Demoiselle en détresse [PV]

 :: Alliance d'Enkidiev :: Royaume de Diamant :: Vergers
avatar
Nombre de messages : 144
Rôle : mercenaire / chasseuse de tête / au service du dieu de la discorde

Plus sur le personnage
Âge: 22 - 27 ans
Race: Maître-Magicienne
Sam 17 Nov 2018, 06:42

Année 1570 – mois 1

Il n’y avait pas à dire, Diamant était un beau pays. Prospère et avec une bonne situation politique y apportant un certain sentiment de sécurité. En ce matin du premier mois de l’année 1570, Aquila planait au-dessus des vergers, conférant à ce royaume sans histoire une importance culinaire importante. La Quscpasseribus, cependant, ne connaissait pas grand-chose aux coutumes locales ou aux habitudes des diamantois. Elle n’y connaissait même rien, puisque, pour être tout à fait honnête, elle n’en n’avait pas grand-chose à faire. Ils étaient mignons, les petits paysans diamantois, avec leurs diverses fêtes en l’honneur des divinités, mais Aquila – quoique particulièrement friande du canard à l’orange - ne rendait pas visite à ce joli royaume pour y profiter de ces biens faits. Ou que non ! La jeune femme avait bien plus intéressant à faire, en ce petit matin. Une mission qui ne lui apporterait rien de plus qu’une satisfaction certaine, une mission d’ordre divine. Un meurtre, pour être plus précis. Le seul problème qu’elle rencontrait était la localisation de cette victime. Au sein, même du château de dimant. Mais la jeune mercenaire ne s’en était jamais approchée. Elle l’avait survolé, une fois, pour rejoindre Emeraude, mais n’avait prêté attention à ce qui s’y trouvait, à son agencement, et à la présence de potentiels gardes. Si le forteresse d’Emeraude ne lui posait pas de problème, celle de Diamant était bien plus compliquée. Aussi décida-t-elle, pour une fois, de tempérer ses ardeurs, et de s’organiser. Tout en volant au-dessus de la campagne dimantoise, Aquila observait, cherchait même quelque chose, quelqu’un qui pourrait l’aider. Et d’un coup, ses yeux bleus s’attardèrent sur un homme ; un soldat, semblait-il. Il ne portait ni l’uniforme des chevaliers jadois, ni l’uniforme de l’empire, elle ne craignait donc pas grand-chose. Alors, sans demander son reste, elle vrilla, manqua volontairement l’appel d’un courant d’air et, perdit le contrôle de ses ailes, vint s’écraser dans un champ de blé – l’épaisseur de ce dernier assouplissant sa chute. Il n’était jamais aisé de tomber, mais Aquila avait maîtrisé son coup. Elle espérait simplement avoir attiré l’œil de sa cible, mais, après tout, un oiseau ne pouvait être si gros, n’est-ce pas ? Il l’avait forcément vu. Et il allait forcément accourir en chevalier servant modèle (chacun le siens) pour la sortir de ce « mauvais pas. »

avatar
Nombre de messages : 2
Rôle : Sergent de Diamant

Plus sur le personnage
Âge: 29 ans
Race: Humain
Sam 17 Nov 2018, 19:42
Les patrouilles en extérieur semblaient plus attrayantes dans un premier temps, mais elles étaient au final aussi banales que la surveillance des rues de la ville. Hankrim chevauchait en avant de ses hommes. Cela faisait deux mois qu'ils étaient rentrés de la frontière nord, finies les patrouilles dans le froid, bonjour les patrouilles dans les champs. Mais ça restait toujours plus calme que de devoir séparer des bagarres d'ivrognes comme le font les gardes de la ville. En revenant vers son unité, Hankrim fut interpellé par Burck, qui semblait aussi excité qu'un enfant. Il lui désigna un point dans le ciel, visiblement fou de joie de sa découverte... Après tout c'est un bleu il s'émerveille de tout, mais bon soit, regardons l'oiseau qu'il a trouvé. Ah... D'accord...Ce n'est pas du petit oiseau ça. La créature est tout simplement majestueuse. Du sol on ne voit que deux gigantesques ailes, lui permettant de naviguer avec élégance dans les airs. Quoique, à bien y regarder elle semble perdre le contrôle. En effet l'oiseau se mit à vriller avant de tomber dans un champ non loin. Les soldats commencèrent à se précipiter vers le champ mais Hankrim les rappela à l'ordre. Ils étaient ici en mission de patrouille, pas de zoologie. Enfin cet incident mérite bien le détour. Le sergent désigna son second pour prendre le commandement et promis à ses hommes de les rejoindre après avoir trouvé l'oiseau et vérifié ce qu'il était. En arrivant aux abords du champ, Hankrim descendit de cheval et commença à se diriger vers le lieu du crash. Il emmena sa hallebarde avec lui, après tout, vu la taille de l'oiseau, il ne devait pas manger que des pommes et des vers de terre... Sur ses gardes, Hankrim ne put pas retenir sa surprise. Au milieu des blés écrasés, il n'y avait pas un oiseau, mais une femme dotée d'une paire d'ailes, visiblement blessée. Il n'arriva qu'à articuler une seule phrase: "Ça va ?".
Page 1 sur 1

 :: Alliance d'Enkidiev :: Royaume de Diamant :: Vergers
Sauter vers :