Pique-nique familial [PV Valorion]

 :: Alliance d'Enkidiev :: Royaume de Diamant :: Jardins du Palais
Ludmila
◊ Administratrice ◊
Ludmila
Rang Classique : Princesse
Nombre de messages : 11
Rôle : Princesse de Diamant

Plus sur le personnage
Âge: 2-7 ans [L4]
Race: Humaine
Lun 11 Mai 2020, 18:43


   


   


   
   
Pique-nique en famille !


   
FT. Valorion


   

An 1584, Mois 9

Mes pauvres yeux étaient éblouis par le soleil haut perché dans le ciel. Mon ventre produisait des sons familiers me rappelant que j'avais encore faim. Assise entre les jambes de Maman, je jouais avec mon hochet de bois pour patienter. Si Maman était là, tout irait bien. Maman devait avoir une raison d'attendre pour me nourrir. Je me tenais donc calme et frappais le sol bizarre avec mon hochet. Pourquoi il était rouge et blanc ? D'habitude, il était de la même couleur partout... Pourquoi il était à la fois mou et dur ? D'habitude, il n'était que dur et froid... Je ne comprenais pas, et ça me fascinait. Le son aussi me fascinait. Mon hochet ne produisait pas le même son que lorsque je le faisais à l'intérieur. Cette fois, je tentais de lancer le hochet. Il rebondit un peu plus loin, ses tours me faisant rire.

- Mama ! Ho'et !

Je tendais les mains pour récupérer mon jouet, mais il était trop loin. Je ne pouvais qu'attendre qu'on me le donne, comme d'habitude... Mais le temps devenait long.

- Mama ?

Je levais les yeux. Qu'est-ce qui la retenait ? Je ne voyais pas trop bien, mais il me semblait que des gens approchaient. Mais le plus important, c'était mon hochet...

- Mamaaaaa ?!

   
   
©Codage by Littleelda from     Never Utopia

   


HRP:
 


Dernière édition par Ludmila le Lun 05 Oct 2020, 10:03, édité 1 fois
Orion
◊ Modérateur ◊
Orion
Rang Classique : Roi
Nombre de messages : 82
Rôle : Roi de Diamant

Plus sur le personnage
Âge: 32 - 37 ans au L4
Race: Humain
Mer 20 Mai 2020, 14:46
Orion accueille l'information avec une satisfaction démontrée par un mince sourire lui étirant les lèvres, rarement une matinée n'a été aussi bien fournie en bonnes nouvelles que celle-ci. Tout d'abords, Canis lui a apporté une jolie petite liste de noms de magiciens osant se définir comme Diamantois malgré les édits de 1580 et de 1581, mais plus que les noms il est également parvenu à obtenir les différentes adresses. A présent, il ne reste plus qu'à lancer quelques hommes de l'inquisition rassembler des preuves contre ces personnes avant d'envoyer la branche d'Elias s'occuper de les arrêter. Oui, tout est parfaitement huilé et rien ni personne n'échappera à l'inquisition. La magie "humaine" n'aura jamais sa place dans le magnifique royaume de Diamant. Jamais. Quant à la seconde excellente nouvelle, c'est le grand inquisiteur de la branche information qui la lui apporté et il tarde à Orion d'envoyer des troupes pour vérifier les données, mais il va lui falloir préparer deux ou trois choses avant d'agir et en parler avec certaines personnes, bref, il lui faut encore de l'organisation et il n'est pas sûr de pouvoir s'en occuper avant le repas.

« Excellent travail » assures-t-il d'une voix songeuse, « Ne nous précipitons pas, rien n'est assuré et il ne faudrait pas que cette information s'ébruite, mais vous connaissez votre travail et ses conditions. Continuez les recherches, nous n'aurons jamais trop d'éléments. » Orion rejoint son bureau pour en sortir un papier qu'il tend à son interlocuteur, « Voici une liste de noms, que quelqu'un travail dessus au plus vite, ne perdons pas ces hommes dans la nature. »

Le grand inquisiteur s'incline et, obéissant à un geste de son roi, quitte la pièce en laissant le silence prendre possession des lieux pour un court instant. Un très court instant pendant lequel Orion n'a que le temps de ranger ses papiers avant qu'une main ne frappe la porte.

« Laisse moi deviner Balian, ma charmante reine est revenue sur ses paroles et à tout annulé ? »

L'homme n'esquisse qu'un sourire de façade avant de répondre sincèrement amusé par le dépit qui se forme peu à peu dans le regard d'Orion.

« Je crains que sa majesté la reine Olina n'ai rien annulé, sire. Je venais justement vous rappeler l'heure et vous informer que la princesse Cérès et les princes Moïse et Caleb sont tous les trois dans la cours en compagnie du maître d'arme. Les deux premiers s'entraînent avec des armes de bois tandis que le second se contente sûrement de les regarder ou de jouer dans son coin.  Quant à la jeune princesse Ludmila, sa majesté Olina l'a emmenée avec elle pour tout installer. »

Trois enfants. Sur les quatre il doit en prendre trois avec lui. Lorsqu'Olina à parlé d'un événement en famille afin d'affermir les liens entre eux, elle ne plaisantait vraiment pas. Si elle n'était pas aussi accrochée à leur dernière née, il est presque certain qu'Orion se serait retrouvé avec les quatre enfants à conduire et non trois.

« Bien, retournez à vos occupations, je ne vais plus avoir besoin de vous avant un moment. »

Il quitte la pièce sitôt après avoir congédier l'homme, prouvant ainsi qu'il n'a plus besoin de ses services. Rapidement, il traverse couloir et escalier afin de sortir du château et rejoindre la fameuse cours où il trouve effectivement ses deux aînés avec une ridicule épée de bois en main et le benjamin jouer tranquillement de son côté. Avant de les rejoindre, Orion observe quelques instants ses enfants et, pour la énième fois, admet mentalement qu'il aime l'idée d'avoir des enfants mais qu'il a vraiment du mal avec les plus jeunes. Âgés de cinq et quatre ans, Cérès ainsi que Moïse parviennent à avoir un peu plus d'attention et de temps avec Orion, mais Caleb ainsi que Ludmila beaucoup moins. Qui sait, peut-être que l'étrange idée d'Olina résoudra ces tristes faits.

« Eh bien. Vous ne vous débrouillez pas si mal tous les deux. » Même si à leur âge on se contente d'apprendre comment tenir une arme et des gestes plus qu'élémentaire, c'est tout de même mieux que d'agiter bêtement un bout de bois dans tous les sens sans aucune logique. « Laissez vos armes au maître d'arme et remerciez le pour la séance, il est temps de rejoindre votre mère ainsi que votre jeune sœur. Caleb, tu viens aussi alors ne t'imagines pas pouvoir bouder.  »Il n'est pas spécialement un enfant boudeur, mais Orion a parfois l'impression que de tous les enfants il est celui qui aime le moins être à l'écart de la famille.

Plus le groupe s'éloigne du château pour rejoindre la partie du jardin où ils sont attendu, et plus Orion se détend et se laisse même aller à sourire à ses enfants et initier les contacts de lui-même. Ils répond plus ou moins patiemment à ce qui est dit, même s'il ne comprend pas encore tout ce qui sort de la bouche de Caleb.

Une fois arrivée vers les deux filles, Orion pose sa main sur la nuque de sa belle reine avant de tendre le hochet à la dernière des enfants.

« Voilà qui va fortement contraster avec la matinée que je viens de passer, il faudra d'ailleurs que nous en discutions belle dame, j'ai obtenu une information particulièrement intéressante que les enfants n'ont pas besoin d'entendre. »

Complètement sorti de sa zone de confort, Orion hésite un peu avant d'aller s'asseoir sur la nappe en tissue quadrillée et d'observer ses enfants évoluer autour d'eux. Il n'y a pas à hésiter, ce genre de situation le perd énormément.
Olina
◊ Animateur ◊
Olina
Rang Classique : Reine
Nombre de messages : 30

Plus sur le personnage
Âge: 28 - 33
Race: Humaine
Jeu 04 Juin 2020, 04:16
Ce pique-nique était son idée en grande partie. Organiser tout ça pouvait apporter beaucoup de bonnes choses à cette petite famille. Elle voulait offrir un peu de repos à son mari. Après tout, il se démenait énormément en tant que Roi, mais avait-il eu l'occasion d'agir en tant que père ? Ces enfants étaient tout autant les siens.

Elle était seule avec la petite Ludmilla. Les trois grands vaquaient à leurs occupations, tant dis que la belle Olina était accompagnée de Miss Ragéla pour préparer le pique-nique. La nappe, les victuailles et tout le reste essentiel pour un pique-nique réussi. “Merci Elvire. Vous pouvez y aller.” La domestique s’inclina poliment. “Vous savez où me trouver ma reine.” qu’elle annonça avant de partir. La compagnie d’Elvire n’était jamais dérangeante, tout comme celle de Mynerva, mais ce moment était un moment qu’elle voulait passer égoïstement avec les siens.

@Ludmila jouait avec son hochet, jusqu’au moment où le jouait s’échoua sur la tissu. Le moment était mal choisi, puisque voilà une main qu’elle connaissait bien qui se logeait dans sa nuque. Elle posa doucement sa tête contre le bras de l’homme, récupérant toute l’affection qu’il pouvait lui offrir à ce moment là. @Orion n’était pas un grand démonstratif, il n’avait que des petits gestes comme celui ci qu’elle avait su repérer et s’en contenter. Elle n’avait pas besoin de plus, elle savait toute la sincérité qu’il y avait dans ces petits signaux et s’en nourrissait avec gourmandise. Elle fronça cependant les sourcils en entendant les mots du roi. Elle attrapa le hochet pour le rendre au bébé tout en répondant à son époux. “Chéri, si je nous ai réuni aujourd’hui, c’est pour éviter d’en parler ni même d’y penser.” Elle releva son regard sévère mais inquiet. “Assieds-toi à mes côtés.” Elle reprit cependant son sourire, si Olina était une femme et mère aimante, elle était aussi inquiète de la santé des siens. “Moïse, @Cérès , vous étiez en train de vous entraîner n’est-ce pas ?” Elle souriait légèrement. “Caleb semble bougon, vous ne l’avez pas laissé essayer ?” Olina semblait heureuse actuellement, de voir ses petits gremlins se rassembler tous les quatre.

Elle attrapa un des paniers, soulevant le drap qui le couvrait, dévoilant des fruits de saison. “Tenez les enfants, servez-vous.” Elle attrapa une des pommes ainsi que l’un des couteaux afin d’en découper un tout petit morceau et de le présenter devant la bouche du bébé sur ses jambes. “Tiens mon cœur.” qu’elle racontait en présenta le morceau de fruit sur le bout de son index.
Ludmila
◊ Administratrice ◊
Ludmila
Rang Classique : Princesse
Nombre de messages : 11
Rôle : Princesse de Diamant

Plus sur le personnage
Âge: 2-7 ans [L4]
Race: Humaine
Sam 26 Sep 2020, 18:11


   


   


   
   
Pique-nique en famille !


   
FT. Valorion


   


Je n'entendais plus rien de mon environnement. La seule chose qui m'importait était d'atteindre mon hochet, mais ce n'était pas possible. Maman ne semblait pas m'écouter. Mes lèvres commencèrent à trembler, les larmes menaçant de verser, quand, soudain, une main inconnue me tendit l'objet tant convoité. Fascinée, j'attrapais d'une main - du moins j'essaya - le pouce de cette large main. Il était si gros. Je tentais alors de l'attirer dans ma bouche, mais la main ne suivit pas. Déçue, je ne m'acharnais pas davantage, prenant difficilement le hochet entre mes doigts potelés pour le fourrer directement dans ma petite bouche avide de nourriture. Mon ventre me faisait mal, mais Maman était là. Tout irait bien. Elle devait savoir que j'avais faim.

Toujours sans porter attention à ce qu'il se passait autour de moi, je vis tout à coup sa jolie main me tendre quelque chose. Mon nez reconnut l'odeur de pomme. Je lâchais donc immédiatement mon hochet, qui tomba entre mes deux petites pattes, et tendit les bras jusqu'à ce que j'attrape ledit morceau du fruit. Je me mis donc à l'ardue tâche de le mastiquer. Avec mes mains dans la bouche. Je finis de l'avaler, et c'est les mains toutes collantes que je tendis à Maman, en réclamant d'autres.

- GyyYYaAAAH !

J'avais encore faim, Maman ! Ce ne fut pas long avant que je n'aie ma réclamation, et mon repas continua ainsi jusqu'à ce que mon ventre soit repu. La collation terminée, j'observais les alentours, délaissant le hochet. Des formes humaines semblaient bouger non loin, et certains de leurs mouvements me firent rire. Puis, un son me captiva : la voix de Papa. Je tournais donc la tête vers la personne qui s'était assise à côté de Maman.

- Babaa !

Je tendis les bras, mais ne voyant pas de réaction encore, je partis à l'aventure. M'appuyant sur la jambe de Maman, j'essaya alors d'avancer vers Papa. Je poussa fortement sur mes jambes... et me retrouva couchée sur la jambe de Maman. Je relevais peinement la tête, ne voyant pas plus que les jambes de Papa. Mes bras et mes jambes s'agitaient dans le vide, voulant atteindre ma cible.

- Baaaabaaa !!

   
   
©Codage by Littleelda from     Never Utopia

   


Dernière édition par Ludmila le Lun 05 Oct 2020, 10:03, édité 1 fois
Cérès
◊ Modératrice ◊
Cérès
Rang Classique : Princesse
Nombre de messages : 52
Rôle : Princesse de Diamant

Plus sur le personnage
Âge: 5ans à 10ans [L4]
Race: Humaine
Dim 27 Sep 2020, 18:05


An 1584, mois 9 en compagnie de sa Famille


Elle échangeait des coups maladroits avec son frère sous les conseils et commentaires du maître d'arme. La princesse avait peu de techniques, mais sa détermination lui permettait de garder le rythme contre le prince. Bien qu'elle ne voulait pas blesser ou contrarier son petit frère, Cérès restait fixer sur son objectif : être parfaite. C'était un chemin long qu'elle venait à peine d'entamer. Cela restait toutefois un but réaliste pour la princesse. Elle tentait de retenir les conseils apportés par leur maitre d'arme et essayait même d'appliquer ceux soulevés à l'intention de son frère. Vu les 14mois qui séparaient leur âge ainsi que leurs status d'aînés, Moïse et Cérès partageaient énormément d'apprentissages ensemble. Leur relation n'en était que bonifié. Cérès adorait son petit frère. Elle adorait aussi son autre frère et sa jeune soeur, mais ils étaient encore si petit et si peu dépendant. Jouer avec eux n'était pas aussi amusant qu'avec Moïse. Cela consistait plus à les surveiller. Avec Moïse, elle pouvait le convaincre d'aller partout.

À la surprise de la princesse, se fut son père, le roi Orion, qui mit fin à leur entrainement en soulignant leur progrès. Elle sentit monter en elle une bouffé de fierté alors que sa respiration était rapide et que son corps transpirait après cette entrainement. Cérès souria à son père avant de lui obéir.


"Oui. père."

Elle se retourna pour remettre à son professeur son épée de bois avant de le remercier de manière formelle avec une référence. Il était temps pour eux d'aller rejoindre leur mère à ce pique-nique. Cérès était très excité par cette activité. Elle ne se souvenait pas avoir déjà fait cela en compagnie de son père. Elle marcha au coté du roi, l'observant du coin de l'oeil pour reprendre la même démarche que lui. Ils rejoignirent ainsi le reste de la famille. La reine Olina était déjà assise sur le drap et amusait sa plus jeune fille. Elles étaient ravissantes dans leurs robes. Cérès réalisa alors qu'on l'avait vêtu d'une tenu plus masculine pour l'entrainement. Elle ressemblait bien plus à un prince qu'à une princesse surtout avec ses cheveux tirés vers l'arrière. Elle était aussi poussiéreuse un peu. Bref, une image peu charmante pour une princesse. Alors que son père allait rejoindre sa mère, Cérès ralentit le pas se maudissant de ne pas avoir exigés à sa gouvernante une tenue de rechange pour le pique-nique. Sa mère allait-elle être déçu d'elle ?

Plutôt que d'aller rejoindre ses parents sur la couverture, Cérès s'éloigna un peu, profitant que son frère ait eux l'idée d'explorer un peu l'endroit choisis par leur mère. Faisant mine de l'imiter, elle se tourna dos contre ses parents, frotta agressivement son visage contre son avant-bras pour le nettoyer et retira le lacet qui retenait ses cheveux. Elle essaya de les placer sur le coté de sa tête en les tordant légèrement. La boucle naturel dans ses cheveux reprit le dessus et dompta l'aspect rebelle. Elle revint alors auprès de ses parents lorsque sa mère s'adressa à son frère ainsi qu'à elle. Voyant que Moïse ne semblait pas vouloir répondre, Cérès prit les devants.


"Ce n'est pas que nous ne voulions pas, mère. Il s'agit toutefois d'un entrainement sérieux et non d'un jeu. Les maîtres d'arme ont plus important à faire que d'amuser les petits garçons. "

Répondit-elle solennellement en s'assoyant sur ses genoux comme elle l'aurait fait vêtu d'une robe. Elle tendit la main pour prendre à son tour un fruit en remerciant sa mère.

Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

 :: Alliance d'Enkidiev :: Royaume de Diamant :: Jardins du Palais
Sauter vers :