Choisir ses pions | Tim

 :: Confrérie de Jade :: Province de Topaze :: Château
Izel
Izel
Izel
Nombre de messages : 15
Rôle : Espionne & Servante

Plus sur le personnage
Âge: 18-22 ans
Race: Humaine
Izel
Lun 14 Jan 2019, 01:39

An 1570
Mois 8


Ses observations lui avaient fourni les confirmations à ses hypothèses. Ses recherches lui avaient donné les réponses manquantes à ses questions. Son esprit fouillait dans sa mémoire afin de n’oublier aucun détail qui mettrait fin au plan qui prenait forme dans sa tête. Elle n’avait rien écrit et n’écrirait rien sur papier, se reposant uniquement sur sa mémoire. Elle ne pouvait pas prendre le risque d’être découverte en laissant des indices trainés derrière son dos. Les deux seuls documents qu’elle s’autorisait trainaient sur sa table de chevet. Ils consistaient en une carte du château ainsi que les noms des habitants du palais. Rien de bien étrange pour une nouvelle servante qui devait tout apprendre sur ce nouveau royaume. Et tout se passait parfaitement bien jusqu’à présent.

Elle avait facilement trouvé une place parmi les autres employés du château, se montrant travaillante, serviable et attentionnée. Il fallait qu’on lui fasse confiance, qu’on se confie à elle. Les premiers servants avec qui elle lia une amitié feinte furent faciles à duper et après seulement quelques semaines, elle faisait complètement partie de l’équipe. Exactement comme elle avait prévu. Comme elle était bien intégrée, elle savait pouvoir se promener dans les couloirs sans avoir l’air suspicieuse, ce qui avait énormément facilité ses recherches. Maintenant, il était temps de se concentrer sur sa véritable mission. Celle qui ne consistait pas à faire la cuisine et le ménage. Il lui fallait s’intéresser à Shay, rester à l’affut de ses moindres faits et gestes, comprendre la façon dont il réfléchissait et prenait ses décisions, pour ensuite les influencer sans qu’il puisse le remarquer. La tâche aurait dû s’avérer facile pour Izel, qui avait l’habitude de déceler les besoins et envies des gens qu’elle côtoyait. Cependant, elle s’était retrouvée devant un obstacle qu’elle n’avait pas prévu. Un problème qui l’empêchait de se tenir auprès de Shay le plus souvent possible. Ce problème se nommait Tim.

Tim était le servant préféré du régent. Il était si fidèle à Shay qu’il lui collait sans cesse au derrière. Il était presque impossible de croiser Shay seul à seul. Et cela avait le don d’horripiler Izel. À un tel point qu’elle avait parfois envie de l’enfoncer six pieds sous terre. Mais elle ne le montrait pas, bien évidemment. Étant le servant personnel de Sa Majesté, il était celui qu’on appelait en premier à tous les coups, Izel n’avait donc pas la chance de s’occuper personnellement de Shay. Ce qui ne l’aidait vraiment pas. La présence de Tim réduisait affreusement les moyens d’Izel de se rapprocher du régent et elle s’en voulait de l’avoir toujours ignoré lorsqu’elle vivait encore à Turquoise. Les choses auraient peut-être été plus simples si les deux servants avaient déjà été proches.

Un soupir échappa soudainement ses lèvres et elle ouvrit finalement les yeux. Sous la frustration, ses pupilles changeaient sans cesse de couleur alors qu’elle observait son reflet dans la glace. Décroisant les jambes, elle se leva de son lit pour marcher vers la petite fenêtre de sa chambre, qui donnait sur la cour intérieure du château. Elle observait la nuit tranquille, un plan toujours inachevé se baladant dans son esprit. Il lui fallait absolument trouver une solution au problème Tim…

Le lendemain, elle était de travail à la cuisine et aidait à nettoyer après le repas du matin. Elle rangeait distraitement la vaisselle, la tête dans les nuages ou plus précisément dans ses recherches de solution au problème Tim. Elle n’échangea que quelques banalités avec les autres servants fourmillant dans la cuisine et tenta de terminer ses tâches sans trop trainer. Dès qu’elle put fuir les cuisines, elle n’attendit pas qu’on le lui répète deux fois et elle disparut rapidement par la porte. Elle déambulait sans but dans les couloirs, profitant du temps qu’elle avait pour elle avant l’heure du prochain repas. Elle passa alors devant une porte ouverte et découvrit par surprise la source de ses problèmes. Elle ralentit, observa Tim un moment en fronçant les sourcils et se retint de lui tirer la langue comme une gamine. Avec un soupir inaudible, elle continua sa route en se maudissant de ne pas pouvoir arranger un problème si bête.

À peine avait-elle fait quelques pas qu’une réalisation la frappa soudainement. Elle recula pour observer une deuxième fois la pièce dans laquelle se tenait le servant. Elle n’avait pas rêvé. Il était bien seul. Et il semblait occupé et même débordé par ce qu’il devait faire. C’était le meilleur moment qu’elle pouvait imaginer pour briser la glace et lui parler. Elle ne savait jamais comment l’aborder, après toutes ces fois où elle avait ignoré son existence chez les Pökontë. Et comme le reste du temps, il était avec Shay, elle n’avait jamais trouvé un bon moment pour l’aborder avec de bonnes raisons. Elle s’avança donc dans la pièce de sa démarche silencieuse. Elle ne voulait pas particulièrement le surprendre en apparaissant à ses côtés, mais une partie d’elle trouverait cela amusant. En vérité, Izel marchait toujours de cette façon, glissant sans un bruit sur les dalles du plancher. Jetant un coup d’œil rapide à ce qu’il faisait, elle leva ensuite les yeux sur le midjin en affichant un sourire amical.

- Est-ce que je peux t’aider ? J’ai un peu de temps libre devant moi, alors ça me ferait plaisir. (Elle prit une petite pause, puis ajouta:) Nous n’avons jamais réellement eu le temps de nous parler, n’est-ce pas ?

Elle affichait son plus gentil sourire avec son visage le plus doux. Faire bonne impression. Même si Tim l’avait déjà vu à Turquoise, il ne se souviendrait peut-être pas de son regard indifférent. Elle l’espérait fortement, du moins. Ils n’avaient simplement jamais eu la chance (et elle n’avait jamais eu l’intérêt non plus) de faire plus ample connaissant. Elle n’allait pas rater cette occasion maintenant. Si elle pouvait se rapprocher de lui, elle pourrait l’utiliser afin d’en savoir plus sur Shay et ses activités. Elle venait de lui trouver une place parfaite dans son plan.
Tim
Tim
Tim
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12535-tim-bayslle#151566
Nombre de messages : 66
Rôle : Officieusement esclave, officiellement serviteur de Shay

Plus sur le personnage
Âge: 25-30 ans
Race: Midjin
Tim
Sam 19 Jan 2019, 13:27
L’esprit ailleurs, repensant à son passé et à la chance qu’il avait d’être tombé sur un maître comme Shay, qui le respectait beaucoup plus que toutes les autres personnes l’ayant possédé avant lui, Tim était concentré sur la tâche qui lui avait été confiée. Il aurait préféré être avec le régent, certes, mais ce dernier était occupé, et il ne fallait le déranger sous aucun prétexte. Alors, habitué à ce genre de choses à présent, le Midjin s’était baladé dans le château à la recherche d’une quelconque tâche à effectuer. Oh, il aurait très bien pu en profiter pour prendre un peu de temps libre mais, vous devez le savoir à présent, ce n’était absolument pas son genre. Il préférait clairement travailler que ne rien faire (après tout, c’est la seule chose qu’il avait apprise durant ses années d’esclavage)… Alors, quand on lui avait proposé de s’occuper des tâches ménagères dans l’une des chambres du palais de Topaze, il s’était jeté sur l’occasion. Il était certes assez tôt dans la journée, mais c’était pourtant au moins la quinzième tâche qu’il effectuait. Non pas que Tim ait bâclé le travail qui lui avait été demandé avant, mais disons plutôt qu’il avait été extrêmement efficace. C’est pourquoi, il avait effectué les tâches d’une journée en quelques heures, et que les autres serviteurs ne trouvait plus grand-chose à lui faire faire. Cependant, comme cela les libérait d’une énorme quantité de travail, il finissait toujours par lui trouver une quelconque utilité, même futile. Comme ce qu’il effectuait en cet instant même dans la chambre d’on ne sait qui…

Mais là n’est pas le sujet… Comme je vous le disais, donc, Tim était concentré dans son travail, faisant le lit avec minutie, lorsqu’il entendit une voix qui ne lui était pas inconnue juste derrière lui. Surpris, puisqu’il n’avait entendu personne entrer dans la pièce, l’homme à la peau bleue se retourna vivement, poussant un petit cri qui n’avait rien de masculin. S’il n’avait pas immédiatement reconnu la personne en face de lui, il aurait peut-être même songé à s’enfuir en courant. Mais, heureusement pour lui et sa dignité (comment ça il en a pas ? u___u), ces cheveux couleur émeraude et ces yeux changeant ne lui étaient pas inconnus. Le Midjin avait déjà de nombreuses fois aperçu cette personne à Topaze, mais également, s’il se souvenait bien, à Turquoise, royaume d’origine de son régent de maître. Certes, il n’avait jamais eu l’audace de lui adresser la parole, se disant que, si elle n’avait pas besoin de lui, ce n’était pas la peine, mais il la connaissait… C’est pourquoi Tim afficha un sourire le plus naturel possible, essayant de passer plus pour un serviteur plutôt qu’un esclave, même si c’était un exercice qu’il ne maîtrisait pas parfaitement pour le moment, et répondit à la question d’Izel.

« Oh… Bonjour Izel ! Désolé pour ce petit cri, vo… tu m’as surpris… Enfin, ce n’est pas grave, j’accepte ton aide volontiers. »

On pouvait sentir dans sa voix que l’esclave n’était absolument pas à l’aise avec le tutoiement mais, pourtant, il savait qu’il était obligé de l’utiliser pour s’adresser à la jeune femme aux cheveux verts. Après tout, ils étaient censés avoir le même statut social, il était donc évident qu’ils n’allaient pas se vouvoyer. Même si, en réalité, Tim était bien plus bas dans l’échelle sociale qu’Izel. Mais ça, personne ne devait le savoir… Alors, afin de se donner une contenance, le jeune homme retourna à ses tâches et ignora quelques secondes son interlocutrice, avant de se dire que ce n’était peut-être pas la meilleure façon de se comporter avec un autre être humain. Il chercha donc un moyen de lui faire la conversation, de la manière la plus banale qui soit.

« Euh… Tu étais à Turquoise toi aussi avant, n’est-ce pas ? »
Izel
Izel
Izel
Nombre de messages : 15
Rôle : Espionne & Servante

Plus sur le personnage
Âge: 18-22 ans
Race: Humaine
Izel
Ven 01 Fév 2019, 23:58

Izel affichait un grand sourire amical sur ses lèvres. Le petit cri qu’elle avait réussi à lui tirer en s’approchant furtivement l’amusa beaucoup, mais elle tenta de ne rien laisser paraitre. Mains croisées derrière le dos, elle observait le Midjin qui lui faisait maintenant face. Il n’avait jamais semblé très à l’aise avec les autres servants du royaume, même à Turquoise. Ce qui avait toujours eu le don d’intriguer Izel. Il était peut-être simplement timide ? Mais ce malaise évident qu’il avait en s’adressant aux autres, surtout ceux du même statut, était un peu étrange. Ou c’était peut-être le fait qu’ils avaient des caractères complètement différents. Izel se montrait toujours polie et avenante. Elle connaissait les convenances et les rangs sociaux, mais elle ne se sentait jamais mal à l’aise lorsqu’elle avait à faire à qui que ce soit. Du paysan fermier au noble régent. Elle posait tout le monde dans le même panier. C’était des hommes et des femmes qu’il fallait savoir flatter et doucement manipuler un geste à la fois. Paroles bien choisies et sourires bien placés. Mais Tim n’était pas comme ça. Izel sentait qu’elle pourrait le mener par le bout du nez tellement facilement que ce ne serait même pas amusant. Enfin, elle n’avait pas besoin d’un défi de plus en ce moment, alors elle accueillait avec plaisir la facilité qui se présentait à elle. Elle allait se montrer douce, gentille et amicale. Faire en sorte qu’il soit confortable avec elle et qu’il souhaite s’ouvrir à elle. Elle n’avait qu’à devenir son amie et tout irait bien. De ce qu’elle avait vu, il n’avait beaucoup d’amis qui viendraient lui faire compétition. Ce serait donc parfait.

Une fois l’aide accepté, Tim retourna à sa tâche et le regard d’Izel se porta sur le lit. Elle se plaça du côté opposé afin de participer au travail. À deux, la chambre serait terminée en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. Elle n’avait donc pas de temps à perdre pour trouver un sujet de discussion. Bien heureusement pour elle, elle n’eut pas à réfléchir très longtemps, car le servant fut celui qui reprit la parole, à la surprise momentanée d’Izel qui le savait peu bavard avec les autres. Si ça ne concernait pas les corvées de la journée, il n’avait pas de grandes conversations avec les servants. De ce qu’elle avait entendu. Le voir faire des efforts pour lui parler lui plut tout de suite. Déjà parce que ça lui facilitait encore la tâche. Ensuite, parce que ça l’aurait franchement énervé qu’il se montre silencieux, timide et peureux avec elle alors qu’elle faisait des efforts pour se rapprocher de lui. Dans sa façon de lui poser la question, elle comprit que ses inquiétudes plus tôt n’avaient pas lieu d’être. Il semblait que ni lui ni elle n’avaient réellement porté d’attention à l’autre lorsqu’ils étaient à Turquoise. Ils n’avaient eu aucune raison de se parler après tout. Mais à présent qu’ils travaillaient dans le même château, pour le même régent. C’était une autre histoire. Sourire toujours sur les lèvres, Izel hocha la tête tout en lissant le drap qu’elle venait de placer.

- C’est bien cela. Je travaillais au manoir des Pökontë comme servante. C’était un endroit agréable et je m’y plaisais beaucoup. Mais… (elle prit une pause un moment, pour rassembler ses pensées et trouver les bons mots afin de continuer) lorsque nous avons appris que Sir Shay allait marier la régente de Topaze et y emménager, tout le monde a eu la même réaction de déception. Ne plus l’avoir dans les parages allait complètement changer l’ambiance. Il est toujours si vivant et agréable à côtoyer. C’est impossible de s’ennuyer lorsqu’il est là, n’est-ce pas ?

Elle laissa un rire amusé échapper ses lèvres et le plaisir décorait ses traits alors qu’elle semblait se rappeler de bons souvenirs de ses moments à Turquoise. Ah. Ce que les mots lui brûlaient la langue lorsqu’elle essayait de complimenter Shay. Et finalement, elle n’avait rien pu dire de plus que de vagues énoncés. De l’avis d’Izel, le régent était un enfant gâté, énervant et toujours en train de chercher l’attention. Elle devait être la deuxième plus heureuse du manoir de le voir décamper. Jusqu’à ce que la décision tombe et qu’elle le suive jusqu’ici. Une partie d’elle était déçue, mais l’autre heureuse de pouvoir être utile à Zaïm. Ça lui manquait de ne plus le voir tous les jours par contre… Durant quelques secondes, la tristesse glissa dans son regard, mais elle chassa rapidement le sentiment pour se concentrer sur sa mission du jour. Tim. La joie reprit place sur son visage alors qu’elle ouvrait la bouche de nouveau :

- Après y avoir mûrement réfléchi, j’ai décidé de vous rejoindre à Topaze. Avoir un autre visage connu dans un nouveau royaume pouvait être rassurant, je me suis dit. Et si je peux me rendre utile, je suis contente ! N’hésite pas à compter sur moi si tu as besoin de quoi que ce soit. En tant qu’anciens résidents de Turquoise et fiers servants de Shay, nous pouvons nous comprendre.

Un nouveau sourire éclaira ses lèvres et elle leva un regard rassurant sur Tim. Était-elle trop facile à cerner ? Ah. Et puis. C’était Tim. Elle était certaine qu’il ne verrait pas dans son jeu. Enfin, elle l’espérait. Mais il n’avait pas l’air de ceux qui réfléchissaient intensément aux actions des autres en essayant de leur trouver un sens caché. N’est-ce pas ? Son regard détailla le servant, cherchant à savoir si son insistance soudaine semblait louche pour lui. Cette réflexion ne l’arrêta pas pour autant et elle posa sa dernière question malgré tout, sincèrement intriguée par la réponse.

- Tim. Pour être honnête, j’ai une question pour toi. Je ne te vois pas souvent passer du temps avec les autres servants et je me demandais pour quelles raisons. Je… enfin, je suis un peu inquiète pour toi. Tu es toujours en train de travailler, mais le repos est important aussi. Il ne faut pas te rendre malade.

Quoique… S’il était malade, ce serait sa chance pour se rapprocher de Shay. Elle aurait peut-être dû s’abstenir sur cette dernière phrase. Oh, et puis tant pis. Elle jouait la carte de la personne concernée, qui ne souhaitait que le bien des autres. Elle se donnait aussi une raison de lui avoir parlé. L’aider dans ses tâches, s’inquiéter de son acharnement au travail, lui donner conseil et lui proposer une oreille pour écouter. Elle se doutait qu’il était heureux ainsi, mais il lui fallait en savoir plus sur lui, sur ce qu’il pensait, sur ce qu’il aimait. De cette façon, se rapprocher serait plus facile et le manipuler deviendrait un jeu d’enfant.

Tim
Tim
Tim
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12535-tim-bayslle#151566
Nombre de messages : 66
Rôle : Officieusement esclave, officiellement serviteur de Shay

Plus sur le personnage
Âge: 25-30 ans
Race: Midjin
Tim
Mar 19 Fév 2019, 10:17
Izel était-elle une amie ? C’est en tout cas ce que Tim pensait. C’était la première personne à discuter avec lui aussi longtemps, à être aussi gentille avec lui… Certes, la plupart des serviteurs de Topaze et Turquoise avaient aussi tentés de lui adresser la parole mais, voyant que le Midjin ne lâchait pas plus de trois mots par phrase, ils avaient abandonné très rapidement. La jeune femme, elle, n’abandonna pas du tout. En fait, c’était plutôt le contraire. Elle affichait un sourire amical et ne montrait aucun signe d’exaspération quant au malaise de Tim. Et puis, aussi, elle avait pris l’initiative de l’aider à faire le lit sans qu’il ne le lui demande. Il avait certes accepté son aide, mais il ne lui avait pas encore dit en quoi il pourrait avoir besoin d’elle…
L’esclave et Izel ne s’étaient jamais adressés la parole lorsqu’ils étaient encore au Royaume de Turquoise et, pourtant, la jeune femme aux cheveux verts se comportait comme s’ils étaient des amis de longue date. Et ce sentiment d’amitié sincère (ou pas hein 8D) qui se dégageait d’elle fit presque oublier à Tim son statut inférieur. Avec elle, il avait l’impression d’être un simple servant comme les autres, travaillant  bénévolement pour le régent de Topaze, et non pas un esclave qui pouvait être revendu à tout moment. En un sens, elle l’aidait à mieux rentrer dans son rôle…

Mais là n’est pas le sujet… Donc, comme je vous le racontais la dernière fois, Tim avait entamé la conversation avec Izel en lui demandant si elle n’avait pas été servante à Turquoise par le passé. Et, en effet, elle lui répondit que c’était bien le cas. Ainsi, il ne s’était pas trompé ? Bon, il était presque certain d’avoir raison, puisqu’il avait reconnu sa voix et sa chevelure si particulière, mais en avoir la confirmation était autre chose. Après tout, il aurait très bien pu confondre avec quelqu’un d’autre, n’est-ce pas ? Mais, apparemment, ce n’était pas le cas, il n’avait pas confondu. Izel était bien servante chez les Pökontë, et il semblait qu’elle s’y plaisait énormément. Tim écouta attentivement le récit qu’elle fit de ce qui l’avait poussé à suivre Shay au Royaume de Topaze, hochant la tête à chaque fois qu’elle disait quelque chose qui lui parlait. Puis, lorsque son interlocutrice lui proposa de venir la voir s’il avait besoin de quelque chose, le Midjin lui adressa un sourire des plus sincères, ce qui le surprit lui même.

« Merci à toi de me proposer ton aide Izel, j’en prends note ! Je suis bien content que tu ai choisi de nous rejoindre ici, sinon je me sentirais bien seul avec tout ces serviteurs que je ne connais pas… »

Tim était vraiment heureux, il avait trouvé une amie en la personne d’Izel. Une amie qui ne le considérait pas comme un homme à tout faire et ne se servait pas de son acharnement au travail pour l’envoyer vers des tâches inutiles (non pas que ça le dérange mais bon xD). Pourtant, la suite de la conversation lui rappela immédiatement son statut d’esclave. Le jeune homme à la peau bleue baissa donc les yeux, cherchant un moyen d’expliquer tout ceci à Izel. Il songea bien un instant à lui dire la vérité, mais chassa rapidement cette idée de son esprit. Ce n’était absolument pas la bonne chose à faire !

« Et bien… euh… Je vais être honnête avec toi Izel, je ne suis pas très à l’aise avec les gens. Du coup, je préfère travailler plutôt que de les côtoyer… » Puis, se rendant compte que ce n’était peut-être pas très gentil pour elle, il leva les yeux vers son amie et nuança ses propos : « Mais, avec toi, c’est différent ! Toi, je suis pas mal à l’aise avec toi »
Izel
Izel
Izel
Nombre de messages : 15
Rôle : Espionne & Servante

Plus sur le personnage
Âge: 18-22 ans
Race: Humaine
Izel
Jeu 28 Fév 2019, 13:07

Tout se passait comme prévu. Mieux que prévu même. Se rapprocher du Midjin était plus facile que ce à quoi elle s’était attendue. Pourtant, les autres servants gardaient toujours une certaine distance avec lui, incapable de l’amener à s’ouvrir. Izel, en quelques phrases, avait réussi à s’en faire un ami. Peut-être était-ce parce qu’ils étaient tous les deux de Turquoise, qu’ils étaient tous les deux au service de Shay que Tim se sentait plus à l’aise auprès d’Izel ? Eh bien, tout cela était parfait. C’était un sourire sincèrement heureux qui s’affichait sur le visage de la servante. Comme elle était contente de l’amadouer si facilement !

Il la remerciait de son aide, prenait note de ce qu’elle disait et se montrait content de sa présence à Topaze. Elle allait être l’amie dont il avait besoin, l’oreille pour l’écouter et la personne pour le rassurer. Avoir sa totale confiance. Qu’il puisse lui parler d’absolument tout, et particulièrement de Shay. La chance lui souriait ; Tim n’était pas à l’aise avec les gens. Mais avec elle, il était déjà bien. C’était exactement ce qu’elle voulait. Il n’irait pas vers les autres pour conter ses malheurs, partager ses insécurités ou simplement lui raconter sa journée. Elle serait celle à qui il parlerait. Izel souriait. Elle était contente, satisfaite. Tout se passait à merveille.

Elle hocha lentement la tête pour répondre à ce qu’il disait, lui montrer qu’elle comprenait. Et si elle voulait se rapprocher davantage de lui, lui inspirer confiance, elle pouvait partager un peu d’elle-même.

- Lorsque j’étais plus jeune, je n’étais pas très à l’aise avec les autres non plus. Il y a toujours de ces gens qui… Enfin, ce n’est pas très important. Maintenant, je suis bien entouré. J’ai de la chance d’être tombée sur la famille Pökontë. Tout va mieux depuis que je sers leur famille.

Un petit sourire, sincèrement heureux et soulagé, parsemé de souvenirs sur ces dernières années, apparut sur ses lèvres un bref instant. Mais elle ferma rapidement les yeux, chassant la nostalgie de son temps avec Zaïm. Elle ne devait pas perdre de vue son objectif ici. Elle devait en savoir plus sur le Midjin tout simplement. Ce n’était pas le moment de revivre ses moments de bonheur à Turquoise. Elle avait une mission à accomplir. Une mission importante. Une mission pour plaire à Zaïm. Elle devait tout mettre en œuvre pour y parvenir. Izel força un grand sourire amical à reprendre place sur son visage et elle reprit la parole sans laisser le temps au servant de lui répondre :

- Je suis contente si tu te sens à l’aise avec moi.
(Un rire amusé quitta ses lèvres. Il avait rapidement repris pour rectifier ses propos, comme pour éviter tout malentendu. Elle devinait que son plan se déroulait à merveille.) C’est vrai qu’on se sent un peu seul en arrivant ici. Il faut se faire une place parmi ces gens qui se connaissent déjà, qui travaillent ensemble depuis longtemps. Alors, s’il y a quoi que ce soit, ma porte est toujours ouverte.

Izel reporta son attention sur sa tâche du moment, terminant de placer son côté du lit pour que tout soit parfait. Satisfaite, elle se recula d’un pas et son regard parcourut le reste de la chambre. Elle ne savait pas ce qui avait été fait, ce qui restait à faire. Chasser la poussière ? Nettoyer les bureaux ? Laver la glace de la coiffeuse ? Organiser la bibliothèque ? Était-ce une chambre d’invité ou la chambre d’un résidant du château ? Reportant ses pupilles vertes sur le Midjin, Izel crut bon de poser directement la question.

- Qu’avais-tu déjà fait et que reste-t-il à faire dans cette chambre ? Terminons tout cela ensemble et ensuite, prenons une pause bien méritée. Je suis certaine que tu travailles d’arrache-pied depuis ce matin. Nous pourrions aller prendre l’air avant de reprendre le travail. Ça nous ferait du bien. Qu’en penses-tu ?

Izel sourit gentiment à Tim. La chambre serait bientôt en ordre, mais elle trouvait dommage de partir chacun de leur côté alors que les choses se passaient si bien. Elle voulait aussi en savoir plus sur le Midjin. Une petite promenade calmement autour du château leur permettrait de discuter davantage et elle pourrait lui poser des questions sur tout et rien. Pour bien cerner le personnage qu’elle avait devant les yeux. Même si elle savait déjà qu’il était défini par son acharnement au travail, il devait bien y avoir plus à la personne. Et c’était ce qu’elle allait trouver. Par la suite, elle pourrait s’informer sur son service à Shay.
Tim
Tim
Tim
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12535-tim-bayslle#151566
Nombre de messages : 66
Rôle : Officieusement esclave, officiellement serviteur de Shay

Plus sur le personnage
Âge: 25-30 ans
Race: Midjin
Tim
Dim 17 Mar 2019, 11:45
Tout en Izel contribuait à rendre Tim plus à l’aise qu’il ne l’avait jamais été avec n’importe qui. Ses sourires, son air amical, le fait qu’elle soit à l’écoute… Tout. Je radote peut être, mais Izel était l’une des seules, si ce n’est pas LA seule, à avoir réussi l’exploit de faire aligner plus de trois mots au jeune Midjin. Et c’est justement pour ça qu’il avait cru bon d’ajouter que, contrairement aux autres, il était à l’aise avec elle. Tout simplement parce que c’était la stricte vérité. Tim était prêt à s’ouvrir à Izel, à lui révéler tout ce qu’elle voudrait savoir. Enfin… Peut être pas tout, il y avait certains détails (dont le fait qu’il ne soit pas un serviteur mais un esclave, par exemple 8D) qu’il valait mieux qu’il garde pour lui, mais vous avez compris l’idée !

Enfin… Pour en revenir à notre histoire, Izel avait prit la parole pour faire savoir à Tim que, comme lui, elle n’avait pas été à l’aise avec les autres, à une époque. Le jeune Midjin fut d’ailleurs intrigué quand il l’entendit mentionner les gens qui… qui quoi d’ailleurs ? Il aurait bien aimé savoir ce qu’elle avait voulu dire par là. Mais, apparemment, elle ne trouvait pas cela assez important pour donner plus de détail, et l’esclave préféra ne pas insister. Il était déçu de ne pas savoir où elle voulait en venir, mais il ne jugeait pas utile de lui en faire part et de lui poser la question. Et puis, de toute façon, sa déception disparut lorsque son interlocutrice mentionna la famille Pökontë. Certes, Tim n’avait servi que Shay, mais il devait avouer qu’en effet, depuis qu’il le servait, tout se passait mieux qu’avant, comme venait de le dire Izel. Et à ce qu’il croyait comprendre de ces mots, le reste de la famille était pareil. Le jeune Midjin voulut d’ailleurs lui répondre exactement cela, mais la jeune femme ne lui en laissa pas le temps. Avec un sourire communicatif, qui poussa Tim à sourire également, elle renouvela son offre précédente, à savoir que sa porte lui serait toujours ouverte quoiqu’il arrive. Agrandissant son sourire, le jeune esclave remercia Izel du regard.

« Merci Izel, tu es vraiment une amie ! Si jamais j’ai besoin de quelque chose, ce sera toi que je viendrais voir. »

Puis, une fois avoir remercié Izel, Tim retourna à sa tâche et termina de faire le lit (à la perfection d’ailleurs, mais on va pas se vanter hein 8D), tandis que la jeune femme aux cheveux verts faisait la même chose de son côté. Une fois le lit fait, l’esclave jeta un œil dans la pièce pour essayer de voir ce qu’il lui restait à faire. Jusqu’à ce que…

« Une pause ? Mais… »

Complètement pris au dépourvu, Tim en oublia la question, restant complètement figé à côté du lit qu’il venait de terminer. Personne ne lui avait jamais proposé de faire une pause dans son travail. La plupart du temps, lorsqu’il avait fini quelque chose, on lui donnait une autre tâche à effectuer… Et puis, en plus, c’était un esclave, et les esclaves n’étaient pas censé prendre de pause. Pourtant, le jeune Midjin considéra réellement la proposition. Si cela lui permettait de souffler un peu, avant qu’on ai encore besoin de lui, pourquoi pas après tout ?

« Bon… Euh… D’accord, mais… euh… pas longtemps… »
Izel
Izel
Izel
Nombre de messages : 15
Rôle : Espionne & Servante

Plus sur le personnage
Âge: 18-22 ans
Race: Humaine
Izel
Ven 29 Mar 2019, 16:42

L’expression qui s’affichait sur le visage du servant eut le don de tirer un sourire amusé à Izel. Sa proposition était-elle si étrange pour mériter un tel air ahuri ? Pourtant, elle considérait important de prendre un peu de temps pour se reposer. Ne pas se tuer à la tâche, comme elle l’avait si souvent fait auparavant. Le voir autant se démener dans son travail, enchaînant sans arrêt les boulots, lui rappelait une époque qu’elle voulait effacée, époque où elle avait elle-même agi de la même manière. Depuis que Zaïm l’avait recueillie, elle avait pris l’habitude de garder un peu de temps pour elle. Maintenant qu’elle le pouvait. Cela lui donnait l’impression d’être une personne à part entière, avec ses droits, ses désirs. Cela lui donnait l’impression d’avoir un véritable pouvoir sur sa vie. Elle n’appartenait à personne. Elle acceptait de servir la royauté et elle se plaisait dans son rôle de servante, mais tout cela était son choix. On ne lui dictait pas sa vie. Elle la choisissait. Elle n’était plus une esclave. Et une chaleur s’installait au creux de son cœur lorsqu’elle pensait à cette forme de liberté à laquelle elle avait maintenant droit.

Laissant ses pensées là où elles se trouvaient, elle reporta son attention complète sur Tim alors qu’il acceptait avec une certaine hésitation. Pas longtemps, disait-il. Il était amusant. Et si une partie d’Izel détestait sa présence, car quelque chose en lui ne cessait de lui rappeler la personne qu’elle avait été auparavant, une autre partie s’amusait de ses réactions et de la facilité à le manipuler. À dire vrai, cet acharnement au travail, cette soumission, cette timidité, Izel n’aimait pas ça. Elle ne comprenait pas comment il pouvait se laisser marcher sur les pieds aussi facilement. Les autres servants pouvaient lui refiler n’importe quelles corvées, il ne se plaignait jamais. Il ressemblait toujours à cette petite chose faible et fragile. Et ça, Izel ne le supportait pas. Mais elle ne devait pas mêler ses souvenirs à la réalité. Tim n’était pas comme elle, après tout. Pourtant, par moment, elle ne pouvait s’empêcher de voir en lui ces enfants qui apprenaient la soumission par la torture. Et elle détestait ça. Cette impuissance. Cette faiblesse. Elle ne voulait plus s’en souvenir.

- Pas longtemps, c’est d’accord, répondit-elle en acquiesçant de la tête. Le sourire toujours présent sur ses lèvres, elle chassa l’ombre de son regard. Simplement se montrer sympathique. Ne pas afficher cette colère qui résidait pourtant toujours en elle. Finissons promptement tout ça.

Sans attendre, Izel se mit au travail. Jetant un regard par-dessus son épaule, elle observa un moment le Midjin avant de se concentrer totalement sur sa tâche. Ensemble, ils purent rapidement chasser la poussière du moindre recoin. Satisfaite, Izel relâcha un soupir heureux et posa les mains sur ses hanches pour admirer le travail. La chambre brillait presque tellement c’était propre et parfaitement ordonné. La servante devait l’avouer, elle était impressionnée par le perfectionniste dont faisait preuve le garçon. Tout était impeccable. Rien à redire. C’était assez spectaculaire. Et il ne chômait pas. En quelques minutes, il pouvait faire un meilleur travail qu’un autre servant en une heure.

- Je dois me rendre à l’évidence… Ton travail est irréprochable. Je suis toujours surprise de le constater. Quelqu’un a-t-il déjà réussi à critiquer tes services ? La question était énoncée sur un air moqueur, elle n’attendait aucune réponse. Maintenant, je propose une petite promenade avant de reprendre. J’ai très envie de profiter du soleil.

De la fenêtre, elle sentait les rayons de l’astre solaire réchauffer la chambre. Il fallait profiter des belles journées qui leur étaient offertes. Le froid arrivait toujours trop rapidement. Izel posa son regard sur Tim et un grand sourire éclaira son visage. Elle tendit ensuite gentiment une main devant elle, signe d’invitation à l’accompagner. Elle savait déjà où elle allait les guider. Un coin tranquille dans le jardin où elle aimait se promener. Rares étaient ceux qu’elle croisait à cet endroit et ils pourraient discuter sans se faire interrompre. Izel réfléchissait d'avance à ce qu’elle lui demanderait en premier. Des informations sur lui ? Ou tout de suite sauter sur le sujet Shay ?
Tim
Tim
Tim
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12535-tim-bayslle#151566
Nombre de messages : 66
Rôle : Officieusement esclave, officiellement serviteur de Shay

Plus sur le personnage
Âge: 25-30 ans
Race: Midjin
Tim
Dim 28 Avr 2019, 08:42
Toujours immobile près du lit qu’il venait de terminer de faire, Tim observait Izel du coin de l’œil. Elle semblait amusée par la réaction qu’il avait eu en entendant le mot "pause", et il faut bien avouer qu’elle n’avait pas totalement tort. Après tout, qu’est-ce qu’il y avait de mal à faire une pause après une matinée complète de travail acharné ? Rien du tout ! C’était même la chose logique à faire quand on y pense. Mais le Midjin, lui, ne voyait pas les choses de cet œil. C’était peut-être dû au fait que, durant ses premières années d’esclavagisme, il était battu à chaque fois qu’il émettait le souhait de s’arrêter mais, en tout cas, Tim pensait que, pour être le plus efficace possible, les pauses n’étaient pas ce qu’il y avait de mieux. Et c’est justement pour cela qu’il avait hésité avant de répondre à Izel, et qu’il lui avait demandé que la pause soit la plus courte possible.

Heureusement, la jeune femme aux cheveux verts accepta cette condition immédiatement. Et cette réponse positive, associée au sourire toujours présent sur le visage d’Izel, rassura tout de suite Tim. Il était certain que la jeune servante semblait ne vouloir que son bien (c’est en tout cas ce qu’elle montrait), et prendre une petite pause avec elle ne serait pas si terrible que ça, n’est-ce pas ? C’est pourquoi, bien que ce soit plutôt habituel avec lui, le jeune esclave eut à cœur de terminer le plus vite possible de s’occuper de cette chambre, afin de pouvoir discuter avec la servante. Mais, bien entendu, cela ne veut pas dire que ce fut bâclé. Bien au contraire en fait. Encore plus que d’habitude, Tim s’était montré perfectionniste, et le travail avait été si bien fait qu’on aurait dit qu’on se trouvait dans une chambre toute nouvellement créé (même si c’est pas le cas, mais ça vous  le savez xD). D’ailleurs, la qualité d’exécution de la tâche semblait impressionner Izel, qui ne put s’empêcher de faire un petit commentaire.

« Et bien… Euh… C’est vrai que mon travail est toujours apprécié, on m’a jamais reproché quoi que ce soit… pour l’instant ! »

Se surprenant lui-même, le Midjin laissa alors échapper un petit rire, montrant bien à quel point il se sentait à l’aise avec son interlocutrice. C’était la seule personne qui réussissait à le faire rire depuis qu’il était esclave, et c’était une chose dont elle pouvait être fier. Après tout, Izel avait réussi à faire ami-ami avec l’homme (ou plutôt le Midjin, mais c’est un détail 8D) le plus asocial de tout Turquoise, voire du monde entier, et c’est ce que l’on pourrait appeler un exploit.
Mais revenons à nos dragons, voulez vous… Donc, une fois la chambre terminée, Izel proposa à Tim de faire une promenade au soleil, et ce dernier accepta d’un signe de tête. Il suivit donc la servante dans les couloirs du château de Topaze, jusqu’aux jardins, tout en réfléchissant à un sujet de conversation. Contrairement à ses habitudes, le jeune esclave ne voulait pas que la balade se passe en silence, il voulait en apprendre plus sur la servante aux cheveux émeraudes, apprendre à la connaître… C’est d’ailleurs exactement pour cette raison qu’il posa une question qui lui trottait dans la tête depuis quelques minutes, alors même que le duo n’était pas encore sorti du château.

« Dis moi… Tout à l’heure, tu disais qu’avant tu étais… euh… comme moi, mal à l’aise avec les gens, mais… y a-t-il un évènement particulier qui t’a poussé à t’ouvrir aux autres ou c’est simplement le fait de travailler avec le régent et la famille Pökontë ? »
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 :: Confrérie de Jade :: Province de Topaze :: Château
Sauter vers :