoir des cauchemars c'est temps-ci. La joie quoi, la joie.

Le seul petit côté qui la réconfortait, Dayle. Qui était aussi la seule raison pour laquelle elle s'entêtait à rester ici. Pourquoi donc? Il lui serait si facile de fuir, choisir un royaume beaucoup plus aisée et confortable, tenter de se lier d'amitié avec quelqu'un d'autre. Quoique non, ce dernier point était trop difficile à faire. Et c'était peut-être pour ça qu'elle n'arrivait pas à partir non plus. Dayle était comme la lune dans le ciel nocturne étoilé. Elle était son ange gardien, sa bouée de sauvetage. La reine régente était comme la mère et la soeur qu'elle n'avait jamais eue. On pouvait dire que Noah était prise d'une certaine dépendance affective face à cette pie bavarde. C'était mal, elle le savait. Mais avec le caractère de la chevalière, c'était la seule personne qui avait pris le temps d'essayer de la sortir des ténèbres de la solitude. Et juste pour cette raison, elle lui devait l'amour qu'elle lui portait. Oh, n'allez pas penser que c'était de l'amour comme vous l'entendez. C'était un amour fraternel, presque familial? Bien qu'elle n'allait jamais l'avouer ouvertement. C'était quand même un lien qui comptait énormément pour la jeune femme. L'ancienne écuyère était aussi celle qui l'avait rendu un peu plus ouverte face à son maître et aussi son écuyer. Qui sait, peut-être qu'un jour, la dirigeante de Topaze réussira à aider Jehan à retrouver les émotions qu'elle n'a jamais pu vivre sur Irianeth.

Parlant de son amie, celle-ci arriva dans le petit salon où ce situait Noah. Ah d'ailleurs, vous ne savez pas où se trouve Noah en ce moment? Voilà, je vais vous expliquer une autre des étrangetés du royaume. Il se trouve qu'au château de Topaze, il y a des salles qui sont réservées aux femmes et d'autre qui leur sont totalement interdites. Bien que cela pouvait avoir parfois son intérêt, pour assurer la sécurité de chaque recoin du château c'était plutôt difficile pour Noah. Ce qu'elle aimerait avoir un frère d'arme pour pouvoir couvrir tous les recoins du royaume, là où elle n'avait pas accès. Enfin, elle se débrouillerait d'une façon ou d'un autre. Pour le moment, elle salua d'un air distrait son amie qui venait de rentrer tout en gardant un oeil sur les quelques rapports sur lequel elle avait réussi à mettre la main. Soit les trucs inutiles. Rien qui ne pouvait l'aider dans le complots qui avait amené Dayle a prendre le titre qu'elle avait présentement. La mort d'un proche, elle pouvait connaître ça d'une certaine façon, même si les membres de sa famille devaient probablement êtres encore tous vivant. Avec Jahël, rien n'était sur pourtant. Qu'était-il arrivé pendant qu'elle était partie? Honnêtement, elle ne voulait même pas le savoir. Lorsqu'elle termina la lecture du document qu'elle avait présentement dans la main, Noah le déposa sur la table tout en soupirant d'un long sourire las, puis rapprocha la coupole qu'elle avait sur la table pour y prendre la tasse de thé qui était déposé dessus pour l'apporter à ses lèvres et prendre une petite gorgé.


''Thé?''

Demanda simplement la jeune femme d'un air morne, mais moins dur que ce qu'on était habitué à la voir portée. Si son amie acceptait, elle lui en verserait volontiers. Dans tous les cas, elle était curieuse de la voir ici en cette soirée. Bien que le château au complet n'était pas endormi à cette heure, Dayle devait surement avoir été très occupé ses temps-ci avec... tout ce qui se passait dans les alentours. Mais si elle pouvait être une oreille attentive pour son amie, que grand bien lui fasse. Cela lui ferait énormément plaisir.
Dayle
◊ Administratrice ◊
Dayle
Dayle
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12428-dayle-correspondances
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12430-dayle-de-topaze#150930
Nombre de messages : 256
Rôle : Régente de Topaze

Plus sur le personnage
Âge: 22 - 27 ans (L2)
Race: Humaine
Dayle
Mer 06 Mar 2019, 00:00


Les mois passaient et aucune solution n'avait encore été trouvé concernant cette attaque contre elle et son frère. L'on avait tenté de l'assassiner sous son propre toit et personne n'était capable de trouver quoi que ce soit! Bénit soit le grand Kenshin et sa bonté de lui offrir une garde rapprochée efficace. Ce soir elle avait prétexté quelques affaires administratives à terminer et un entretient avec son amie, la Chevalière Noah, afin d'avoir la paix. Son nouvel époux devenait -à raison?- bien trop entreprenant et elle cherchait toutes les excuses du monde pour éviter le regard de sa belle-mère et la couche de ce dernier.

- Ahhh... Avec grand plaisir.

Noah avait toujours le don de proposer les choses au bon moment ou de trouver le mot qui lui manquait lorsqu'elle réfléchissait. La jeune femme la complétait plutôt bien et dans le fond, Dayle ne regrettait jamais les efforts investis pour arriver à entrer dans la bulle de celle qu'elle considérait comme son amie. La jeune Reine soupira, attrapant la tasse en se penchant légèrement. Ses lèvres portées sur la tasse virent déposer un léger souffle afin d'en refroidir le contenu. Elle entrouvrit la bouche pour en avaler une gorgée mais se ravisa, avant de commencer à parler :

- Je suis contente de te trouver ici. C'est une bonne excuse que de pouvoir m'échapper si c'est avec une compagnie.

Elle soupira, reportant ses lèvres à la bordure de la tasse. Mais encore une fois, elle se ravisa.

- Non, pas de regards... Je sais que je devrai sûrement être plus honnête. Peut-être dire que je suis pas prête? Mais quand sait-on que l'on est réellement prêt à ça...? Oh, par tous les Dieux. Je ne suis même pas prête de l'être un jour! Pourtant, c'est dans mes … Devoirs. Ah, que je déteste ce mot! C'est horrible comme condition, non? Enfin, c'est sûr qu'il y a pire... Il y a toujours bien pire dans la vie!! Mais je trouve ça tellement injuste d'avoir ainsi à se sacrifier pour la bienséance. Mais il est vrai qu'un Royaume sans héritier est un Royaume avec faiblesses... Car si les souverains meurent, -comme feu mon oncle... Que son âme soit bénie dans les cieux-, le Royaume revient soit à la plus proche parenté -si elle existe bien évidemment- soit au Conseil qui choisira le prochain élu. C'est tout un héritage familial qui se perdrait ainsi!

Pour un instant, elle s'arrêta, tandis qu'en fermant les yeux elle but deux ou trois gorgées du thé que son amie lui avait servit.

- Est-ce que... Hurm. Puis-je te poser une question gênante?

Elle se stoppa, fixant Noah de manière très sérieuse.

- As-tu déjà couché avec un homme?

Noah
Noah
Noah
Nombre de messages : 104

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Noah
Mer 06 Mar 2019, 17:33
Comme demander la chevalière versa une tasse de thé à son amie avant de déposé la théière sur la coupole juste à côté. La régente saisie elle même la tasse et laissa échappé un gros soupir. Oh, cela annonçait souvent une pluis de parole incessante qui risquait de rendre n'importe qui pratiquement incapable de comprendre la totalité de ses paroles. S'il y avait bien un avantage que Noah avait sur tout les pauvres victimes de cette pie, c'était heureusement qu'elle avait la mémoire suffisament large pour être capable de comprendre et suivre le flot de parole de la jeune femme. C'était peut-être pour cette raison qu'elle était capable de la comprendre aussi bien. Il fallait dire que c'était étrange qu'une personne qui parle autant soi autant apprécié de la jeune femme aux cheveux immaculé, elle qui aimait beaucoup plus le silence en général. Aujourd'hui cependant, elle était là pour écouté son amie qui semblait en avoir gros sur le coeur.

Il fallait dire, avant même qu'elle parle, qu'elle avait une bonne idée de se que pouvait ressentir la nouvelle régente. Cela faisait à peine quelques mois qu'elle avait pris la tête du royaume. Bien qu'elle était d'une vive intelligence, le fait qu'elle soit une femme ne devait pas être facile pour elle non plus. Noah espérait au moins que les conseiller ne lui donnait pas trop de trouble, même si elle en doutait un peu. Ensuite, il y avait cette histoire de meurtre qui inquiétait la chevalier. L'oncle de son amie avait été enlevé du trône de façon forcer et la même chose avait failli arrivé à Dayle aussi (bien que de souvenir, c'était son frère Doran qui avait été le premier victime de cet assaut.) Noah avait eu beau chercher du mieux qu'elle pouvait, mais le mystère était toujours irrésolu. Il était plutôt normal dans cette situation qu'elle soit grandement inquiète pour son amie qui malgrer les danger, bravait la menace en continuant de s'exposer à la tête du royaume. Au moins, elle avait eu la décence de prendre un garde du corps à sa solde. Mais même avec cette défense supplémentaire, Noah savait qu'elle n'était pas totalement à l'abris des dangers.

La chevalier attendit avec sa patience légendaire que la régente commence enfin à vider son coeur. Étant d'une oreille attentive tout en sirotant tranquillement sa tasse de thé. Elle attendait, n'essayant pas de lui mettre de la pression. Jehan savait que de toute façon, elle finirait bientôt par parler et il fallait mieu pour elle qu'elle soit entièrement concentrer sur le contenu de ses paroles. Comme de fait, après une tentative infructueuse de tenter de se calmer en buvant une gorgée de thé, Dayle commença par lui lancer une remarque qui lui fit lever un sourcil. Avant de se mettre à sourire légèrement alors que son ancienne soeur d'arme, suite à une deuxième tentative échouer de goûté son délicieux thé lui demander de ne pas la questionner silencieusement, comme le faisait si souvent Noah. Puis la régente commença alors à déblatérer des paroles qui n'avaient ni queue ni tête au première vu. Tant de supposition traversèrent l'esprit de la chevalier en ce moment. Parlait elle de son nouveau titre? De son mariage? D'un autre sujet qui lui échappait totalement à l'esprit? Le mieu était de la laisser parler, surement que la réponse viendrait d'elle même.

Dayle continua donc de parler, toujours à un rythme soutenu qui demandait toute l'attention de Noah. Parlant d'être prête à... pour continuer avec le terme devoir, sacrifice, héritier... Plus la jeune régente parlais plus elle commençait à ce faire une idée de ce que celle-ci voulait dire. En gros, elle avait peur d'enfanter, pour mettre cette discussion en très résumer. Ou le problème venait peut-être de sa relation avec Shay? Pourtant aux yeux de Noah, il semblait être un bon partie. Loin d'être parfait (malgré ce qu'il pensait), mais tout de même un bon partie. Au final, Dayle s'arrêta finalement de parlé sur ses mots (après avoir prier pour le bien être de son oncle rendu maintenant au plaine de lumière). Était-ce maintenant le tour de Noah de parlé? Aucune idée. Dayle était prompt à reprendre d'elle même la conversation de toute façon. Néanmoins la jeune chevalière fit le tri dans ses idées. Que devait-elle répondre exactement?

Une requête vint alors de la bouche de son amie? Une question gênante? Noah lui lança un regard suspicieux, mais hocha néanmoins positivement de la tête. Curieuse de savoir ce que son amie voulait bien lui demandé, elle écouta attentivement la question en reprenant un autre gorgé. Honnêtement, avoir su quel était la question, Noah aurait probablement déposé la tasse sur la table pour tenter de contrôler aux mieux ses pensées. Mais comme Dayle savait si bien le faire, elle la prit de cours en lui demandant si elle avait eu une relation avec un homme. La première réaction de la jeune chevalière fut de s'étouffer avec sa gorgé. Elle n'aurait jamais pu prédire ce genre de question, à la fois innocente et directe venir de son amie. Non en fait, Jehan aurait définitivement du s'y attendre et pourtant, elle c'était fait avoir une fois de plus.

Alors qu'elle toussait le liquide de ses poumons Noah déposa prestement la tasse sur la table pour ce relever, donnant ainsi une position plus ouverte à ses bronches. Elle leva la main pour faire signe à son amie que tout allait tout en reprenant son souffle. Le visage rougis par le manque d'oxygène... ou était-ce par la gêne qu'elle ressentait face à la question, la jeune femme s'assit de nouveau dans le fauteuil tout en détournant le regard un moment. Il était clair, pour une personne qui la connaissait bien, qu'en ramenant son regard neutre sur Dayle qu'elle tentait de cacher ses émotions.


''Non. Pas vraiment intéressé.''

Il était à noté qu'en tant normal la jeune femme était plus directe dans ses propos. Elle laissait difficilement l'interprétation à des zones grises comme présentement. Mais le pas vraiment n'était du qu'a deux détails important. Pour commencer, la jeune femme n'était pas à l'abri de l'instinct de maternité ou de reproduction. Elle était tout de même une jeune et l'espérait-elle, jolie femme en santé et dans l'âge où ses hormones commençaient à la pousser vers ce genre de décision. D'un côté, elle avait encore du temps devant elle. D'un autre côté, il y avait aussi son problème familial qu'elle voulait règlé avant de penser à ce genre de chose. Car jamais elle n'accepterais que sa progéniture soit en danger si cette menace courrait encore le monde et encore moins risquer de la laisser à elle même si jamais elle échouait.

''Avoir peur? Shay être bon partie, non?''

Tenta la chevalière pour détourner la situation sur autre chose qu'elle même. Honnêtement, elle ne connaissait pas très bien la relation qu'elle et Shay avait depuis leur mariage. Occupé avec ses propres problèmes, elle était loin d'être toujours présentes dans l'entourage du couple royal. Si Noah voulait aider son amie, elle devait en savoir plus sur les craintes que celle-ci avait sur la situation.
Dayle
◊ Administratrice ◊
Dayle
Dayle
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12428-dayle-correspondances
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12430-dayle-de-topaze#150930
Nombre de messages : 256
Rôle : Régente de Topaze

Plus sur le personnage
Âge: 22 - 27 ans (L2)
Race: Humaine
Dayle
Mer 10 Avr 2019, 05:23


Dayle fixait avec un trop grand sérieux son amie tandis qu’elle avait enfin osé lui poser cette question. Sujet bien délicat elle le savait. Et elle ne savait décemment pas à qui elle pouvait en parler si ce n’était à son amie de toujours. Il était également plus facile et accessible de se confier sur ce genre de tracas auprès d’une femme. Les hommes d’ici n’auraient que tôt fait de lui rappeler à quel point un héritier était important et qu’il ne s’agissait là que d’un caprice immature prononcé par une jeune femme inapte à prendre des décisions et donc, régner.

Lorsqu’elle vit le visage de son amie changer radicalement et le liquide qu’elle buvait, recraché en toussant, Dayle se leva précipitamment tout en prenant soin de soulever sa robe pour ne pas s’enfarger dedans. Elle s’assit aux côtés de Noah, l’observant avec inquiétude tandis que sa main venait frotter son dos, dans l’espoir de calmer sa toux. Assise ainsi proche d’elle, son regard inquiet la sonda de haut en bas. La question était sûrement un peu brutale et surtout maladroite…

- Tout va bien ?!, demanda-t-elle finalement.

Son amie reprit finalement contenance et cette expression si neutre qu’elle lui connaissait si bien.

- Pas intéressée ? Puis-je me permettre d’en demander plus ? Enfin… Tu n’es pas intéressée pour le moment ou définitivement ? Je sais que beaucoup de femmes renoncent au projet d’être mère dans les armées ou dans l’Ordre de Chevalerie… Est-ce ton cas également ? Oh! Je… Pardonne mon indélicatesse, Noah. Tu n’es en rien obligée de répondre si le sujet est trop déplaisant pour toi !

Dayle lui offrit un sourire désolé, pinçant ses lèvres tandis que ses yeux s’excusaient à sa place. Et, comme dans un bon jeu d’échange, Noah lui renvoya la balle avec brio. Lancé et reçu comme un pic en plein cœur. Derechef, la jeune femme se redressa droite comme un piquet, rougissant et détournant la tête à l’opposé de son amie. Shay ? Un bon parti ? Certainement… En réalité, elle ne s’était tellement attendue à rien quant à son avenir qu’elle avait du mal à réaliser qu’aujourd’hui elle était Reine et mariée. Relâchant la tension dans son corps, elle accota son dos contre le dossier du divan, soupirant

- Il l’est, sûrement…

Était-elle trop difficile ? Shay avait pourtant exprimé les mêmes désirs que les siens, d’une union collaborative. Dayle se perdit dans ses pensées quelques minutes, affichant un silence bien inhabituel pour ceux la côtoyant quotidiennement.

- En fait…, commença-t-elle

Joignant ses doigts entre eux, elle se mit à les tordre nerveusement.

- Je ne sais toujours pas à qui je peux faire réellement confiance… Engendrer un héritier va donner une puissance non négligeable à sa lignée… Il y a toujours cette petite voix qui me dit : Et si ? … Et si après lui avoir donné ce qu’il voulait, je lui sois indésirable ? Malgré toutes ses bonnes intentions et ses belles paroles… Il suffirait d’un héritier et de son titre de Roi pour me rendre aussi utile qu’un chandelier de décoration… Tout cela couplé à bien d’autres choses… Se donner à quelqu’un, qu’est-ce que ça fait ? Se faire toucher… De manière intime. Recevoir moultes baisers et caresses… Je sais que bien en rêve et j’en fais moi-même partie. Mais c’est effrayant. Je suis stupide, je sais ! Je me suis déjà donnée à lui pour la vie et devant les Dieux… Qu’ai-je à craindre de plus…? Je ne sais pas. Je me sens juste perdue…

Soupirant, elle laissa sa tête pencher en arrière, le regard attristé. Elle n’avait pas le choix que de se donner pour faire bon mariage et bon règne. Elle le savait depuis sa naissance que son mariage ne serait qu’arrangement politique et commercial. Comme bien des Princesses, il lui aurait été primordial de trouver le meilleur des partis et d’espérer tomber sur un homme bon. Shay avait l’air d’un homme bon. Elle avait simplement peur que tout cela ne soit qu’un voile opaque derrière se cache une cruelle vérité.

Noah
Noah
Noah
Nombre de messages : 104

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Noah
Mer 10 Avr 2019, 07:28
Oui bon, cela n'avait certainement pas été le genre de discussion sur lequel la jeune chevalière avait pensée avoir à faire. Peut-être était-ce parce qu'elle était immature dans le domaine, inexpériencer aussi. Pourtant, ce n'était pas la première fois qu'elle entendais parler de bon mari à la cours. Mais venant de son ami, qui savait pertinament qu'elle n'entretenait pas de relation (encore moins parce qu'elle avait un écuyer pour le moment)... Disons que l'ancienne impérial trouvait cela un peu déplacer. Non sans côté que peut-être, n'était-elle pas vraiment attiré par la genre masculine? Et l'histoire de procrée? Non, ça bien sur que non. Pas avec ce qu'elle vivait présentement. Pas avec les tourments qu'elle traînait comme un poids supplémentaire. Car elle ne voulait pas redonner ce poids inutilement à son enfant.

Après avoir exprimer d'une façon très physique sa surprise, la régente s'empressa de venir s'assurer de son bien être. Bien évidemment celà lui pris quelques secondes avant de lui faire signe que oui et pouvoir se concentrer, tout en regardant sa tasse aux prochaines paroles de l'ancienne écuyère maintenant dirigente d'un royaume. Noah honnêtement ne savait pas trop quoi répondre sur le coup. Peut-être est-ce que sa décision serait permanente. Peut-être est-ce que les dieux finiraient par lui mettre un piège au travers la route et malgré ses voeux elle se laisserait prendre dans les trappes de l'amour. Peut-être mourra-t-elle aussi avant de n'avoir pu décidé quoique ce soit. Ou peut-être encore est-ce que ses pulsions seront si forte qu'elle ne pourrait se contenter, sans se rendre au point d'enfanter. Elle ne savait vraiment pas ou elle allait avec toute ses choses. Son malaise transparaissait au fur et à mesure que Dayle parla alors que ses traits avant neutres, ce transformèrent légèrement en une crispation de malaise. Certe, son amie avait le droit de savoir et surement qu'elle le lui dirait... un jour. Lorsqu'elle se sentirait prête à braver les doutes de son esprit et s'ouvrir un peu. Chose qui, Dayle savait pertinamment, était une chose plutôt difficile pour elle.

Pour ne pas laisser le silence plâner, ou plutôt pour peut-être donner de quoi à Dayle à repartir la machine à parole, Noah se retourna vers son amie d'adolescence et lui répondit avec une question de son cru. Oh? Là elle était surprise, elle ne s'attendait vraiment pas à perturber autant la régente de sa question. À savoir que le sujet de son prétendant était une corde plutôt sensible pour son amie. Quoique d'un côté, dans sa situation, c'était plutôt normal. Noah, pour une des rares fois, ne pu s'empêcher d'avoir un petit sourire amusé. Honnêtement, elles avaient l'air de deux enfants à réagir de la sorte pour le simple sujet de garçon. Était-il du lot de la femme de s'inquièter autant, alors qu'elle entendait souvent les hommes parler d'elle avec toute la fierté du monde, comme si les acquérirs étaient non un sujet de doute, mais seulement de bienfait. Même si dans certaine circonstance, leurs paroles étaient parfois déplacé? Dans le cas de Dayle te Shay, il était vrai que les deux ne se connaissaient que depuis si peu. La jeune chevalière n'était pas trop surprise du genre de questionnement que pouvait se posé la régente.

Qui d'ailleurs se mis elle-même à lui décrire de long en large ce qui la tourmentait. Et bien sûr, en tant que régente, les peurs qu'elle ressentait était d'autant plus compliqué. Surtout qu'il était vrai, que dans se royaume ou la femme était souvent vu comme beaucoup moins que sa valeur, c'était une situation compliqué. Bien que le reste de ses doutes étaient quelques chose de normal. Que pouvait-elle dire pour la réconforter? Aucune idée. En vrai, elle était incapable de trouver quoique ce soit à dire pour son ami, étant elle même prise dans des tourments semblablent, bien que différent. Néanmoins, peut-être pouvait-elle répondre à l'un de ses questions. Tranquillement la chevalière se leva et se tourna vers la jeune femme aux cheveux couleurs océans. D'un geste tranquille, un sourire réconfortant aux lèvres, elle lui pris les deux mains avec délicatesse tout en lui envoyant une vague d'apaisement. Et sans crier gare elle se rapprocha doucement d'elle pour venir l'entourer de ses bras plaçan délicatement son menton sur son épaule et l'étreindre avec une affection fraternel.


''Garder espoir, lui aussi doux, chaleureux moi.''

Noah savait que ce n'était pas une bonne chose de se laisser allez au désespoir. Avoir vécu toute sa jeunesse dans ses tourments, elle savait à quel point sela brisé un âme. Et la dernière chose qu'elle voulait et qu'elle avait besoin, c'était de voir celle qui étai si chère à ses yeux se laisser brisé de la sorte. Après un cours moment Noah brisa elle même l'étreinte. Tout en reculant, elle glissa doucement ses mains sur les bras de la régente pour reprendre ses mains avec toute la délicatesse dont elle était possible. Et d'un sourire presque espiègle lui fit savoir qu'elle était de tout coeur de son côté.

''Si Shay mauvais partie, lui regretter. Moi faire serment.''

Aussi peu de pouvoir avait-elle, Noah fera tout pour s'assurer du bonheur de sa meilleur amie. Quitte à oui, s'attirer énormément de problème. Parce qu'elle donnerais volontier sa vie pour elle, qui comptait tant à ses yeux.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 :: Confrérie de Jade :: Province de Topaze :: Château
Sauter vers :