Un son accueillant - Kutt x Noah

 :: Confrérie de Jade :: Province de Topaze
Kutt
Kutt
Kutt
Nombre de messages : 58
Rôle : Garde personnel de Dayle

Plus sur le personnage
Âge: 21-26
Race: Humain
Kutt
Mer 06 Mar 2019, 16:24
Cela faisait maintenant quelques jours que Kutt avait atterrit à Topaze en compagnie d'Hirohiko. Après quatre jours à cheval au départ du royaume de Jade, le jeune homme était reconnaissant d'avoir quelques jours pour mettre pieds à terre avant d'être présenté à son nouveau poste.

Après des heures et des heures de remontrances à l'égard de sa manière de monter à cheval et de son endurance bancale à dos de canasson, et après avoir passé une nuit loin d'être reposante, Kutt avait été autorisé à sortir se balader, se familiariser avec le royaume.
Les rues pavées lui rappelaient légèrement les quartiers royaux de Jade tout en instaurant une distance évidente. Il leva les yeux pour observer furtivement les environs. Tout était si différent... Lorsqu'il fut habitué aux rizières et aux chausses remontées, mouillées, à l'allure bombée des villageois et à l'odeur du vinaigre de riz, ici l'ambiance était plutôt teintée de l'odeur de bois brûlé, de lasure et de fer forgé, ornant les haches de découpe. Les paysans paraissaient plus musclés, plus robustes et leur visage semblait plus fermé et sévère. Kutt était bien loin de son chez lui paisible, de l'assurance de Xiufei et du luxe des quartiers royaux.
Sa marche se fit plus ferme d'un coup. Il observait les rues, les bâtiments, les gens... La couleur des pierres, la taille des fenêtres, la courtoisie voisine...

Il n'avait pas souvenir d'avoir jamais quitté la calme et paisible ville de Jade si ce n'est pour partir au fin fond des plaines. Découvrir un autre village l'amenait à prendre conscience de toute l'étendue de la confrérie. L'idée ne lui était pas spécialement désagréable. Kutt n'avait pas l'âme d'un voyageur mais l'aventure ne le dérangeait pas. L'excitation tacite montait en lui.

Voici donc sa nouvelle vie ?

Il ne s'imaginait pas tellement devoir servir au sein d'un village cependant...
Traînant les pieds, tardant à rentrer à l'auberge où l'attendait son mentor, Kutt se perdit dans ses pensées fragiles. Lorsqu'un son le sortit de son raisonnement. Il leva les yeux qui furent interrompus par une foule légère, flânant dans une ruelle le sourire aux lèvres. Les gens s'arrêtaient à intervalle irrégulier puis repartaient, l'expression plus claire, plus joyeuse.
Un doux son de cordes frottées émanait d'un intérieur de cour résidentielle. La symphonie cristalline éveillait les passants, stoppant leurs activités pour quelques secondes avant d'y retourner. Kutt se mêla aux villageois et prit place sur le trottoir baigné de lumière afin d'écouter à son tour la balade qu'il entendait.
La brise faisait danser ses fines mèches d'ardoise au rythme musical qui se faisait parfois maladroit. Entre tous, Kutt fut le seul à être suffisamment curieux pour tenter de dénicher l'auteur de cet écho. Le phénomène devait probablement se produire souvent pour qu'aucun autre n'essayait de savoir. Savaient-ils déjà de qui s'agissait-il ?

Un mince couloir jonché d'herbes pâles ondulants entre les plaques rocailleuses se profilait entre deux maisonnettes. Le jeune homme posa sa main sur la bâtisse de droite et la fit glisser en suivant ses pas, pénétrant dans l'ombre de celle-ci. Quelques couloirs et interstices plus tard, Kutt put discerner le retour de la lumière du soleil sur une cour pleine de fleurs et de roches plates. Lorsque sa sombre chevelure fut inondée de cette même lumière, l'anneau qu'il portait à l'oreille gauche reçu le rayon qu'il refléta devant lui. Le faisceau lumineux vint atteindre la surface doré d'une Harpe majestueuse qui accueillait les mains fines et élégantes d'une jeune femme à la crinière argentée.
Le regard du Garde royal se posa lentement sur elle pour l'observer dans son exercice. Lorsque le reflet de son anneau alla se loger entre les cils de cette dernière, perturbant l'exquise symphonie.
Noah
Noah
Noah
Nombre de messages : 104

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Noah
Ven 08 Mar 2019, 18:44
''Bien sceller cheval. Maintenant aller faire travail. Devoir aller apothicaire. Revenir diner. Espère être avancer. Mieux, fini.''

Lança le maître à l'apprentie après avoir fait une ronde autour d'Huorëndur, son amie équidé. La jeune fille avait bien appris à sceller leur chevaux sans trop faire de catastrophe. Certe, il y avait encore beaucoup de chemin à faire. Peut-être était-ce simplement une bonne journée pour l'apprentie. Enfin ça, elle le verrait en revenant, en espérant ne pas voir la bibliothèque tombé sur le sol, l'encrier étalé sur le bureau, quelques papier partie au vent... bref, le genre de catastrophe non naturel qui était capable de venir frapper sa jeune apprentie étourdit. De toute façon pour le moment la chevalier avait autre chose en tête. Après avoir regarder Kelly-Anne retourner à l'intérieur du château, Noah se permis un soupir en enfourchant tranquillement sa jument. Puis d'un coup de talon, en tirant légèrement sur les rennes la chevalier dirigea sa monture vers l'entrée de la cours du château pour prendre la direction du village.

Ce que l'écuyer ne savait pas, c'était qu'en temps normal cela lui prendrait que trois petites heures tout au plus pour faire ses amplettes. L'apothicaire où elle passait sa commande avait déjà tout ses choses préparer d'avance. Il ne lui suffisait que d'arriver, payer et ramener la marchandise. La raison pourquoi elle lui avait dit revenir plus tard était pour se donner un peu de temps personnels. Il fallait dire que déjà l'idée d'avoir un écuyère collée à ses basques ne l'avaient guère enchanté. Certe, ayant été elle même écuyer jusqu'à quelques mois d'ici, elle avait une certaine habitude d'être en présence continuel de quelqu'un. Mais ce quelqu'un était un adulte fiable qui savait respecter son intimité. Celle qu'elle avait sous sa surveillance... semblait tout faire pour attirer son attention et autant que Noah savait se montrer patiente, autant que parfois elle avait envie de l'attacher dans un armoire et la vérouiller sous clé. Alors le compromis qu'elle avait trouver pour pouvoir avoir un moment pour se ressourcer était lorsqu'elle allait magasiner. Il lui aurait été peut-être possible de faire venir la marchandise directement au château. Sauf qu'elle trouvait plus pratique de se rendre elle même sur place. Ne savait-on jamais si les gens pouvaient avoir besoin d'elle ou si elle pouvait y trouver quelque chose d'intéressant.

Aujourd'hui semblait être une journée plutôt calme. La chevalier marchait tranquillement au travers des passant qui s'émerveillant plus ou moins à leur passage. Ceux-ci ne semblait pas offusquer de l'air sans sourire qu'elle leur offrait. C'était après tout se masque qu'elle portait en permanence lorsqu'elle était en présence inconnu. Le village avait appris à la respecter ainsi. Car malgré tout, lorsqu'elle le pouvait, elle mettait quand même la main à la pâte pour aider les gens, notament ceux qui se blessait dans leur travail ou les quelques personnes qui tombait malade. Noah savait qu'elle avait du temps à tuer avant de revenir au château. Heureusement qu'elle avait apporter sa harpe. Pour quelques chevalier, la méditation se faisait généralement par la pensées. Pour la jeune chevalière, il en était tout autrement. Sa façon principale de rentrer dans son fort intérieur était par la musique. Étrange me diriez-vous. Mais pour une âme perturbé comme l'ancienne sujet d'Irianeth, l'étrangeté était une normalité.

La jeune femme dirigea donc son amie jusqu'à une maison tout près dont elle connaissait les propriétaires. Leur rencontre avait été un miracle pour eux puisqu'elle avait guéris leur plus jeune enfant très malade. Et la seule récomponse qu'elle avait accepté de leur mains était une partie de leur magnifique cours ou elle pourrait jouer en toute tranquilité. Noah avertis donc les propriétaires de sa présence en cognant à la porte. Elle se fit accueillir dans la bonne humeur et la joie de la maisonnée. Quelque mots échangé et elle se retrouvait seule dehors. La famille savait qu'elle n'aimait pas avoir de spectateur et il respectait son intimité. Enfin, si ce n'était que leur fenêtre était tout grande ouverte pour entendre les merveilleux sont qui venait de son instrument.

Artiste dans l'âme, la chevalière savait que son talent attirait fort bien l'attention. Lorsqu'elle n'était pas complètement perdu sur les nuages de sa composition, elle sondait avec grand plaisir les âmes égayé de la musique qu'elle créait. C'était l'une des rares choses qui pouvait bel et bien lui apporter un vrai bonheur. Noah s'installa donc confortablement sur le sol et commençant à gratter une douce mélodie relaxante.

Le temps passa, les notes s'enchaînèrent à un point ou elle s'était oublié elle même. En trance, elle ne ressentait même plus les présences autours d'elle. Ce ne fut qu'au moment où une lumière capta son attention (pour ne pas dire la déranga complètement) qu'elle s'arrêta abruptement. Les joues rouges la jeune demoiselle ne savait plus quoi faire. Elle se maudissait à la fois d'avoir été aussi récluse dans ses pensées pour ne pas avoir perçu la présence. Mais pire elle était aussi en colère d'avoir été dérangé dans sa timidité. Son visage affichait étrangement les deux émotions sans qu'elle ne puisse regarder le coupable qui l'avait éveillé de son état méditatif. Noah ferma les yeux un moment, se demandant si elle serait capable de faire fie de cet interruption pour continuer. Sauf que sa présence la dérangeait et le moment magique ayant été brisé, elle ne se sentait plus trop l'humeur de continuer. Son regard de glace se releva finalement, fixant d'un air noir l'homme qui la regardait.

Pendant un moment elle l'observa. Ce n'était pas quelqu'un qu'elle avait déjà vu dans cette province. Peut-être même ne l'avait-elle jamais croisée. Enfin, sa mémoire ne semblait pas se tromper la dessus. Il semblait un peu plus vieux qu'elle et il était évident dans son regard qu'il avait été enchanté par son art. Mais...


''Quoi vouloir?''

Lança la jeune femme sur un ton acide. Elle anticipait déjà sa réponse. Le genre de chose que se lançait d'un homme à une femme lorsqu'il était sous son charme. Le grand jeu de la séduction. Peut-être pas, mais elle doutait que l'homme ne fasse que s'excuser et reprenne son chemin. Ce qu'elle aurait surement préféré sur le moment.
Kutt
Kutt
Kutt
Nombre de messages : 58
Rôle : Garde personnel de Dayle

Plus sur le personnage
Âge: 21-26
Race: Humain
Kutt
Dim 10 Mar 2019, 11:36
Lorsqu'elle se tourna vers lui, Kutt pu observer de fins yeux dorés en amandes, d'abord empreints de honte, de surprise, leurs voisines charnues rougies par la situation qui semblait ne pas lui convenir. La mélodie s'était arrêtée, au rythme des doigts qui se figeaient et de ses coudes qui se collaient à sa poitrine. Leur regards se croisèrent brièvement avant que la jeune femme change son expression douce et timide par un air bien plus sévère, teinté de colère. Elle le reluquait, de haut en bas, probablement cherchant dans ses souvenirs une quelconque similitude avec une rencontre passée. Nope, il ne l'avait jamais vu. Après tout il venait tout juste de débarquer à Topaze et avant ça il avait passé le plus clair de son temps reclus avec pour seul compagnie un vieillard ermite peu commode.

Son ton ne lui plaisait pas... Kutt avait toujours appris à se méfier de l'animosité voilé de ses interlocuteurs. Bien qu'elle n'avait pas réellement de raisons d'attenter à sa vie, il ne prit pas sa question pour une simple demande de politesse.
Il grisonna son expression faciale à son tour. S'il avait été loquasse il lui aurait été tenté de lui avouer la splendeur du morceau, mais il n'en ressentait plus aucunes envies.

Mais soit, il avait du temps, la journée venait de débuter, un petit échauffement ne lui ferait probablement pas de mal. En temps normal il se serait contenter d'ignorer la musique, d'ignorer le comportement de la responsable, d'ignorer son propre énervement, mais aujourd'hui semblait être un jour emplit de curiosité et d'arrogance.
Un son accueillant - Kutt x Noah Angry10

Kutt dirigea son regard dans le sien à nouveau pour lui dévoiler une agressivité légère, accompagné d'un œil provocateur.

Je m'attendait à quelqu'un de délicat...

Il avança d'un pas... puis deux... puis trois... Jusqu'à se retrouver à quelques mètres d'elle seulement. La défiance n'était pas spécialement chose commune chez le jeune garde, mais la petite tête platine de sa camarade ne lui inspirait plus tellement de sympathie malgré l'émotion qu'elle avait pu faire naître en lui les quelques secondes auparavant à l'aide de son habileté à la Harpe.
Il se tenait droit, la tête haute, le regard inconsidérément hautain.
Noah
Noah
Noah
Nombre de messages : 104

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Noah
Dim 10 Mar 2019, 12:21
Surprise... mais aussi désarroi. La jeune chevalière s'était attendu à ce que le jeune homme commence par s'excuser. C'était la moindre des choses après l'avoir ainsi interrompu. Puis peut-être avait elle osé espéré aussi des louanges sur sa mélodie. Parce que même si Noah n'aimait pas trop montrer ses talents en publique, timide comme elle était, cela ne l'empêchait pas d'apprécier les compliments. Ou encore, que celui-ci fasse volte-face et quitte, reconnaissant son erreur. Cependant, l'homme réagis de façon tout à fait anormal et ça, ça dérangeait beaucoup la musicienne en herbe. Tout d'abord son air hautain typique des hommes de ce royaume. Ah mais bien sûr, il devait être un homme venant de la région. Qui d'autre pourrait montré autant d'audace devant les femmes, les regarder avec autant de dédain, comme s'il se prenait pour les rois du monde? Déjà c'était plus qu'insultant de sa part. Mais ce n'était pas tout... Oh non, comme si l'homme prenait un plaisir malsain à la titiller il osa franchir la limite de la cours de la famille qui lui avait accordé le droit d'être ici pour venir se mettre à une distance (heureusement pour lui) respectable.

Mais le coup de grâce fut ses paroles... Il espérait quelqu'un de délicat? Mais pour qui se prenait-il? Noah avait tout d'une jeune femme délicate. Elle était attentionné, gentille, avait une bonne âme charitable. Certe, son masque facial et ses manières pouvait aisément porté à confusion. Bon... il était vrai qu'elle avait un côté irritable, anti-social, froide... mais ce n'était que pour se protégé des personnes qui lui voulait du mal. Était-ce sa faute si son passé avait été vécu dans les souffrances les plus horribles? Peut-être aussi devait-elle avoué avoir été un peu directe dans ses agissements aussi. Sauf que la faute revenait à l'homme et sa bague pour l'avoir ainsi interrompu. Hors, pourquoi est-ce qu'elle avait l'impression que le nouvel arrivant portait le blâme sur elle. Comme si elle devait être l'image parfaite de la femme soumise et agréable, toujours souriante et accueillante.


''Votre faute avoir interrompu calme. Normal être irrité. Quoi vouloir?''

Répéta la jeune fille sur un ton aussi aggressif. Oh bien sur qu'elle n'allait pas baisser les bras. Cela n'avait jamais été son genre de se montrer docile, encore moins depuis qu'elle avait mis les pieds dans se royaume et ce n'était certainement pas cet homme qui allait lui faire peur. Enfin oui... peut-être un peu. Noah ne pouvait s'empêcher de le trouver intimidant. Habituellement, son titre de chevalier mélangé à son air farouche suffisait à dissuader les hommes de se montrer aussi fier devant elle. Il y avait bien sûr quelques exceptions. Mais le fait qu'elle soit une élite suffisait à donner un avertissement à ceux qui osait la défier. La jeune femme était capable et ne devait pas être prise à la légère. Hors, la seule menace qu'elle avait présentement sous sa main était son air farouche. Inutile de dire que du haut de sa petitesse et de son allure plus ou moins chétive, elle ne devait pas vraiment faire peur à quiconque.

''Pas droit être ici, pas terrains à vous. Cessez déranger.''

Parce que si le jeune homme osait ainsi contrevenir à la loi, rien ne lui interdisait de le mettre en prison pour son audace. Néanmoins, on ne pouvait pas dire que serait une chose facile. La jeune femme ne portait pas d'épée présentement. La seule arme qu'elle avait était quelques poignards de lancé caché dans une sangle sur sa cuisse, en dessous de sa jupe. Et de plus, elle ne ressentait aucun garde dans les parages qui pouvait lui venir en aide. Sans compter bien entendu qu'elle n'avait aucun envie de leur demander de l'aide. Des idées pour qu'elle perde le peu d'estime qu'elle avait réussi à gagner jusqu'ici. Il y avait peut-être le maître de la maison qui pouvait lui venir en aide. Du haut de ses six pieds, son imposante carrure avait de quoi à faire douter ceux qui pouvait se mettre au travers de son chemin. Cependant, il était doux comme un agneau et elle ne souhaitait pas le voir blesser pour si peu. Enfin... tout cela dépendait de la réaction de l'homme... Continuerait-il de faire son fier à bras, ou montrerait-il un peu d'humilité?
Kutt
Kutt
Kutt
Nombre de messages : 58
Rôle : Garde personnel de Dayle

Plus sur le personnage
Âge: 21-26
Race: Humain
Kutt
Dim 10 Mar 2019, 17:22
La dureté du regard de Kutt laissa place à... de l'incompréhension... Ses sourcils se soulevèrent et l'intensité dans ses yeux se dissipèrent. Que... disait-elle ? Ce qu'il avait prit pour de l'arrogance n'était en fait... qu'une difficulté au dialecte ?
Un son accueillant - Kutt x Noah Surpri10

Kutt la fixait, surpris. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle fasse des phrases si décousues. Loin du fait de la juger ou de se moquer d'elle, il ne savait tout juste pas comment réagir et se trouvait légèrement trop extrémiste quand à sa réaction précédente. Sa colère éphémère disparue à cet instant précis.
Ses yeux orangés se plongèrent dans les siens. Elle semblait passer par plusieurs étapes différentes d'émotions successives. La colère, l'intimidation... L’inquiétude ? Ses pupilles tremblaient à défaut de son corps. - Je lui fais peur ?...- Il plissa les paupières, comme s'il tentait de sonder l'âme de son interlocutrice. - Non... Mais elle n'est pas confortable du tout...-

Puis il eu une frisson le long de sa colonne. Ce qu'elle tentait de dire était vrai, Kutt n'avait rien à faire ici, c'était une cour privée. Il ne savait pourquoi il s'était aventurer entre les bâtiments dans un premier temps, et encore moins pourquoi il n'y avait pas penser plus tôt. Il se maudissait d'avoir enfreint ainsi une des nombreuses lois rurales qui flottaient au dessus de sa conscience. Lui qui venait d'arriver, il avait fallut qu'il se fasse remarquer dés le début...

Il glissa le regarde sur sa droite et aperçu par la fenêtre basse du bâtiment propriétaire qu'une Dame s'y tenait en intérieur, observant la scène, les poignets portés au torse, les lèvres entrouvertes, comme si elle était choquée sans pour autant n'admettre aucune conclusion quand à la tournure des événements.
Elle ne devait probablement pas les entendre d'ici, elle avait dû être rameutée par l'arrêt brutal de la symphonie. Kutt jeta un rapide coup d’œil autour d'elle, vérifiant que son mari n'avait pas été, lui aussi, attiré par le silence.
Après s'être acquitté de cette vérification, il se tourna de nouveau vers sa jeune adversaire qui paraissait légèrement plus rassurée par la présence de sa bienfaitrice.

Kutt leva le bras droit pour abattre sa main derrière son crâne et se frictionner le cuir chevelu avec frénésie. Il soupira, fermant les yeux, preuve qu'il la laissait faire de lui ce qu'il lui plairait pendant quelques secondes.
Un son accueillant - Kutt x Noah Tired11

Désolé...

Il rouvrit le regard pour le faire fuir sur le côté, légèrement honteux, espérant qu'elle ne profite pas de cette faiblesse passagère pour lui asséner un coup ou crier à la garde.

Ne dis rien, s'il te plait...

Kutt n'était pas doué du tout pour s'excuser ni pour brandir une éloquence suffisante pour expliqué ses actes précisément. Il ne put que transmettre par le ton de sa voix qu'il s'en voulait - un peu - d'être entré chez d'illustres inconnues pour observer sans permission une demoiselle jouer d'une musique douce qu'il regrettait maintenant qu'elle se soit arrêtée...
Surement avait-il laissé échapper une once d’empathie et de pitié à l'égard du langage de la musicienne... Aussi... Surtout...
Noah
Noah
Noah
Nombre de messages : 104

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Noah
Mar 12 Mar 2019, 04:37
''...''

S'appretant à dire de quoi, la chevalière de la confrérie décida qu'au final se serait peut-être mieu de ne rien dire pour le moment. En fait c'était le fait que l'homme qui se trouvait devant elle venait subitement de changer d'air qu'elle était complètement déranger par la situation. C'était... elle ne savait pas à vrai dire. Alors qu'un moment plus tôt l'homme le regardait d'un air hautain et insultant, à peine eu-t-elle fini de parlé qu'il la regardait avec surprise. Était-ce à cause de sa façon de parler? Ou venait-il vraiment de réalisé son erreur en entrant ainsi dans le territoire d'autrui? Dans le premier cas, c'était tout simplement insultant. Il fallait savoir que malgré le fait qu'on l'avait souvent (si ce n'était tout le temps) dévisagé les premières fois qu'on l'entendait, la petite dame avait toujours mal pris les répliques à cet égard. Même si elles étaient silencieuse. Dans le deuxième cas, alors il était simplement un idiot. Chose qui n'était pas rare en soi dans ce monde. Mais il était certain qu'elle n'accepterais pas de se faire piler sur les pieds par un idiot hautain comme lui.

Le regard de l'homme se détourna alors vers la fenêtre de la maison. Noah n'avait pas besoin de suivre son mouvement pour savoir qu'on les épiaient elle avait l'habitude de leur curiosité lorsqu'elle finissait de jouer de son instrument. Habituellement, elle avait à peine le temps de reprendre ses esprits et profité d'un peu de solitude et de la température qu'ils venaient déjà la félicité et la remercier de leur offrir l'honneur d'entendre une si magnifique musique. Dire que la seule chose qu'elle voulait était un peu de paix. Enfin, ce n'était si grave en considérant le fait qu'ils la laissaient quand même tranquille pendant qu'elle s'évadait en exerçant son art et lui donnait même un lieu quand même calme et à l'abris des regards. Bref, la maitresse des lieux étaient en train de les regarder ou plus précisément regardait le jeune homme qui avait interrompu le doux moment. Il était normal qu'elle semble en colère, même sans regarder Noah pouvait ressentir ses émotions négative.

La jeune homme fini par se gratter le derrière de la tête. Il semblait après tout venir se rendre compte qu'il était dans tout les torts dans cette situation. Au moins, ce dernier s'excusa aussi. Comment est-ce que la jeune femme ne pouvait pas le pardonner, s'il reconnaissait enfin ses torts aux lieux de se lancer en mille excuses. Noah se détendit donc légèrement en laissant échappé un soupir, mais continuait toujours de le regarder avec un regard colérique. Ce n'était pas parce qu'elle lui pardonnait, qu'elle allait s'embêté de lui sourire bêtement. Après tout, il n'avait pas encore quitter les lieux. De toute façon, vu le temps qui était passé, dont elle n'avait aucune idée d'ailleur, il était peut-être temps qu'elle retourne à ses activités. D'ailleurs... elle n'avait pas besoin de dire quoique se soit à personne, comme il lui avait bien demandé, puisque le mari semblait déjà avoir été alerté que quelque chose se passait. Probablement qu'il avait vu l'air embêté de sa femme. L'homme en question ouvrit donc la porte et lança un bref regard dans la cours pour voir la situation.


''Qu'est-ce qui se passe ici.''

Tonna-t-il de son air imposant en regardant le jeune homme. Oh oh... Noah n'avait fichtrement pas envie de débattre de la situation avec quiconque. Cet espèce de... de... nouveau venu avait vraiment mis les pieds dans les plats et semblait amener tout les troubles avec lui. La jeune fille lui pris soudainement le bras et sortie de la cours non sans lancé une dernière remarque aux propriétaires des lieux.

''Rien, partons, merci encore.''

Laissant ceux-ci dans la surprise et la consternation la plus total. Après avoir sortie de la cours et amener le garçon au coins de la ruelle, elle relâcha son étreinte pour continuer sa marche de façon précipité. Elle avait empêcher un affrontement possible entre le jeune homme et le propriétaire, c'était tout ce qui comptait. Maintenant il était libre de faire se qu'il voulait. Tant et aussi bien que ce n'était pas pour l'embêté.
Kutt
Kutt
Kutt
Nombre de messages : 58
Rôle : Garde personnel de Dayle

Plus sur le personnage
Âge: 21-26
Race: Humain
Kutt
Mar 12 Mar 2019, 12:46
Malgré son embêtement, il décrispa les épaules lorsqu'il sentit que son interlocutrice avait fait de même. Puis elle lâcha un bref soupir de soulagement agacé qui lui indiquait qu'il n'avait plus à craindre de représailles de sa part. Il soupira à son tour, légèrement.

Quand une présence le sortit de son soulagement. Il sentit une aura non loin, une aura qui ne semblait pas spécialement amicale. Il se tourna en direction de la fenêtre qu'il regardait plus tôt et y vit la même dame, tourné vers le fond de la demeure cette fois. Kutt put facilement deviner que le maître de maison allait débarquer dans quelques instants. Quelques secondes plus tard, ses craintes furent avérées et un grand homme à la barbe carrée et au gabarit impressionnant émergea du pas de la porte de la cour, faisant vibrer le sol sous ses pas. Sa grosse voix retentit dans toute la cour, d'une manière bien plus intimidante que le faisait la mélodie des cordes frottée auparavant.
Le jeune garde se crispa de nouveau... - Eh merde... -
Un son accueillant - Kutt x Noah Too_cl11

Il n'eut pas le temps de réagir qu'il sentit une pression autour de son bras. Il put s’apercevoir que la fille aux cheveux blancs l'avait agripper pour le tirer ainsi vers la sortie qu'il avait emprunté juste avant. Kutt la laissa faire tout en essayant de coordonner ses pas avec ceux de cette dernière afin de ne pas tomber en arrière. Elle laissa tout derrière elle, la Harpe, son étuis ainsi que le petit tabouret sur lequel elle était assise.
Etant entraîné vers l'arrière, il pouvait encore voir la scène de laquelle Noah était de dos. Le grand homme soupira, sa femme l'ayant rejoint rapidement, il regardait les deux jeunes gens s'éloigner, acceptant surement la tournures des choses. Ils devaient vraiment apprécier la musicienne pour ne pas demander leurs restes de la sorte.

Puis elle le lâcha. Kutt regarda autour de lui, ils s'étaient engouffrés dans une autre ruelle, plus loin. La jeune fille continuait sa route, les poings fermés, l'attitude frénétique. Le jeune Jadois resta quelques secondes dos à elle pour enfin tourner les talons et la suivre, d'un pas moins hâté.
Là encore, guidé par une curiosité nouvelle. Il aurait très bien pu en rester là mais ses jambes bougeaient pour lui, trahissant la volonté de ne pas juste faire demi-tour et terminer cette rencontre.

Il accéléra le pas afin de rétrécir l’écart qu'elle créait entre eux. Il tendit le bras en avant et enroula ses doigts autour de son poignet gauche. Abattant le pied au sol, il stoppa leur marche à tous les deux. Il tira doucement le bras qu'il tenait afin que la jeune femme soit légèrement plus tourné vers lui.

Attend.

Il la regardait sans savoir vraiment trop quoi dire. Ses yeux fins, légèrement sévères en dépit de ses véritables intentions, perçaient ceux de sa camarade.
Il le remarquait maintenant qu'elle était debout face à lui, Kutt était relativement plus grand qu'elle. Il put également raviser ses paroles précédentes en observant chez cette fille une élégance non commune. Ses cheveux clairs tombaient de manière anarchique sur ses épaules et autour de son visage. Ses grands yeux dorés le fixaient non sans animosité. Elle semblait plus qu’ennuyée par les actes du jeune garde.
A cette lucidité soudaine, il préféra desserrer son étreinte et lâcher son bras, laissant retomber le sien contre sa cuisse.
Il replia légèrement les paupières, exprimant une honte nouvelle, fuyant de nouveau le regard, se mordant la lèvre d'avoir été si précipité.
Il ne savait plus si la situation était propice aux éloges qu'il avait voulu lui faire à l'écoute de sa mélodie, ou bien aux excuses qu'il aurait préféré sortir plus tôt, ou bien encore aux remerciements qui auraient été judicieux à l'heure actuelle.
Il ne put que brandir une question dénuée de tout tact apparent...

Un son accueillant - Kutt x Noah Neutra10
Ça ira si tu laisses tes affaires là bas ?
Noah
Noah
Noah
Nombre de messages : 104

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Noah
Mer 13 Mar 2019, 18:42
Ah bien sur qu'il n'allait pas la lâcher d'aussi tôt. Cela ne pris pas de temps qu'après un moment à se demander quoi faire (ou quelque chose du genre, puisque la chevalière se moquait un peu de se qu'il pensait en ce moment) que le jeune homme vint la rejoindre. Si cela n'avait été que de ça, elle aurait peut-être été capable de l'endurer. Mais le jeune homme osa l'interrompre dans ses mouvements en posa  sa mains sur son bras. Le contacte même la fis frisonner. Celui qui osa le retourner vers lui eu droit à un regard agacé de la part de Noah. Que lui voulait-il maintenant? Depuis leur rencontre qu'elle attendait qu'il dise de quoi. Il fallait dire que tout comme elle il n'était pas bavard. Et comme la chevalière n'avait pas trop envie de socialisé, elle se souciait peu du langage corporel de se dernier. Enfin, elle avait beau s'en soucier, mais cela n'empêchait pas de remarquer quand même les détails silencieux que dégageait l'homme. Il semblait vouloir parler, vouloir dire quelque chose. Cependant il avait probablement de la misère à faire de l'ordre dans ses idées.

Heureusement pour lui qu'elle pouvait (et oui, elle admettait que cela paraissait peu fasse à ses réactions.) faire preuve de patience. Noah se tourna complètement vers l'inconnue en croisant des bras, tapant légèrement du pied. Oui, elle faisait preuve présentement de patience. En d'autre temps, elle aurait simplement pris la poudre d'escampette, non sans lui avoir étamper son poing dans le nez. La patience porta ses fruits alors que finalement le jeune homme lui lança une phrase. Ce n'était certainement pas ce à quoi elle s'attendait mais sa phrase réussi à la faire réagir. Son tapage de pieds avait abruptement cesser, sa bouche avait tombé et ses joues avaient commencer à rougir. Merde, elle avait totalement l'air idiote et tête en l'air maintenant, quel honte. Bien sur que non cela n'irait pas si elle oubliait ses choses. Et se pauvre Huorëndur qu'elle avait complètement oublié aussi. Vraiment, quelque chose devait très mal allez pour qu'elle ''oublie'' des choses ainsi. Ce n'était pas comme ça que son cerveau était sensé marché.


''M..merci, rappeler.''

Lança la jeune femme sur un ton timide avant de prendre une grande inspiration pour reprendre contenance. Elle devait reprendre ses esprits pour ne pas continuer de faire de gaffes aussi stupide. Pendant un moment la jeune fille ferma les yeux et se concentra. Non, elle n'était pas en train de pensées. Noah était en train d'utilisé sa magie pour attiré son cheval et son instrument jusqu'à elle. Il aurait peut-être été plus simple de retourner sur ses pas pour le chercher mais l'exercice l'aiderais à se concentrer. Au bout de quelques courtes minutes le hennissement du cheval les avertis de sa présence. La bride flottaient dans les airs et semblaient se faire tirer jusqu'à la main de la chevalière qu'elle releva lorsque celle-ci arriva à distance. L'instrument de la jeune femme avait été attaché au coté de la bête en chemin. Ayant maintenant retrouver les choses qu'elle avait oublié, Noah ouvrit les yeux pour ramener son regard neutre sur l'homme.

''Autre chose?''

Cette fois-ci elle voulait bien lui laissez une chance. Sans pression puisqu'elle avait tout récupérer et qu'ils n'étaient pas dans un endroit publique. Il avait maintenant la chance et le temps de bien s'exprimer. Espérons qu'il ne perde pas cette chance à dire n'importe quoi.
Kutt
Kutt
Kutt
Nombre de messages : 58
Rôle : Garde personnel de Dayle

Plus sur le personnage
Âge: 21-26
Race: Humain
Kutt
Dim 24 Mar 2019, 18:26
Le jeune homme resta sans voix. Il n'avait certes pas l'habitude de voir de la magie, excepté quelques démonstrations plutôt impressionnantes, il était loin de s'imaginer un tel pouvoir.
Lorsqu'il entendit les sabots du cheval marteler le sol, il tourna son regard au coin de la rue où il vit la bête apparaître de derrière un mur, orné de la fabuleuse lyre brillant sous les rayons du soleil. Les rennes semblaient tiré par une créature invisible jusqu'à venir se loger entre les doigts de la musicienne...
Puis elle se tourna vers lui, ses yeux dorés se plongeant dans ceux de Kutt, plutôt stupéfait.
Un son accueillant - Kutt x Noah Surpri11

Autre chose ? En soi non... Il n'avait plus aucune raison de la retenir si ce n'était pour lui présenter des excuses ou des compliments, chose pour laquelle il ne brillait pas de talent.
Mais il tenta sa chance, conscient qu'elle l'avait tout de même tirée d'une situation qu'il avait provoqué, assez problématique.

Il porta la main à son visage, cachant ses yeux, mêlant ses cheveux à ses doigts.
Un son accueillant - Kutt x Noah Sad10

Merci. Pour tout à l'heure.

Puis il laissa glisser sa main le long de ses joues pour la laisser retomber et arborer une expression un peu plus significative.
Un son accueillant - Kutt x Noah Tired12

Et désolé d'être entré chez tes amis comme ça...

Pour enfin détourner le regard et prendre un air d'enfant frustré et arrogant.
Un son accueillant - Kutt x Noah Annoye11

Et... tu joues pas trop mal...

Il laissa ses yeux fixer le vide, attendant qu'elle lui réponde quelque chose. Ça ne lui plaisait pas du tout de balancer autant de choses qui pouvaient le faire paraître débile et soumis à la situation mais il devait bien admettre qu'il lui devait au moins ça. D'autant qu'il n'avait pas l'habitude de parler autant. Mais bon.
Noah
Noah
Noah
Nombre de messages : 104

Plus sur le personnage
Âge: 17-22 ans (L1)
Race: Humaine
Noah
Ven 29 Mar 2019, 23:43
Mmh? Était-ce de la surprise qu'elle voyait dans ses yeux? Ressentait-il l'énergie magique s'écouler tel un filament invisible dans un chemin sineux retraçant le chemins inverse qu'ils venaient d'éffectuer? Ou était-ce seulement une croyance de son cru de se rendre compte que la magie n'était pas tous, tel des feux d'artifice, utile à éblouïr la galerie et semer la frayeur dans le coeur de ses enemis? Si le jeune homme restait dans les environs, peut-être finirait-il par apprendre à ses dépends qu'il existait de nombreuse forme, plus discrète les unes des autres, de magie. Dans tout les cas, après lui avoir démontrer l'un de ses nombreux talents et lui avoir posé la question à savoir s'il lui voulait autre chose, Noah se contenta d'attendre de voir la suite des choses. Tout d'abord, elle avait remarquer, sans jamais vraiment y porter attention, que le garçon ne semblait pas être une personne doué dans les relations social. Ce qui était ironique puisqu'elle souffrait elle aussi d'une difficulté dans ce domaine. Cela donnait, notons le, une discussion coupé par des émotions et des silences plutôt, malaisait. Au moins, il était plutôt simple de voir les émotions ce transposer sur le faciès de l'homme qui semblait plus émotifs qu'à première vu.

Donc, suite à une expression que la chevalière prétendait comprendre comme peut-être de la honte, une première phrase traversa les lèvres du jeune homme. Bien, au moins il reconnaissait ses torts. Sur le coup, elle aurait préféré qu'il s'excuse de son comportement plutôt arrogant à son égard. Ah... attendez, c'est ce qu'il lui lâcha par la suite non? Ah, une petite danse de la victoire intérieur se passa dans la tête de la jeune musicienne qui pourtant, affichait toujours le même air détaché et peu souriant.


''Mmph, important toi comprendre erreur. Plus recommencer.''

Commença-t'elle sans retenu sur un ton satisfait. Le fait était qu'elle tentait tant bien que mal de ne pas paraître trop irrité sur la dernière de ses paroles. Pas trop mal? Pas trop maaaalll? Mais quel enfoirée. Si elle était si ''pas trop mal'' pourquoi est-ce que les gens l'embêtait lorsqu'elle jouait en publique. Pourquoi lui même avait-il été tant attiré par sa musique au point ou il était venu la dérangé. Et de plus, malgré le fait qu'elle se savait humble, la chevalière savait reconnaître que ses talents en musique était plus que pas trop mal. Ah mais ce connard était tout simplement irritant. Mais il fallait se calmer à la fin, ce n'était pas digne d'un chevalier de se laisser aller ainsi par sa colère. Noah ferma les yeux un court moment, le temps de prendre une grande respirations afin de faire baisser la tension.

''Prendre compliment.''

Fini-t'elle par rajouté sur un ton qu'elle espérait ne transparaîtra pas trop de son irritation. Elle le regarda un moment, dans un silence lourd. Son esprit se demandait jusqu'où était rendu sa jeune apprentie dans ses travaux. Avait-elle le temps de se laisser allez à un peu de curiosité? Lui laissait-elle trop de chance? Ah puis tant-pis. Dans le pire des cas, cette dernière l'avertirais si elle s'inquiétait. De son côtés elle le ressentirait si Kelly-Anne avait des problèmes.

''Moi Noah. Quel nom? Pas venir ici? Quoi faire Topaze?''

C'était la peut-être beaucoup de question de sa part. Mais en tant que chevalière elle se devait quand même de savoir, ne serait-ce que pour jauger l'homme à savoir s'il était un potentiel danger. Il avait déjà enfreint une loi après tout. Elle pouvait lui donner le bénéfice du doute de ne pas connaître toute les coutumes de la région. Mais les territoires c'étaient un truc universel non? Et quel serait sa prochaine gaffe? Pensait-il pouvoir toujours s'en sortir avec un pardon? Non, il fallait mieux prévenir de ce genre de cas rapidement avant qu'il ne passe la limite et ne devienne un hors-la-loi. C'était pour le bien du peuple après-tout.
Kutt
Kutt
Kutt
Nombre de messages : 58
Rôle : Garde personnel de Dayle

Plus sur le personnage
Âge: 21-26
Race: Humain
Kutt
Lun 01 Avr 2019, 19:47
Et voila... C'était ça... Il savait bien, du minimum qu'il connaissait de la bête, que sa déclaration ne lui plairait pas. Malgré l'expression froide et peu démonstrative de la jeune femme, Kutt pu déterminer une once d'agacement quand à sa dernière phrase. Même si celle-ci s’efforça de lui répondre avec intérêt, elle ne pouvait pas plus cacher sa déception... A la fois, le jeune garde ne pouvait pas spontanément balancé un compliment grandiloquent à la première venue... Cela lui était évident mais pas pour la demoiselle... Apparemment...
Elle accepta son attention cependant.

Kutt regarda en l'air, d'un ton soulagé. Laissant tomber ses épaules, comme si tout le poids de cette conversation lui était retiré.
Il commençait à peine à s'en remettre qu'elle ouvrit les lèvres et en sortir une multitude de mots à la suite. Il fut d'abord surpris, l'intonation et la manière de parler de son interlocutrice faisant légèrement penser à une agression, également parce qu'elle n'avait pas beaucoup parlé jusqu'alors.

Noah ? C'était son nom ? Elle demandait le sien ? Était-ce vraiment nécessaire de lui en faire part ? Cela faisait probablement parti d'un échange. Elle lui avait communiquer le sien, pourquoi ne pas lui répondre ?
Le jeune homme lâcha un soupir à peine voilé.
Un son accueillant - Kutt x Noah Tired13
Il ignorait si cette distance qu'il souhaitait instaurer entre les gens et lui venait du fait qu'il n'avait globalement connu que l'indifférence et l'insuffisance ou s'il se méfiait des gens eux-même... Mais il n'était pas du tout confortable avec le fait de discuter avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Malgré tout il ne fuirait pas aujourd'hui. Cela faisait peu de temps qu'il était revenu à la civilisation après tout, pourquoi ne pas apprendre un peu, à se comporter comme quelqu'un de normal ?
Après avoir pris quelques expressions de combat intérieur, avoir levé les yeux au ciel, et sembler avoir triomphé d'un pour-parlé très long avec lui même, il baissa légèrement la tête et dirigea son regard vers elle.

Un son accueillant - Kutt x Noah Exhaus10
Kutt...

Il marqua un temps, laissant à la femme qui lui faisait face l’opportunité d'avaler l'information. Il était conscient que son nom n'était pas commun. Puis il repris, releva le menton, prenant un air un peu plus solennel.

Je viens de Jade, j'ai été envoyé ici pour du travail.


Kutt reprit une position plus sûre de lui. Il avait remarqué, en dépit de l'habiement plutôt classique de la jeune femme, l'élégance plutôt sobre des armoiries qui ornait la selle, la bride et les gibecières que portait le cheval de cette dernière. Il irait même jusqu'à penser les avoir déjà vu quelque part, récemment même. Il était plutôt logique qu'elle puisse venir de la royauté ou la noblesse Topazienne si elle habitait dans le coin après tout. Mais puisqu’elle avait décidé de lancer une conversation, pourquoi pas alors lui poser des questions à son tour ?

Un son accueillant - Kutt x Noah Poker_10
Et toi ? Tu n'as pas l'air d'une simple villageoise, je me trompe ?
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 :: Confrérie de Jade :: Province de Topaze
Sauter vers :