Les étoiles du destin

 :: Confrérie de Jade :: Province de Turquoise
Jyan
◊ Modérateur ◊
Jyan
Jyan
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t13031-jyan-correspondance-d-un-kenshin
Nombre de messages : 53
Rôle : Kenshin de la confrérie

Plus sur le personnage
Âge: 44ans à 49ans
Race: Humain
Jyan
Sam 06 Juil 2019, 18:13
EmmaAn 1575 ~ mois 3
Les étoiles du destin
Les sabots de sa monture résonnaient dans le silence de la nuit. Il la tenait à bout de souffle depuis un moment déjà, des efforts qu'il espérait récompenser sous peu. La nuit froide, mais dégagée était tombé voilà plusieurs heures. Il avait espéré atteindre le prochain camp de soldats en soirée mais l'effondrement d'un pont lui a avait occasionné un détour avec son cheval. Il avait du aussi s'arrêter pour envoyer son faucon porter un message au palais. Il espérait que les réparations seraient fait pendant son absence. Le cavalier solitaire était rongé par une faim probablement partagé par son partenaire équidé. Ensemble, ils parcourraient le chemin de terre au mieux de leur capacité pour atteindre repos et nourriture. Mais pourquoi donc ce personnage important de la confrérie parcourrait-il les routes seul en cette triste nuit ?

Vous n'en serez rien. Le Roi obliqua dans la forêt sur sa gauche pour quitter le sentier principal. La proximité des arbres et l'irrégularité du sol le forcèrent à ralentir son allure, mais il se savait prêt de son but. Il déboucha finalement dans une clairière et la lueur des quelques feux allumées au travers du campement le rassurèrent. Les soldats veillaient encore. À son approche, on l'identifia rapidement et lorsqu'il mit finalement pied à terre, on lui prit les rênes de son cheval pour l'amener avec les autres. Un commandant de l'armée l'accueillit.


"Majesté! Nous aurions crue avoir l'honneur de votre arrivé plus tôt."

"Le pont qui traverse la rivière Tilapiak a été emporté avec le dégel de la rivière. J'ai envoyé des instructions au palais. Cela m'a ralentis."

"Nous demanderons des nouvelles du palais dans ce cas avant de décider de nos chemin de retour. Merci Sir. J'ai fait dressé une tente pour vous."

"Merci Commandant Holt. C'est apprécier. Le reste de mes cavaliers sont-ils déjà repartis ?"

"Non, Kenshin. Ils y ont pensé, mais ils ont cru bon vous attendre. Ils prévoyaient partir au petites heures toutefois. Cela vous laissera peut de repos, j'ai bien peur. "

"Rien auquel je ne suis déjà habitué. Bonne nuit, Commandant Holt."

Après une référence plutôt raide du à l'armure de l'Homme, le roi se retrouva de nouveau seul. Ici et là, des feu étaient allumé. Quelques soldats étaient encore rassemblés pour discuter à voix basse. Après tout, bon nombre de leur camarade étaient déjà au lit et bientôt ils devraient les rejoindre. Seuls la nouvelle relève des veilleurs de la nuit qui entouraient le campement resterait debout jusqu'au petites heures. Il repéra un feu où une marmite était encore accroché. Son ventre lui rappela que son dernier repas remontait à la veille. Il s'approcha du feu alors qu'il sortait de son sac sa gamelle de soldat. Alors qu'il remplissait son bol d'un bon riz collant, un apprentis soldat lui remit timidement de quoi accompagner son riz. Il repartit avec les restes pour éviter d'attirer les créatures sauvages de la forêt. Le Kenshin s'installa avec son repas au sol prêt du feu. La nuit était froide surtout à cette heure de la nuit. Il resserra sa cape autour de lui et porta enfin à sa bouche sa récompense sans plus de cérémonie. Si on oubliait son armure richement décoré, il était un soldat comme les autres savourant un repas modeste devant un feu. Autour de ce feu ne restait plus grand monde. À vrai dire, Jyan n'en comptait qu'une seule autre personne. Celle-ci était emmitouflé dans une peau d'ours l'empêchant de distingué son rang. Tout ce qu'il pouvait voir, c'était sa chevelure atypique: blonde presque blanche. Avec les reflets du feu, sa vision était un peu biaisé. Il en était de même pour ses yeux. Le reflet des flammes s'y miroitait avec des reflets orange, jaunes et rouges l'empêchant d'en voir la véritable couleur. Quoi qu'il en soit, c'était un soldat qu'il n'avait pas vu suffisamment souvent pour le reconnaitre tout de suite par ses traits.

"Je ne crois pas vous avoir déjà parler. À qui ai-je l'honneur, soldat ?"

Emma
◊ Animateur ◊
Emma
Emma
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12979-emma-jericho
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12568-emma-from-the-ashes-a-fire-shall-be-woken
Nombre de messages : 92
Rôle : Chevalière de Georgie

Plus sur le personnage
Âge: Née en 1555 ~ 20 à 25 ans
Race: Démon de Jérianeth
Emma
Mar 09 Juil 2019, 22:10

ft. Jyan

Most people do not really want freedom, because freedom involves responsibility, and most people are frightened of responsibility - Sigmund Freud

Les étoiles du destin



Ce n’était pas la première fois qu’elle partait en mission. L’air sauvage lui faisait le plus grand bien en fait. Passer de longs moments en pleine forêt sans nécessairement y croiser âme qui vive lui donnait le sourire. Rien de plus rafraîchissant que l’air pur, loin des humains. Il n’y avait qu’un seul problème à son bonheur, la boule de poils qui le suivait désormais partout où elle allait. Cette chose qui s’appelait désormais son écuyer. Bien qu’il sache rester en silence, sa seule présence lui rappelait qu’elle n’était justement pas seule.

Leur début avait bien plus qu’en dent de scie. Elle ne s’était pas gênée pour lui faire savoir ce qu’elle attendait de loin haut et fort. Elle n'entraîne pas juste des écuyers, elle entraîne les meilleurs écuyers seulement. L’échec ne faisait pas partie de son vocabulaire et n’en fera jamais partie. De dures années attendaient Georgie, mais le résultat allait être là. Impossible d’atteindre les plus hauts sommets sans devoir escalader. Emma avait toujours été poussé à atteindre plus haut de ce qu’elle se croyait capable au départ et elle voyait bien que pour son écuyer, personne ne l’avait jamais poussé plus loin que ses propres limites, qu’ils s'instaurent lui-même. C’est là qu’Emma venait le bousculer, le renverser, le hâcher en petit morceau et le recrachait complètement épuisé.

Elle sortit de la tente en le laissant dormir. Elle ne le dirait jamais à voix haute, mais il avait vraiment bien travaillé aujourd’hui. Il méritait ses quelques heures de sommeil. Retournant près du feu, elle le raviva d’une main pour qu’il réchauffe le plat de riz laisser là pour les gardiens de nuit. Emma se proposait toujours pour ce genre de travail, sa vision nocturne lui donnait un bon avantage sur les autres, mais aussi son ouïe. Même si elle avait déjà mangé il y a quelques heures, elle se servit un autre bol, histoire d’occuper le temps jusqu’au lever du soleil. Du riz. Encore du riz. Elle avait prit l’habitude, mais le riz ne remplacera jamais une bonne cuisse de lapin. Relevant la tête et observant les bois, elle entendit les pas du cavalier solitaire qui s’approchait. Puisqu’il venait directement par le chemin secondaire, elle baissa la tête. Probablement un éclaireur.

La jeune démone fut prise d’un frisson et elle entoura ses épaules d’une bonne couverture chaude. Elle n’avait vraiment pas l’habitude d’avoir froid, mais elle se disait qu’elle avait peut-être perdu l’habitude de dormir au froid dehors, bien qu’elle ne se rappelait pas la dernière fois qu’elle avait eu aussi froid. Pourtant Turquoise n’était pas un pays avec des températures plus basses. Elle n’allait pas en faire tout un plat, elle garde simplement la couverture sur les épaules. L’éclaireur venu prendre place à côté d’elle, probablement parce qu’elle était la seule avec de la nourriture et un feu digne de ce nom. Normal, il n’y avait personne meilleure qu’un démon pour s’amuser avec le feu. Son armure brillait un peu trop pour un éclaireur. Il allait réveiller tout le campement avec le reflet des lumières sur son armure. Un noble. Arg.

Roulant des yeux, elle essaya de porter son attention sur autre chose. Elle devait travailler son comportement, mais en voyant des cas pareils … difficiles de ne pas passer de commentaires. La fatigue la rendait peut-être moins patiente. C’est Georgie qui allait le sentir passer. Lorsqu’il s’adressa à elle, inutile de l’ignorer. Elle n’aimait pas son armure, mais ce n’était pas une raison pour renier son existence. Enfin pas encore.

- Soldat ? Je ne suis pas un soldat, je suis Emma Chevalière de Jade, ancienne écuyère du Chevalier Basch.

Elle retira la couverture de son visage en se tournant vers lui. Impossible d’ignorer plus longtemps le feu qui luisait dans ses pupilles, affichant sa race aussi clairement que de petites oreilles pointus pour les elfes. Bien que les pupilles rouges ne désignaient pas immédiatement les démons, il y avait quelque chose au fond de leurs yeux qui ne laissaient pas place à l’interprétation.

- Et vous, vous êtes qui pour avoir plus de pierre précieuses sur vous que dans le coffre d’un pirate ?

Elle se doutait qu’il était probablement quelqu’un d’important, mais elle n’avait pas la réputation d’être très diplomatique dans ses échanges. Elle renifla l’air pour ajouter à sa question. Elle avait déjà senti cette odeur, mais assez aussi fortement. Elle l’avait déjà croisé, mais jamais de près. La jeune démone se mise à tousser et en semblait très étonner. Emma semblait avoir un bon chat dans la gorge.


Jyan
◊ Modérateur ◊
Jyan
Jyan
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t13031-jyan-correspondance-d-un-kenshin
Nombre de messages : 53
Rôle : Kenshin de la confrérie

Plus sur le personnage
Âge: 44ans à 49ans
Race: Humain
Jyan
Dim 21 Juil 2019, 21:49
EmmaAn 1575 ~ mois 3
Les étoiles du destin
Sa réponse fut aussi froide que la nuit. Nul doute que s'il ne la reconnaissait pas, elle non plus. À vrai dire, il ne pouvait lui en vouloir. Les gens du peuple ne connaissaient pas ses traits à la perfection. On se fiait surtout sur les costumes d'apparat pour l'identifier lors d'évènements. On évitait aussi de le fixer par respect pour son rang. Le peuple ne se doutait pas non plus qu'il était le genre de cavalier à affronter la nuit seul. Il fallait être dans l'armée depuis un moment déjà pour savoir que le Kenshin n'avait pas perdu certaines de ses vieilles habitudes de commandant d'armée. Il chevauchait avec les troupes jusqu'aux frontières troubles, il squattait les campements miséreux et il partait combattre au front par moment. Il était quelqu'un de mobile et d'actif. Il oubliait, trop souvent au gout de beaucoup, qu'il était le Kenshin. La sagesse ne lui était pas encore venu avec l'âge. Il était très conscient de ce que représentait la guerre. Il n'était pas souverain à se cacher dans un château même si cela était problématique. Ce n'était pas très intelligent pour un Kenshin. Jyan en était très conscient. Il avait énormément de responsabilité et mettre sa vie en péril était inconscient, égoïste et puérile. C'était ce qu'il avait espéré faire comprendre à ses fils afin que son héritier ne fasse pas les même erreurs que lui. Cela semblait un combat perdue d'avance. Son sang coulait dans leur veine après tout.

Lorsqu'elle abaissa la couverture qui couvrait une partie de son visage, il la reconnut. Il avait une bonne mémoire pour les visages. Surtout ceux qu'il pouvait croiser sur le terrain. En bougeant, elle lui avait permis de mieux voir l'éclat singulier de ses yeux. C'était la nouvelle démonne d'Hirohiko, l'ancienne écuyer du Chevalier Basch, comme elle s'était elle-même présenté. Dommage, il était maintenant qu'une question de minute avant qu'elle ne le reconnaisse. Après tout, ils avaient partager un moment tout deux lors de l'attribution. Peut-être avait-elle pris le temps de l'observer un peu à ce moment.


"Je suis quelqu'un de suffisamment haut gradé pour que l'on ait besoin de m'identifier par mon armure. Vous êtes nouvelles sur le terrain, votre ignorance est pardonnable."

Il n'allait quand même pas en dire plus. Il porta à sa bouche une nouvelle bouché de son unique repas de la journée. La texture du riz trop cuit, la raideur de la viande, le gout sableux de la galette, que de souvenirs. Il s'ennuyait de cette époque où son armure était identique à celle des autres soldats. Il allait prendre une gorgée dans sa gourde pour faire passer sa nostalgie lors que le jeune femme eut une quinte de toux. Il lui tendit par politesse afin de soulager sa gorge. Il la pria d'un signe de tête et d'un bref sourire amical.
Emma
◊ Animateur ◊
Emma
Emma
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12979-emma-jericho
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12568-emma-from-the-ashes-a-fire-shall-be-woken
Nombre de messages : 92
Rôle : Chevalière de Georgie

Plus sur le personnage
Âge: Née en 1555 ~ 20 à 25 ans
Race: Démon de Jérianeth
Emma
Mer 24 Juil 2019, 15:55

ft. Jyan

Most people do not really want freedom, because freedom involves responsibility, and most people are frightened of responsibility - Sigmund Freud

Les étoiles du destin



Son ignorance ? Il avait de la chance de l’avoir dit sans l’insulter. Elle ravala ses mots en prenant en considérant la manière qu’il lui avait amenée l’information. C’est simplement qu’elle ne savait pas à qui elle avait faire, bien qu’elle se souvenait de son odeur. Pourtant, elle n’avait pas l’habitude d’oublier un visage. Peut-être l’avait-elle croisé sans vraiment le regarder ? Cela se pouvait bien. Elle ne portait pas attention à exactement tout le monde qu’elle croisait. Sauf que lui se disait important … un autre chevalier peut-être ? Non, elle se souviendrait d’un autre chevalier.

Enfin, il devait avoir beaucoup d’argent et de titres. Probablement un autre qui se croyait au-dessus des autres parce qu’il avait du sang bleu. Par contre, lorsqu’il lui tendit son breuvage avec un sourire, pour l’aider à calmer sa toux, elle l'accepta avec un signe de tête. La jeune démone était dure d’approche et le Kenshin devait le savoir. C’était probablement une des choses qui ressortait le plus chez elle. Par contre, elle ne faisait pas que japper et crier, elle avait prouvé qu’elle savait mordre également. Le genre d’allié qu’on préfère avoir de son côté lors d’une guerre.

Elle approcha le breuvage lentement de ses lèvres pour le sentir auparavant. Pas question de se laisser surprendre par de l’alcool. Déjà qu’elle avait passé bien près de brûler le chef des chevaliers et le Kenshin. Alors qu’elle prenait une gorgée pour calmer sa gorge, elle tourna les yeux vers le guerrier et c’est à ce moment-là qu’elle le reconnut. Le Kenshin. C’était lui. Celui qu’elle avait bien passé proche de faire rôtir, elle était assise sur le bord du feu avec lui ! Manquant de s’étouffer, une fois de plus, elle lâcha le breuvage pour prendre de grandes respirations. Il était là. Celui qu’elle devait rencontrer, juste là. Celui qu’elle devait convaincre de créer une alliance avec Jéricho. Sa mission, celle à laquelle on l’avait formé depuis bien des années. La nervosité la prit soudainement et elle sentait sa tête de plus en plus lourde et qui tournait également.

Elle lui redonna son breuvage d’une main tremblante, toussant encore plus fortement qu’avant qu’il ne lui donne avec son petit sourire. Elle ne l’avait pas imaginé aussi jeune et séduisant. Pas autant que Basch, personne ne serait plus beau que son ancien maître, mais cela ne l’empêchait pas d’admirer les traits matures de son visage, mais également ses yeux profonds. Juste en regardant ses yeux, on avait l’impression d’en apprendre beaucoup dans le plus grand des silences.

- Vous êtes le Kenshin. Celui que j’ai presque brûlé. Je ne pensais pas vous rencontrer ici, sur le terrain en pleine nuit, sans garde rapprochée.

Elle regarda rapidement autour d’elle pour vérifier s'il n'y avait pas des gardes dans l'ombre.

- Je pourrais facilement vous tuer et si j'étais un espion qui n'attendait que ce moment ?

Venait-elle vraiment de menacer l’homme à qui elle devait demander une alliance ? Quoi de mieux pour partir une conversation. Elle réalisait ce qu’elle disait, mais elle ne se sentait pas vraiment bien, la tête commençait à lui tourner légèrement, pourtant elle laissait ses yeux rivées sur lui.


Jyan
◊ Modérateur ◊
Jyan
Jyan
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t13031-jyan-correspondance-d-un-kenshin
Nombre de messages : 53
Rôle : Kenshin de la confrérie

Plus sur le personnage
Âge: 44ans à 49ans
Race: Humain
Jyan
Mer 24 Juil 2019, 20:18
EmmaAn 1575 ~ mois 3
Les étoiles du destin
Elle était intelligente. Il le savait à la manière dont elle avait renifler l'odeur de sa gourde avant de la porter à ses lèvres. Une technique modeste, mais utile pour ne pas être surpris par son contenu. Combien de fois il avait vu des gamins recrachés surpris par le gout amer des alcools de riz. Contenu de la façon dont elle avait apprécié le sake cérémonial lors de l'attribution, il n'aurait pas eu la méchanceté de lui offrir une flasque d'alcool pour la soulager. Cela aurait été bon pour soigner sa toux, mais ils étaient tout de même assis devant un feu... Il tenait à ne pas faire bruler le campement entier. L'échange du liquide sembla avoir réveiller le souvenir de leur dernière rencontre, car ses yeux rouges s'écartèrent avant de laisser place à une certaine anxiété. Il mis cela sur ses manques d'aires. Elle semblait avoir grand mal à respirer. Il n'avait pas la connaissance parfaite, mais il lui semblait que la forte constitution des démons les préviennent des maux commun. Ce qui rongeait sa santé devait être bien pris dans ses organes. Il reprit sa gourde inquiet malgré l'absence d'intérêt dans son visage. Il n'avait pas l'habitude de partager ses états et émotions devant n'importe qui. Il restait quelqu'un de stoïque et de prudent. Il la laissa l'observer en silence. Il s'amusa de ses remarques.

"Je ne suis pas un Kenshin exemplaire. J'attend de mon héritier plus de discipline, d'ailleurs."

Indiqua-t-il à l'intention de sa première remarque.

"Et j'aurais pu vous empoissonner."

Lui fit-il remarquer en soulevant un peu la gourde avant de la déposer à ses pieds. Il n'était pas imprudent non plus. S'il s'aventurait seul ce que le devoir l'exigeait... un peu. On ne pouvait parfois pas attendre au jour levant avant de prendre la route. Certains rendez-vous ne pouvaient être remis. Seul, il pouvait parcourir une plus grande distance si besoin était. Il n'était jamais sans ressource. Courir par ses propres moyens, dormir sur une branche haute, chasser pour se nourrir, cela ne l'effrayait pas. Il l'avait fait de nombreuse fois. Moins cette dernière décennie, parce que cela lui était de moins en moins nécessaire. Il était toutefois prêt à le faire.
Emma
◊ Animateur ◊
Emma
Emma
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12979-emma-jericho
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t12568-emma-from-the-ashes-a-fire-shall-be-woken
Nombre de messages : 92
Rôle : Chevalière de Georgie

Plus sur le personnage
Âge: Née en 1555 ~ 20 à 25 ans
Race: Démon de Jérianeth
Emma
Ven 26 Juil 2019, 10:19

ft. Jyan

Most people do not really want freedom, because freedom involves responsibility, and most people are frightened of responsibility - Sigmund Freud

Les étoiles du destin



Il est vrai qu’il aurait bien pu l’empoisonner, mais elle était presque certaine de l’avoir vu boire dedans avant. Peut-être que non ? Elle devait être plus prudente ! S’il n’y avait pas de cette mauvaise toux, elle aurait refusé le breuvage d’un humain qu’elle ne connaissait pas. Elle ne devait pas se rendre faible pour si peu. Heureusement, au vu qu’il était le Kenshin, il n'essayerait pas de la tuer, il avait probablement bien d’autres chats a embarrassé.

Il avait aussi fait mention de son héritier. Elle n’avait rencontré qu’un seul des deux et ma foi, rien qui l’avait vraiment étonné. Son père lui faisait une meilleure impression que le petit bonhomme blond qu’elle avait vu. Son père était sur le terrain, ce qu’un meneur devait faire, un Alpha. Il ne se servait pas de son titre pour épater la galerie, même qu’elle était presque certaine que si elle n’avait passé aucune remarque sur son armure, il ne lui aurait probablement jamais dit qu’il était le Kenshin. Un bon meneur n’a pas besoin de s’identifier comme tel, on le sent à sa présence. Son grand-père n’avait pas besoin de le crier sur tous les toits, il n’avait qu’à venir et on le sentait. Une présence qui impose le respect dès le premier regard. Le Kenshin avait encore quelques progrès à faire là-dessus, mais compte tenu de la situation et de l’heure, tout le monde devait être épuisé.

Comme elle, qui se disait de plus en plus qu’il y avait quelque chose qui clochait avec elle. La toux, les étourdissements, les écarts de pensée alors qu’elle devrait profiter de la situation sans attendre. Elle avait l’opportunité de lui parler, seul à seul, dans une conversation des plus secrètes sans devoir demander une audience officielle. C’était le moment qu’elle attendait depuis maintenant 14 ans. Elle n’avait qu’à parler et déballer son discours, sans l’insulter si possible.

- J’ai rencontré votre fils, Royal, cela fait maintenant quelques mois. Je vais être honnête, cette rencontre m’a bien déçu, mais je ne suis pas familière avec le principe de la royauté humaine. Chez mon peuple, vous pouvez être le fils de l’Alpha et finir comme le dernier chaînon de la chaîne alimentaire. Une place se mérite, se travaille et si on n’y met pas assez d’effort, un autre le fera. Même si vos deux héritiers se révéleraient être inefficace, un des deux prendra le trône un jour.

Elle remit la couverture par-dessus ses épaules et recommença à trembler de froid. Elle leva la main pour alimenter le feu qui reprit des forces rapidement, dégageant une grande chaleur. Ce n’était pas commun pour un démon d’avoir aussi froid.


Jyan
◊ Modérateur ◊
Jyan
Jyan
http://rpg-chevalier.forumactif.com/t13031-jyan-correspondance-d-un-kenshin
Nombre de messages : 53
Rôle : Kenshin de la confrérie

Plus sur le personnage
Âge: 44ans à 49ans
Race: Humain
Jyan
Sam 27 Juil 2019, 16:08
EmmaAn 1575 ~ mois 3
Les étoiles du destin
Il n'était pas surpris qu'elle ait rencontré son fils Royal avant la cérémonie d'Attribution. Le kenshin n'avait jamais exigé d'eux de rester enfermé dans le palais. Ses enfants avaient une grande liberté dans leur quotidien et bien entendu, leur centre d'intérêt avait du les mener à tourner autour de la caserne militaire. Il en était un peu déçu d'ailleurs, mais que pouvait-il vraiment y faire... Les forcer à prendre leur responsabilité? Il aurait bien aimé, mais sa femme et leur entourage désapprouvaient ce genre d'éducation. Lorsqu'il était jeune, il lui semblait que le rôle de chacun dans la famille royale leur était venu naturellement de par leur intérêt et leur personnalité respective. Pourquoi ses aînés n'étaient-ils pas plus comme Nagare et moins comme lui ? À moins que... Non.

"La confrérie ne peut pas être dirigé par un incompétent, chère chevalière. Il faut être solide et autoritaire. S'ils n'ont pas ce qu'il faut, ils n'iront pas bien loin... Le jeu du pouvoir est un terrible jeu. Obtenir le trône ne garantis pas de le conserver."

Il termina son bol de nourriture pour le déposer à ses pieds. Il irait le nettoyer avant d'aller dormir.

"Et je n'ai pas l'intention de céder ma place de mon vivant, si cela peut vous rassurer. Ils ont encore le temps de maturer et de comprendre que rien ne leur est du. Peut-être, aurais-je un petit-fil plus à la hauteur de vos attentes."

Il ramena son attention sur la jeune femme. Il ne peut s'empêcher de froncer les sourcils. Les réactions corporrelles de la démonne étaient étranges, mais il ne pouvait être sur. Il ne possédait pas assez de connaissance sur la chevalière ou sur les démons tout simplement.  
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 :: Confrérie de Jade :: Province de Turquoise
Sauter vers :