Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

Maître et écuyer (pv Noah)

 :: Confrérie de Jade :: Province de Topaze
avatar
Nombre de messages : 13

Plus sur le personnage
Âge: 12
Race: Humaine
Dim 18 Nov 2018, 00:34
Aujourd'hui je sens que ça va être une bonne journée. Que dis-je? Je suis certaine que ce sera une excellente journée qui s'annonce! Je suis encore étendue sous les couvertures de mon douillet lit, me laissant bercer par la douce lumière matinale du soleil qui venait à peine de se lever à l'horizon. Je resterai ainsi durant des heures, mais malheureusement cette belle étoile, elle, ne sera certainement pas du même avis que moi et elle ne cessera pas son ascension dans le magnifique ciel bleu simplement pour me faire plaisir.

Je profitai encore un peu de ce moment avant de finalement décider de me lever. Je pourrai me préparer, comme ça, je serai déjà prête lorsque mon maître se réveillera à son tour. Mmh, était-elle déjà réveiller ou alors peut-être s'était-elle déjà absentée? Je repoussai les draps avec l'intention de me lever, mais mes pieds décidèrent de s'emmêler dans les couvertures et je perdu rapidement l'équipe. Impossible de me rattraper nulle part et je me retrouvai face première contre le sol. Je retint mon souffle. Avais-je réveiller mon maître en criant et en tombant? Oui je crie! Je ne sais (veux?) peut-être plus parler, mais crier, ça je peux!

Je parvint tant bien que mal à me démêler de mes draps que je plaçai en boule sur le lit, un peu fâcher contre le mauvais coups qu'ils m'avaient jouer. Cependant, en faisant cela, mon petit orteil décida de faire la rencontre de table de chevet et ce fut le coup de foudre! Je plaçai mes mains devant ma bouche pour m'empêcher de crier.

Une fois la douleur passée, je décidai d'aller me vêtir. Mon maître ne semblait pas présente. La première chose que je fit fut de protéger mes pauvres orteils avec une bonne paire de bottes. Puis j'aller me brosser les cheveux et... Miracle! Aucun incident ne se produisit! Une fois mes cheveux tout beaux, je m'aventurai dans le monde extérieur.

Mauvaise idée! A peine eus-je mis le pied dehors que je rentrai en collision au premier virage avec une servante qui passait par là et je me retrouvai sous une montagnes de draps! Peut-être que cela signifiait que j'aurais dû resté couchée? Bref, après l'avoir aider à tout ramasser, je soupirai. Comment aurais-je pu croire une seule seconde que ce serait une bonne journée? Je continuai mon chemin et allai rejoindre mon maître comme convenu vu que je venait de recevoir un message télépathique.

***(Noah) Bonjour maître, comment aller vous? Moi ça va super! Il ne m'ait presque rien arriver de catastrophique aujourd'hui! Bon peut-être deux ou trois petit truc, mais trois fois rien! Oh! Je ne vous ai pas trop fait attendre?***

Je lui souris, attendant la suite.
avatar
Nombre de messages : 65

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Dim 18 Nov 2018, 21:55
Ah ces cauchemars. Ces affreuses pensées qui vous ronges l'esprit jusqu'à vous faire couper votre sommeil. Que ce soit de vieux souvenirs enfuie qu'elle revivait, ou des trucs horribles qui venait tout droit de son imagination, la chevalière de Jade finissait toujours par se réveiller après avoir vécu ses images d'horreur saisissantes. Cette nuit-là n'était pas différente des autres. Ce fut, baigner dans la sueur, la chair de poule l'agressant de tremblement, qu'elle se réveilla en sursaut. Jehan se pris la tête un moment pendant que sa conscience refaisait lentement surface à la réalité. Lorsque le choc fut passé, elle se rallongea dans son lit essayant de pensée à des choses joyeuses et plaisantes. Combien de temps y resta-t-elle? Deux minutes? Cinq minutes? Elle savait maintenant qu'elle n'allait pas se rendormir de si tôt. Pourquoi devrait-elle perdre son temps dans le lit alors? Son regard ce posa sur la fenêtre de la chambre après un soupir las. La nuit était encore présente, mais on pouvait déjà voir que le ciel nocturne était déjà plus clair que lorsque la nuit était tombée. Dans pas très longtemps le soleil se lèvera et la vie reprendrait son cours.

Il était donc temps de se lever pour elle. Tout d'abord, remettant le haut de son corps droit, Noah lança un regard sur le lit de son écuyère. La voire ainsi dormir lui arracha un mince sourire de jalousie. Ah ce qu'elle aurait aimé être capable de dormir aussi paisiblement. Il aurait peut-être été bon de la sortir de son sommeil en guise d'entraînement, lui apprendre à gérer son énergie dans une journée. Mais. fatigué comme la chevalière était et chaotique comme son apprentie l'était, il était mieux que cette dernière soie en pleine forme, sinon l'ancienne Argentoise n'aurait probablement pas la patience d'endurer les gaffes à répétition. Cela lui laissa donc un moment pour elle-même. La vieille adolescente sortie donc silencieusement de son lit pour s'habiller tranquillement de vêtement ample et pris ses vêtements de chevalier avec elle. La première action de la journée était bien sûr de se purifier. Un simple bain, tiède, suffisamment court pour lui permettre de bien enlever la sueur qui s'était accumulé durant la nuit. Juste assez pour laver ses soucis et commencer la journée du bon pied. Après le corps, ce fut une petite séance musicale qu'elle se donna dans une salle éloignée des dortoirs.

Pendant l'heure qui suivit, Noah ce perdit tout d'abord, dans des notes mélancoliques jouées du bout de ses doigts. Elle tomba rapidement dans une musique douce et apaisante, démontrant peu à peu le changement de son humeur. Lorsque le son des oiseaux gazouillant se mélangea à sa musique, la chevalière leva les yeux pour voir que le soleil était déjà levé. Elle laissa échappé un léger soupir calme. Noah regrettait de ne pas pouvoir se laisser bercer par ses pulsions artistiques pour la journée. Mais elle avait des responsabilités et des devoirs à remplir en tant que chevalière. Éduquer son écuyère faisait partie de ceux-là. À contre-coeur, la jeune femme aux cheveux blancs retrouva mentalement son écuyère pour lui faire savoir en trois mots qu'elle l'attendrait dans la cour. Maintenant, il fallait espérer que le mûr du château ne lui tombe pas sur la tête entre-temps.

La chevalière fut heureuse de constater que non, quelques longues minutes plus tôt. Un coup d'oeil vers son apprentie et quelque chose semblait clocher. Ses vêtements étaient propres, sa coiffure quand même bien peignée, elle n'avait pas de morceau de vêtement en lambeaux ni aucune blessure apparente? La déesse de la chance c'était-elle montrée clémente ce matin? Si les espoirs de Noah furent grand l'espace d'un instant, elle fut vite baignée d'une douche froide lorsque le flot incessant de parole lui remplit son esprit. Honnêtement la télépathie n'était pas la façon dont elle préférait communiquer. À chaque fois, elle avait l'impression qu'on lui violait l'esprit. Mais puisque son écuyère avait quelque problème de communication, bien que différent des siens, elle laissait passer pour celle-ci.


''Presque rien?''

Demanda tout d'abord la chevalière d'un ton intrigué. Mais se ravisa rapidement en laissant échappé un de ses fameux soupir exaspéré. Il fallait vraiment qu'elle réussisse à faire quelque chose avec se défaut. Si cela strouvait, elle allait finir par combattre ses ennemis et être capable de perdre son épée pour l'envoyer dans le crâne d'un allié et vraiment, c'était quelque chose que Noah ne voulait définitivement pas. Son maître la tuerais s'il ne mourrait pas de honte (et elle non plus) avant.

''Laisse... Faire attendre suffisamment.''

Dit-elle finalement en reprenant son froid et sérieux sourire. Noah n'avait pas considéré important de répondre à sa première question. De un, parce qu'elle en avait pas envie et de deux, pour aider son apprentie à se forcer un peu à être attentive à son environnement, dont les différentes, mais subtiles nuances du caractère de la chevalière. Si celle-ci n'apprenait pas au moins cela, alors les cinq prochaines années seront bien difficiles pour les deux.

''Suivre.''

Ordonna la chevalière tout en lui faisant un signe de main. La direction qu'elle prenait, la forêt. Noah avait déjà pensée à plusieurs exercices pour aider la jeune fille à trouver un certain contrôle de ses capacités. Elle pourrait voir ensuite si c'était un manque d'équilibre dont elle souffrait, ou simplement un manque d'attention. S'il s'agissait du dernier cas, alors elle aurait à changer rapidement les exercices. Mais dans tous les cas, elle était sûre de pouvoir faire de quoi en fin de compte... Si elle trouvait la patience de réussir, bien évidemment. Après être arrivée aux premières rangées d'arbres, Noah s'arrêta et fouilla dans le sac à dos qu'elle avait préparé au préalable. Elle en sortie une grosse cuillère de bois et la tendit à Kelly-Anne, avant de fouiller un peu plus loin et sortir une boule de lingette qu'elle développa pour y montrer quatre oeufs.

''Tenir avec cuillère. Pas tomber, déjeuné.''

Noah espérait que son apprentie comprenne qu'elle n'avait que quatre chances d'avoir peut-être un bon oeuf frais pour déjeuner. Sinon elle devrait se contenter de... Ah ça c'était bien entendu pour la suite.

''Peu changer main. Maintenant, chercher plantes, fruits comestibles. Montrer connaissance, expliquer. ''

Un casse-tête vocal pour Noah qui s'était presque forcé pour faire quelque chose de cohérent. C'était déjà une bonne chose qu'elle ait réussi à placer plus de trois mots un à la suite de l'autre. Il fallait voir maintenant jusqu'à quel point @Kelly-Anne était capable de comprendre les directives aussi simples... et préparer les oeufs de surplus. Quelque chose disait à Noah que le premier oeuf tomberaient avant même le premier pas...
avatar
Nombre de messages : 13

Plus sur le personnage
Âge: 12
Race: Humaine
Lun 03 Déc 2018, 23:11
Je regardai mon maître tout en souriant. J’espérai qu’elle ne soit pas trop curieuse à propos de ma désastreuse matinée. Je n’eus pas du tout envie de me la remémorer en la lui racontant. Je voulus simplement l’oublier. Même si ce genre de chose m’arriva souvent, je ne pouvais pas m’empêcher de vouloir disparaître à chaque fois. Pourtant je devrais en être habituer.

-Presque rien?

Oh non! La question tant redoutée! Bon, par ou est-ce que j’allai commencer? À peine lever et j’était déjà aller rejoindre le sol. Et ma petite orteil souffrait encore de sa rencontre brutale de ce matin… Cependant, alors que j’allai commencer à m’expliquer, ayant pour idée de minimiser mes aventures, mon maître changea finalement d’idée, me disant de laisser faire les explications… de manière brève, certes, mais je compris qu’elle n’en avait rien à faire de mes histoires matinales et c’était tout aussi bien ainsi!

Je l’avais fait attendre suffisamment? Pourtant je fus certaine d’avoir fait vite. Quoique je m’eus certainement retardé toute seule. Je savais que j’aurai du me lever plus tôt! Avant même que le soleil ne se soit lever!

Je la suivis à son ordre. Je me demandai qu’elle genre de journée elle me réservait. Je pensai qu’on irai déjeuner avant de commencer l’entraînement, mais elle s'entraînait déja vers la forêt. Pourquoi? Qu’est-ce qu’elle avait derrière la tête? Il faut dire que mon maître n'était pas des personnes des plus bavardes, contrairement à moi et me me retenais tant bien que mal pour ne pas l'accabler de questions idiotes ou simplement parler pour rien dire. La dernière chose que je voulais était de me la mettre à dos.

Je crus qu’on allait y entrer, mais on s’arrêta à la lisière. Je regardai les arbres, puis mon maître me demandant ce qui allait suivre. Je la regardai fouiller dans son sac, de plus en plus de questions envahissant mon esprit. Lorsqu’elle revint à mois, elle tenait une grand cuillère de bois et des oeufs.

-Tenir avec cuillère. Pas tomber, déjeuner.

Je ne sus pas si l’incompréhension pouvait se lire sur mon visage, mais je ne compris pas tout de suite la tâche. J’avais présentement la cuillère en main ainsi que l’un des oeufs, mais je ne comprenais pas vraiment quoi en faire. Je suis certaine que c’était un truc simple, mais que j'étais trop stupide pour comprendre. Bon, je dis ça, mais je suis persuadée que c’était un truc simple et que j’allais me trouver idiote dès que j’allais comprendre de quoi il en retournait.

J’écoutai Noah poursuivre ses explications, Je pouvais changer de main. Ça m’aidais p… Ah bin, ouais, c’était logique. Je devais tenir en équilibre l’oeuf dans la cuillère! Facile! Pour quelqu’un n’étant pas aussi maladroite que moi! Et en plus je devais chercher des fruits? Autant me demander de danser tant qu’à y être! Je décourageait déjà en pensant que j’allais devoir me pencher pour ramasser de ce qui pourrait se manger.

Je plaçai le premier oeuf sur la cuillère pour le garder en équilibre. C’était vraiment ça qu’il fallait que je fasse? Ou avais finalement tout comprit de travers? Je pris une grande respiration et lâchai l’oeuf, me concentrant dessus et j’arrivai à avancer de quelques pas. Pour le moment tout allait bien. Mais je devais trouver les fruits et les plantes. Je cru en remarquai tout près. Mon objectif en tête, ma concentration sur mon oeuf je devais croire en la réussite de cette simple tâche.

Sauf qu’à peine eus-je fait de nouveau deux pas que je m'enfarge dans une branche et tombai dans l’herbe, l’oeuf atterrissant pas trop loin, non sans se casser. Je le regardai, désespérée. Non seulement je devais me concentrer sur l’oeuf, mais il y avait aussi l’environnement! Je devais savoir ou j’allais poser mes pieds et voir les obstacles!? Mais c’était pas possible! Y’en a vraiment qui y arrivait? Ou alors j’étais une cause perdu?

Je me levai puis lançais-je la branche plus loin. Ça lui apprendra à me faire tomber, aller, retour parmis tes semblable. Je fus aller chercher un deuxième oeuf. Il n’en restait plus que trois. Je ne devais tous les briser, sinon je n’aurais que des fruits. Si mon maître me le permettait. Ou alors je ne mangerai pas en guise de punition.

Cette fois, je me rendit aisément à un buisson remplis de petits fruits rouges devant lequel je m'agenouille. Tout en y expliquant ses bienfaits et ses vertues, je ne remarquai pas que le j’avais abaisser légèrement l’ustensile, pas beaucoup, mais juste assez pour permettre à l’oeuf d’aller rejoindre son frère dans le paradis des cocos. Je le remarque seulement lorsque j’essaie de me lever. Je soupire.

***(Noah) Mais c’est pas possible! Comment je suis censé me concentrer sur tout ça à la fois! Je n’y arriverai jamais! ***

J’eus une idée, mais je savais pas si mon maître serait d’accord. Bon bah tant pis, il ne me restait que deux oeufs alors je devais essayer. Je ne devais pas les cassés, il devait rester en vie! Ou au moins il devrais m’en rester un, quoique deux ce serait mieux. Utilisant mon pouvoir sur les omble, j'immobilisai l’oeuf sur la cuillère. Voilà, un problème de moins à me préoccuper. Je ne sais pas si j’allais pouvoir me concentrer assez sur mon pouvoir, mais je devais essayer. N’importe quoi, il devait bien y avoir une façon pour que j’y arrive. Je remarquai des champignons au loin. Prudemment, je m’en approchai, mais n’osais-je pas me pencher cette fois.

***(Noah) Mmmh… Je ne crois pas qu’ils soient comestible. Leur couleur est étrange et son allure bizarre, il sans doute mortel.

Me voilà pro des champignons maintenant! Bon, si ça se trouve, j’avais eu tout faux de me fier à son apparence, mais ils ne m'inspiraient pas confiance. Je me retournai vers Noah, mais avant qu’elle ne me contredise ou qu’elle confirme ce que j’eus déclarer, je me lançai dans la description d’une plante un peu plus loin.

***(Noah) Contrairement à ceci qui à des propriétés curatives. On le voit à ses feuilles presque symétriques. À moins que je ne me trompe…

En fait je n’en savais pas grand choses. Au pire, si elle me le permettait, j’allais concocté une petit déjeuner empoisonné et elle me laisserai mourir quand je l’aurai manger. En tout cas, j'espérais ne jamais devoir avoir à faire à manger pour les autres en missions. Ils ne s’en sortiraient pas. J’imaginais déjà l'ennemi vainqueur parce que j’avais réussit à empoisonner mes alliés… Je me retournai vivement vers Noah.

***(Noah) Dois-je m’enfoncer encore plus profondément dans la forêt pour trouver autre chose? Il y a surement toutes une variété de trucs qui peuvent se manger parmis toute cette végétation qui n’en finit plus. y’en a peut-être qu’on a jamais découvert! Mais il peut-aussi y avoir des animaux. Mais on est pas là pour eux.

L’oeuf dont je retenais l’ombre prisonnière vacilla, mais ne tomba pas. À croire que j’étais davantage concentrer sur mon pouvoir que sur tout autre chose qui pouvait m'entourer. Ou alors je continuais de l’utiliser de manière presque inconsciente?
avatar
Nombre de messages : 65

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Jeu 06 Déc 2018, 15:53
Pendant un moment, Noah eu un doute. Peut-être était-ce dû à l'air que laissait échappé son écuyère, peut-être était-ce dû au fait qu'elle ne combina pas tout de suite l'oeuf et la cuillère. Pendant un moment il sembla à la jeune chevalière que son apprentie n'avait pas compris sa demande. Était-ce étonnant? Vu la façon dont elle parlait, non. Mais d'un autre côté, ce n'était pas sorcier ce qu'elle avait demandé. Heureusement au fil des explications Kelly-Anne sembla avoir compris le message. À voir l'air qu'elle faisait par exemple, cela semblait être l'équivalent de lui demander de danser sur la corde raide en dessous d'un puits dont le fond était rempli d'acide... Bon, l'image était certainement exagéré, mais il était clair qu'elle ne semblait pas motivé par l'exercice. D'accord, la dame aux cheveux blancs n'étaient peut-être pas la meilleure pour donner des exercices dignes de ce nom, après tout elle n'avait jamais pensée avoir un écuyer un jour. Surtout pas quelqu'un qui manquait autant de coordination. L'idée qu'elle avait eue n'était probablement pas la plus amusante, mais la base de l'exercice allait très certainement l'aidée à ce développer.

Kelly-Anne s'exécuta donc, se rendant avec le premier oeuf en direction de la forêt. La première tentative fut déjà un fiasco avant même que cette dernière passe le premier arbre, au plus grand désespoir du maître. Cela n'était pas bien grave, ils avaient encore du temps. Ce qui dérangea par contre le maître ne fut pas l'échec en soi, mais la réaction qu'elle avait eue suite à cet échec. Déjà celle-ci rageait, alors qu'elle venait à peine faire sa première erreur. Noah se demandait si c'était parce que la jeune adolescente était suffisamment consciente de son problème pour savoir que c'était un grave défaut qu'il fallait absolument éliminer. Ou si c'était simplement parce qu'elle était orgueilleuse et n'aimait pas mal faire les choses. Dans le dernier cas, ce serait un peu ironique vue son défaut plutôt visible. Enfin, pour le moment la chevalière ne dit rien, laissa la jeune fille recommencer avec sa deuxième chance. Qui prit à peine plus de temps que la première avant d'échouer. Cette fois-ci ce qui causa la mort de ce pauvre coco fut simplement un manque d'attention de sa part. Chose d'ailleurs que la jeune blonde se plaignit plutôt tristement. À cette réplique Jehan, alias Noah, durcit simplement son regard en faisant signe du menton à la jeune fille de continuer.

À la troisième essaie, l'écuyère eu une merveilleuse idée, celui d'utiliser son pouvoir afin de tenir l'oeuf. Ce n'était définitivement pas le but de l'exercice mais, le jugement de trouver une méthode qui lui était propre était un point non négligeable. Seulement, combien de temps est-ce que la jeune fille saurait retenir sa concentration tout en continuant l'exercice. Déjà que celle-ci semblait avoir de la difficulté à penser à plusieurs choses en même temps. Afin de le savoir, Noah décida pour le moment de ne pas réagir, elle laissa cette dernière commencée à décrire la première plante sur lequel elle tomba. Il s'agissait d'un champignon reconnu sous le nom de Lactaire Délicieux, ou dans son nom d'origine, Lactarius Deliciosus. Le chapeau de ce champignon atteignait généralement diamètre de 6 à 9 centimètres. D'une forme convexe puis étalé et légèrement déprimé, la couleur de celle-ci est généralement d'un rouge orangé, couvert d'une pruine blanchâtre par temps sec et portant souvent des taches verdâtres, surtout vers la marge, mince et enroulée. Les lames serrées, inégales, fourchues sont d'une teinte orangées, souvent maculées de vert et les spore d'une couleur jaune pâle. Le pied atteint habituellement 2 à 7 centimètres, farci puis creux, de la couleur des lames et couvert de scrobicules plus foncés. La chair est cassante, blanchâtre puis jaune carotte et verdissant lentement à la coupe, son odeur est douce et sa saveur fruitée. Au contraire de ce que pensait la jeune fille, malgré la coloration plutôt vive de la plante, il s'agissait ici d'une plante parfaitement comestible, voir même plutôt délicieuse. Cependant, avant que Noah n'ait pu la corrigé sur ce point, la jeune fille c'était déjà précipité sur une autre plante.

Cette fois-ci il s'agissait d'un Millepertuis, appelé aussi Hypericum Perforatum. Une jolie fleur jaune à cinq pétales égal qui était souvent utilisé pour les soins des plaies. Cette plante était aussi utilisée pour ses vertus tranquillisantes et antidépresseurs. Elle pouvait aider pour le sommeil et pour le sevrage de certaine autre consommation de plante à usage plus ludique. Cette fois-ci la jeune fille avait raison. Mais quelque chose disait à Noah... Non, elle était certaine que la jeune fille n'avait absolument aucune idée de ce qu'elle parlait. Bien que ce fier à la vivacité des couleurs pour les champignons étaient une connaissance plutôt commune (et littéralement biaisé dans le livre de Noah) et qu'il était vrai qu'il y avait ertaine plante curative dont les feuilles étaient symétriques, ces explications étaient bien trop faibles pour que la chevalière laisse passer ce manque de connaissance.

Mais la goutte d'eau qui fit débordé le vase fut la dernière réplique de la blondinette. C'était... comment dire... exaspérant. Noah ne pu s'empêcher de baisser la tête, appuyer son index et son pouce sur son front et laisser échapper un lourd soupir de désespoir. Elle allait avoir énormément de travail à faire sur son écuyère. Du coup, elle se demanda un peu si Xiufei c'était senti pareil la première fois qu'ils s'étaient croisées. Au moins lui avait eu la chance d'avoir un écuyer qui apprenait vite, malgré peut-être la similitude dans la motivation. Ah! Ce que se souvenir nostalgique pouvait venir la chercher. Néanmoins, il n'était pas le temps de se laisser aller au passé. La chevalière avait beaucoup trop de travail à faire avec son écuyer. Peut-être même n'aurait-elle pas assez de cinq ans pour en faire quelque chose, si elles continuaient dans cette voie. Il fallait que les choses changent. Et pour commencer, essayer de changer son aptitude par apport aux exercice. Le regard dur de Noah retourna vers son écuyer. La chevalière ouvrit la bouche un moment avant de la fermer. Honnêtement, il y avait tellement à dire qu'elle ne savait pas par où commencer. Oui, son écuyère était à ce point exaspérante. Après un court moment à remettre ses idées en place, elle commença enfin sa réponse.


''Attitude médiocre. Manque motivation. Vouloir devenir chevalier? Pas être pessimiste. Beaucoup travail à faire. Beaucoup défaut combler. Travailler dur. Pas laisser abattre. Peut-être ennuyant, mais important.''

Puis Noah laissa échappé un autre soupir. Les yeux fermés, un autre moment de silence s'ensuivit le temps que Kelly-Anne démêle et assimile ses paroles. La chevalière ouvrit les yeux une fois de plus avant de continuer.

''Si pas connaître plante, dire. Moi ici enseigner. Préfère savoir plutôt qu'empoisonner. Et exercice pas magie. Idée bonne, mais but concentration, équilibre. Développer qualité pour maniement arme. Si toi toujours incapable, tenir arme devenir dangereux. Autant toi que alliés. Pas accepter ça. Être ridicule blesser alliés mission.''

Voilà, c'était dit. Par la suite, la chevalière se pencha à côté d'elle et commença à lui détailler la plante curative que la jeune fille avait montré plus tôt. Du mieux qu'elle pu, malgré ses difficultés de locution, Noah lui détailla toutes les informations sur la plante, autant inutile que ceux utiles et bien entendu, lui donna un résumé à la fin sur les détails qu'elle était mieux d'enregistrer. Pour la chevalière, ce n'était pas bien compliqué. Une seule lecture ou un exposé de la plante et elle s'en souviendra toujours. Mais elle savait que son cas était spécial et même si elle se répugnait à l'idée de répéter, l'adulte se forçait quand même à être compréhensive. Après cela, elle fit la même chose pour le champignon, ordonnant par le fait même d'en prendre pour en mettre dans une poche que la chevalière tenait. La dame aux yeux dorées aurait pu le faire elle même mais cela serait contre-productif pour l'exercice.

''Continuer plus loin. Toi capable. Savoir orienté en foret? Plusieurs trucs. Jour regardé soleil. Nuit, regardé étoile. Soleil levé est, couché ouest. Milieux journée, légèrement sud, mais haut dans ciel. Allez au nord-est maintenant. Moi suivre.''

Noah se demandait si la jeune fille saurait s'orienter après cette description. Il n'était pas toujours facile de se fier seulement aux astres pour pouvoir s'orienter, surtout lorsqu'il y avait des nuages. Il y avait d'autres manières que la chevalière allait certainement montré à son écuyer en temps et lieux. Mais pour le moment cela suffirait. Celle-ci était déjà débordé par l'oeuf, l'ancienne impériale avait peur que ses explications suffisent pour que cette dernière ne termine pas l'exercice prématurément seulement en l'écoutant. Elle laissa donc la jeune fille allez dans la direction qu'elle voulait malgré sa demande tout en utilisant ses connaissances pour savoir dans quel direction l'écuyères les amenaients.

''Allez ton rythme. Pas presser. Vouloir toi prendre confiance, habitude. Après augmenter cadence.''

Bien qu'il y ait beaucoup de chemin à faire avant d'effacer les défauts de la jeune fille (ou au minimum réduire leur répétition), Jehan ne souhaitait pas lui mettre trop de pression tout de suite. Il fallait qu'elle voit avant tout comment celle-ci s'adaptait et par la suite elle agirait en conséquence. Alors, pour le moment, qu'elles avances à pas de tortues, cela ne lui dérangeait pas vraiment. D'ailleurs, ce rythme lui permettait de voir si elles ne pouvaient pas trouver autre chose pour agrémenter leur repas.

''Kelly-Anne. Quoi savoir de baie?''

Lui demanda Noah en pointant un arbuste où on pouvait voir des groseilles pendre à ses branches.[/i][/i]
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 :: Confrérie de Jade :: Province de Topaze
Sauter vers :